TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
Newsletter
Widgetbox
I phone App
Androïd

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

The Ultimate Waterman, Waterman Tahiti Tour - Deux concepts pour une seule passion : L’océan.


C’est officiel, The Ultimate Waterman aura lieu pour la seconde fois en Nouvelle Zélande avec quelques changements au niveau des candidats et des épreuves. Manoa Drollet confirme sa participation mais Georges Cronsteadt a décliné l’invitation. Le Waterman Tahiti Tour évolue également avec plusieurs nouveautés liées au sauvetage et au surf.



The Ultimate Waterman bénéficie de gros moyens financiers
The Ultimate Waterman bénéficie de gros moyens financiers
Le 28 janvier 2016. Le concept ‘waterman’ est de plus en plus en vogue dans le monde et tout spécialement dans certains pays comme Hawai’i, la Californie, l’Australie, la Nouvelle Zélande et bien sûr la Polynésie. Les Polynésiens ont la navigation dans les gênes et c’est tout naturellement qu’ils ont pu exceller dans toutes ces disciplines liées à l’océan.

Le Waterman Tahiti Tour est dans l'air du temps , il connait un vif succès (Poenaiki Raioha, Lorenzo Bennett et Eric Léou On)
Le Waterman Tahiti Tour est dans l'air du temps , il connait un vif succès (Poenaiki Raioha, Lorenzo Bennett et Eric Léou On)
Le concept Tahiti Waterman Tour
 
A partir de la notion de ‘waterman’ se sont développés plusieurs concepts proposant à chaque fois une série d’épreuves liées à la mer. Le concept du Tahiti Waterman Tour de Stéphan Lambert est basé sur l’endurance avec du stand up paddle, du paddle prone et de la natation. Le sauvetage était déjà présent dans les premières éditions mais cette année il revient en force.
 
En effet, dans le WTT 2016, il y aura du ‘life saving’ en lagon, en océan et également du ‘under water rock running’, de l’apnée dynamique avec caillou, cet exercice qui consiste à courir au fond de l’eau avec une pierre, sur la plus longue distance possible. Cet exercice d’apnée a toujours été un entrainement pour les surfeurs de grosses vagues.
 
Rappelons qu’après avoir collaboré avec la fédération de natation en 2014 lors de sa première édition, le Tahiti Waterman Tour s’est associé depuis 2015 avec la fédération tahitienne de surf. On peut voir qu’au programme 2016 figure désormais du body surf, une discipline qui consiste à surfer avec son corps ou avec des ‘hand planes’, des mini-planches pour les mains. Il y aura également du paddle prone surf.
 
Stephan Lambert, avec son concept, a su susciter l’intérêt d’Air Tahiti Nui, qui sponsorise l’événement depuis plusieurs années. Le WTT se déroule sur 5 étapes sur l’année plus colorées les unes que les autres entre Tahiti, Moorea, Raiatea et Bora Bora. Le WTT offre une vitrine exceptionnelle de la destination, d’autant plus que Stéphan Lambert a su s’entourer d’une équipe de professionnels de l’image.
 
Il en rajoute une couche, comme si cela ne suffisait pas, avec l’Ironmana que l’on ne présente plus et le ‘Channel Crossing’ inter-îles en pirogue à voile Holopuni, un événement qui a été cette année exceptionnel.

Greg Townsend (à droite) et Laird Hamilton (à gauche). Le concept Waterman suscite un vif intérêt en NZ, notamment en tant que vecteur économique lié au tourisme
Greg Townsend (à droite) et Laird Hamilton (à gauche). Le concept Waterman suscite un vif intérêt en NZ, notamment en tant que vecteur économique lié au tourisme
Le concept The Ultimate Waterman
 
Le concept The Ultimate Waterman est différent même s’il y a des parallèles. Le concept qui est proposé par Greg Townsend, président de Surfing New Zealand, tourne autour du surf. Il est d’ailleurs proposé et organisé par des surfeurs. C’est un événement se déroulant en mars sur une semaine qui propose diverses disciplines liées au surf, avec des athlètes invités. Il y en avait huit lors de la première édition, dont les deux tahitiens Manoa Drollet et Georges Cronsteadt. Il y a malgré tout une journée de compétition ouverte au grand public avec du SUP paddle race.
 
Tahiti Infos avait pu vivre la première édition de l’intérieur en suivant nos deux tahitiens. Pour le concept néozélandais aussi l’image est primordiale avec la production d’un documentaire intimement lié à la compétition. Les moyens techniques utilisés en mars 2015 furent impressionnant et le succès avait été au rendez vous, appuyé par la présence du waterman d’excellence Laird Hamilton.
 
L’autre différence avec le concept tahitien a résidé également dans les gros moyens financiers mis à disposition par la ville d’Auckland, le comité du tourisme de Nouvelle Zélande, Subaru et surtout Red Bull, les partenaires de ce projet ambitieux. On comprend qu’avec un budget dépassant les 60 millions fcp, les organisateurs ont eu ce qu’il fallait pour réaliser leur projet dans les meilleures conditions.

Manoa Drollet avait remporté une épreuve de shortboard épique
Manoa Drollet avait remporté une épreuve de shortboard épique
L’édition 2016 The Ultimate Waterman
 
Suite au succès de la première édition le projet est reconduit. Manoa Drollet qui rappelons-le avait remporté l’épreuve du surf dans l’édition 2015, a été à nouveau convié. Georges Cronsteadt, en raison d’un planning trop chargé a malheureusement du décliner l’invitation de Greg Townsend.
 
On se souvient de la victoire au général du Maori Daniel Kereopa en 2015 qui avait battu de justesse Kai Lenny en SUP surf, pourtant la discipline de prédilection du Hawaiien multiple champion du monde. Kai Lenny ne reviendra pas cette année et sera remplacé par le Brésilien Caio Vaz, le champion du monde 2015 de SUP Surf, l’homme qui a été finaliste du Sapinus Pro à Tahiti.
 
Un autre Australien a également été invité, il s’agit de Jamie Mitchell. Ce surfeur de petites et grosses vagues, apprécie également la rame sur de longue distances et est sauveteur professionnel : Mitchell sera un très sérieux candidat. Manoa Drollet voudrait proposer la candidature de Poenaiki Raioha pour le remplacement de Georges Cronsteadt. A suivre.

Pour Greg Townsend il s'agit également de réunir les watermen du triangle polynésien
Pour Greg Townsend il s'agit également de réunir les watermen du triangle polynésien
De nouvelles disciplines dans le TUW 2016
 
Les six épreuves de 2015 sont maintenues : Les quatre disciplines liées au surf avec le surf en ‘short board’, le longboard, le SUP Surf, le surf de gros et les deux épreuves d’endurance avec le Va’a OC1 et le SUP Race. Le ‘rock running’ est décidément d’actualité car la discipline devient la 7e épreuve du concours, avec également le ‘prone paddle board’, la 8e épreuve.
 
C’est dommage pour Georges Cronsteadt spécialistes des épreuves d’endurance mais Poenaiki est fort en surf et il fait de l’endurance depuis déjà quelques années. Avec Manoa, et si Poenaiki est retenu, ils devraient porter haut les couleurs de la Polynésie dans cet événement d’ampleur aux répercussions mondiales. SB

Rédigé par SB le Jeudi 28 Janvier 2016 à 12:29 | Lu 895 fois


Notez

Sports | SportLive | Parau Ha'uti | OPEN | La video de la semaine | En exclu sur TAHITI INFOS | Faire-parts | Décès | Mieux comprendre | La tribune politique | Expression libre | CCISM | Le savez-vous? | SERVICES | Archives | TIFO, la monarquenovela | programme TV | Evènement | Observatoire des Prix | Tiki