TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
Newsletter
Widgetbox
I phone App
Androïd

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

The Ultimate Waterman – Finale : Manoa 4e en Sup race, Zane Schweitzer 1e au général


La dernière épreuve, le Sup race, a été remportée par Connor Baxter, Manoa Drollet s’octroie une très belle 4e place lors de cette course. Au classement général c’est le Hawaiien Zane Schweitzer qui s’impose au terme d’une semaine de compétition intense qui a mené le groupe de 8 athlètes d’un bout l’autre de la Nouvelle Zélande. Notre Tahitien Manoa Drollet a représenté avec honneur Tahiti dans cet évènement exceptionnel.



Zane, The Ultimate Waterman 2016
Zane, The Ultimate Waterman 2016
NOUVELLE ZELANDE, le 21 mars 2016. The Ultimate Waterman s’est terminé ce week end. Rappelons le principe de cet événement sportif atypique : 8 athlètes invités, 8 disciplines et 8 jours de compétition. Il y a avait au total 3 épreuves d’endurance, 3 épreuves de surf et une épreuve d’apnée, le surf de gros ayant été annulé pour conditions climatiques insuffisantes.
 
Cet événement a bénéficié comme en 2015 de sponsoring importants avec notamment le concours du gouvernement de Nouvelle Zélande et son comité du tourisme, le New Zealand Major Events, Red Bull pour la couverture médiatique et bien d’autres sponsors dont notre compagnie locale Air Tahiti Nui : Des moyens énormes comparativement à notre Waterman Tahiti Tour.
 
En dehors des considérations de classement, The Ultimate Waterman est un évènement unique mettant en valeur les sports liés à l’océan. La formule tahitienne du Waterman Tahiti Tour tourne autour du Sup race, du paddle et de la natation mais tends également vers le surf avec notamment du body surf au programme cette année, même si elle manque cruellement de moyens par rapport à ce qui se passe en Nouvelle Zélande.
 
The Ultimate Waterman, organisé par des passionnés de surf avec comme chef de file Greg Townsend qui n’est autre que le président de Surfing New Zealand, fait la part belle au surf, ce qui nécessite de gros moyens logistiques pour traquer les vagues sur l’ensemble des deux îles de néozélandaises.

Laird Hamilton, ambassadeur de l'évènement, avec Connor Baxter
Laird Hamilton, ambassadeur de l'évènement, avec Connor Baxter
Les 8 athlètes doivent s’adapter
 
Le champion Kai Lenny ainsi que Georges Cronsteadt n’ont pas pu être présents pour l’édition 2016 du Ultimate Waterman. Ils sont été remplacés par Caio Vaz et surtout Zane Schweitzer qui va remporter le titre d’Ultimate Waterman 2016. Le vice-champion du monde de Sup Surf va remporter au total 3 épreuves sur 7 : Le paddle Board, le Sup Surf et le longboard.
 
Belle performance également pour Danny Ching. Le champion du monde de Sup race aura gagné l’épreuve de va’a OC 1 et progressé dans les épreuves de surf par rapport à l’année dernière : Il s’offre une belle seconde place au général. Le tenant du titre Daniel Kereopa termine à la 3e place du général, il ne gagne pas le Sup surf ni le longboard sa discipline de prédilection.
 
Le sympathique Maori ‘DK’ perd de 0.10 points la finale du longboard, ce fut sans doute le tournant de la compétition. Sa performance globale est plus qu’honorable puisqu’il remporte brillamment l’épreuve de short board, remportée en 2015 par notre Tahitien Manoa Drollet.
 
Connor Baxter a remporté la dernière épreuve, le course de Sup race, ce qui lui permet de revenir à la 4e place du classement général, devant Mark Visser qui subtilise la 5e place de 2015 à Manoa Drollet, grâce à de bons progrès dans les disciplines d’endurance comme le va’a OC 1 ou le Paddle Board.

Zane Schweitzer, 1e au classement général après 7 épreuves
Zane Schweitzer, 1e au classement général après 7 épreuves

 
Manoa, malgré de bonnes performances, notamment une 2e place en apnée ou encore une magnifique 4e place lors de la dernière épreuve de Sup race, perd une place par rapport à l’édition 2015, il se place 6e ex-aequo avec Caio Vaz, le champion du monde de Sup surf 2015. Kala Alexander est 8e et dernier, il a déclaré forfait lors des deux dernières épreuves. Il a dû rentrer précipitamment à Hawai’i au chevet d’un de ses enfants malades.
 
A noter cette belle performance de Manoa en Sup race dans une discipline où il n’était pas du tout attendu, une discipline d’endurance. Le classement général n’a cessé d’évoluer tout au long de la semaine, grâce notamment aux jokers ‘double-whammy’ permettant aux athlètes de doubler leurs points sur certaines disciplines. Manoa n’a pas pu bénéficier de son ‘double-whammy’, terminant 4e en surf short board, ce qui a pesé sur son classement final.
 
The Ultimate Waterman 2016 a tenu toutes ses promesses en terme de suspense comme en terme d’évasion puisqu’à travers les déplacements des athlètes, le public a pu découvrir des endroits reculés de la Nouvelle Zélande, des secrets spots de l’île du sud et bien d’autres merveilles de cette destination qui reste une des destination touristiques les plus prisées au monde.
 
Comme en 2015, Red Bull produira un documentaire en décalé qui devrait ravir les amateurs de sport aquatiques, de nature, d’action et de ‘bonnes vibes’. SB

The Ultimate Waterman – Finale : Manoa 4e en Sup race, Zane Schweitzer 1e au général


The Ultimate Waterman – Finale : Manoa 4e en Sup race, Zane Schweitzer 1e au général

Rédigé par SB le Lundi 21 Mars 2016 à 15:30 | Lu 408 fois


Notez

Sports | SportLive | Parau Ha'uti | OPEN | La video de la semaine | En exclu sur TAHITI INFOS | Faire-parts | Décès | Mieux comprendre | La tribune politique | Expression libre | CCISM | Le savez-vous? | SERVICES | Archives | TIFO, la monarquenovela | programme TV | Evènement | Observatoire des Prix | Tiki