Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Tauarii Ani, 14 ans, sacré champion polynésien de la danse du couteau de feu !



PUNAAUIA, le 5 octobre 2015 - Du haut de ses 14 ans, Tauarii Ani a remporté le concours de la danse du couteau de feu ce week-end au Méridien Tahiti. Vainqueur polynésien du Te Ahi Nui en catégorie professionnelle, le jeune tane défendra les couleurs du fenua au championnat du monde à Hawaii, en mai 2016.


Le week-end dernier, le Méridien Tahiti a présenté la 17e édition du Te Ahi Nui, la grande compétition de la danse du feu. Cet événement culturel haut en couleur est la seule compétition des danseurs du couteau de feu en Polynésie française et représente une étape décisive dans les qualifications au championnat du monde. Le terme "couteau" vient du fait que c'est une lame qui était utilisée à l'origine par les guerriers samoans. Deux soirées étaient au programme : la présentation des candidats, puis, le lendemain, la grande finale du concours avec la remise des prix. Par ailleurs, le public a pu assister à de très beaux spectacles de danse offerts par Tahiti Ora, la troupe de Tumata Robinson, et Hura Tahiti Nui. Des shows à retrouver, respectivement, tous les premiers vendredis et samedis du mois.

La cérémonie de clôture a consacré Tauarii Ani, champion polynésien en catégorie professionnelle, devant Tamatea Ondicolbery, vice-champion. Le tane, âgé seulement de 14 ans, a livré une prestation impeccable et mérite son titre, le fruit d'un travail assidu (lire son interview ci-contre). C'est son papa, Ghislain Ani, qui remporte quant à lui la victoire en catégorie amateur, devant Heimana Ondicolbery. Ghislain et Tauarii Ani représenteront la Polynésie en 2016 au concours international de la danse du couteau de feu, organisé chaque année au mois de mai par le centre culturel polynésien d'Ouhu, à Hawaii.

LES CRITÈRES DE JUGEMENT

Le jury, composé de Heiva (champion en 2013 et en 2014), Dana (champion en 2012) et Tava (danseur émérite), a eu la lourde tâche de départager les concurrents. Les critères de jugement sont basés notamment sur le maniement du feu, la réalisation des figures imposées, le style, la création de nouvelles figures et le costume. En outre, les danseurs du feu doivent respecter d'autres règles : le show ne doit pas excéder sept minutes, ils sont disqualifiés au cinquième "tomber" de couteau et ils doivent utiliser un paréo, ainsi qu'un collier de coquillages ou de "auti".

Enfin, la prestation doit comporter : les entrées et les sorties de scène, le jonglage avec une main, puis avec deux mains, le lancer et la réception du couteau de feu (la hauteur des lancers est jugée avec deux tours et demi au moins), deux lancements sous les jambes, le passage du couteau autour du cou, les mouvements des pas et du corps, la performance sur scène (aspect guerrier), la vitesse et des gestes de guerriers. Á noter aussi que si le gagnant est vainqueur trois années consécutives, il ne peut pas concourir l’année suivante et doit attendre deux ans avant de se représenter.
Pour rappel, le Polynésien Joseph Cadousteau a déjà remporté trois fois le titre de champion du monde, en 2012, en 2013, puis en 2015. Le jeune Tauarii Ani suivra-t-il les traces de ce "toa ahi", ce grand guerrier du feu ? Réponse en mai 2016.

Tauarii Ani : "J'ai réalisé des styles un peu risqués"

J'ai 14 ans, j'habite à Faa'a, et c'est la quatrième fois que je participe au concours du Te Ahi Nui. Je suis très content car j'ai gagné l'année dernière en catégorie amateur, et maintenant, je remporte la victoire en catégorie professionnelle. Je n'ai pas fait de "tomber" de couteau et j'ai réalisé des styles un peu risqués. En mai prochain, je vais donc aller à Hawaii afin de concourir au championnat du monde de la danse du couteau de feu. Dès l'âge de quatre ans, on peut y particper et il existe des catégories juniors, de 4 à 12 ans et de 12 à 16 ans. Cela fait cinq années que je pratique cette passion, et, pour atteindre un bon niveau, je m'entraîne du lundi au vendredi, de 17 heures à 18h30, avec Heiva, l'ancien champion de Polynésie.




Rédigé par Dominique Schmitt le Lundi 5 Octobre 2015 à 14:32 | Lu 919 fois






1.Posté par CitoyenduMonde le 06/10/2015 21:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Félicitations à ce jeune garçon mais lui offrir une bouteille de champagne en récompense, c'est limite, non ?

2.Posté par lebororo le 07/10/2015 00:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bravo pour la belle prestation... ♥

Signaler un abus

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance