Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Tarifs de l'électricité : Tina Cross lâche ses sources



Tina Cross et Nuihau Laurey dans le studio de Radio 1 le 26 avril 2016.
Tina Cross et Nuihau Laurey dans le studio de Radio 1 le 26 avril 2016.
TEVA I UTA, le 5 mai 2016. La représentante UPLD très remontée, depuis plusieurs semaines, contre EDT Engie et le ministre en charge des énergies Nuihau Laurey précise sa position. Dans un courrier adressé à notre rédaction, l'élue cite le nom de Teriivaea Vallaux qui avait obtenu de la justice, en juillet 2013, de mettre fin à l'ancienne formule tarifaire.

La tension n'est décidément pas retombée entre Tina Cross et le ministre des énergies avec en toile de fond le renouvellement de la concession de distribution de l'électricité du syndicat pour l'électrification du sud de Tahiti (Secosud). Quelques semaines après les différents coups d'éclat de l'élue UPLD : lettre ouverte aux élus des quatre communes membres de Secosud, lettre ouverte au vice-président du Pays et diverses interventions audiovisuelles, Tina Cross reprend sa plume pour répondre aux déclarations de Nuihau Laurey dans son interview à Tahiti Infos publiée le 21 avril dernier.

"Pour en finir avec les allusions perfides (…) cette 'main invisible', qui m'a éclairée sur la formule tarifaire, d'une opacité telle, que seuls des initiés peuvent déchiffrer (…) se nomme Teriivaeaa Vallaux. Cette personne a eu le courage de dénoncer les surprofits de EDT pris sur le dos des usagers. Comme moi à Secosud, M. Teriivaea Vallaux s'est attaqué tout seul à l'avenant 16 de la concession Tahiti Nord, et a aussi gagné ses procès contre EDT. Depuis, il n'a pas pu accepter que la nouvelle formule applicable depuis le 1er mars, ne tenait absolument pas compte des décisions de justice ayant annulé l'essentiel des dispositions tarifaires, aux lourds motifs que celles-ci étaient basées sur des clauses 'non objectives, non rationnelles et non transparentes', et assuraient ainsi au gestionnaire du service (EDT) 'une marge allant au-delà de la marge raisonnable à laquelle il pourrait prétendre'". Dans ce courrier, Tina Cross poursuit : "d'autres mains invisibles se sont manifestées auprès de moi ; mais ces personnes m'ont demandé de ne pas dévoiler leurs noms par crainte de perdre leur emploi. Quant à M. Dominique Auroy, il est er restera mon ami : notre relation n'est ni d'ordre politique, ni d'affaires, elle est une relation d'amitié qui date depuis 37 ans et a commencé lorsque mon père Tinomana Ebb était tout jeune tavana de Teva i Uta".

LA BAISSE INSUFFISANTE


Tina Cross qui est aussi conseillère municipale d'opposition à Teva i Uta et s'intéresse donc à l'avenir du renouvellement de la concession de Secosud, livre de nouveau ses arguments quant à la baisse plutôt limitée des nouveaux tarifs de l'électricité, au regard du recul plus net des prix des hydrocarbures. Elle indique ainsi que les tarifs de l'électricité ont baissé de 3,28 francs par kWh "soit une baisse de 9% du prix du kWh ou 26% du prix des hydrocarbures. Quant à la différence, c'est-à-dire les 2,55 francs représentant 7% de la baisse du prix du kWh ou 20% de la baisse des prix des hydrocarbures, EDT ne les a pas répercutés sur la facture d'électricité, lui permettant ainsi de faire un profit sur le des usagers de plus de 1,5 milliard de francs". Elle conclut sa mise au point ainsi : "je n'ai jamais parlé de prix du baril de pétrole mais de prix des hydrocarbures, ni que la baisse des hydrocarbures (46%) devait être répercutée d'autant sur le prix du kWh".



Polémique Secosud/EDT : si vous avez raté le début…

Depuis de plus de deux ans, le syndicat intercommunal Secosud en charge de l'électrification des quatre communes du sud de Tahiti, doit choisir un nouveau délégataire de service public pour la fourniture et la distribution de l'électricité. Plusieurs appels d'offres ont été lancés déjà, mais déclarés infructueux les uns après les autres.

24 mars 2016 : dans une lettre ouverte, adressée aux administrateurs du syndicat intercommunal Secosud (dont les quatre maires de Teva i Uta, Hitia'a O Te Ra, Taiaraou Est et Ouest), l'ancienne tavana de Teva i Uta s'insurge de la main mise du Pays sur cette entité communale regroupant le sud de Tahiti pour la fourniture d'électricité. Valentina Cross estime que les règles du jeu ont été manipulées pour permettre au groupe EDT Engie de remporter la mise.

12 avril 2016 : Anthony Jamet, tavana de Taiarapu Est et président du syndicat Secosud fait son entrée au sein de la société d'économie mixte TEP (transport d'énergie électrique) comme l'un des huit représentants du Pays au sein du conseil d'administration de cette entreprise. Une nomination par arrêté ministériel à la demande du vice-président du Pays.

20 avril 2016 : nouvelle lettre ouverte de Tina Cross, expédiée cette fois au vice-président, ministerr en charge des énergies Nuihau Laurey. L'ex tavana de Teva i Uta renouvelle ses accusations d'ingérence du Pays dans les affaires du Secosud expliquant que le Pays force la main au syndicat pour qu'il s'approvisionne auprès d'EDT alors qu'il pourrait se servir directement chez Marama Nui et payer de jusqu'à 10 francs moins cher le kWh d'électricité. Elle dénonce là aussi la faiblesse de la répercussion de la baisse du prix des hydrocarbures sur les nouveaux tarifs de l'électricité.

21 avril 2016 : le vice-président répond dans une interview à Tahiti Infos aux accusations de Tina Cross. Il sous-entend que l'élue est manipulée : "Je ne sais pas au nom de quoi Tina Cross s'exprime car elle n'est plus maire de Teva i Uta. Alors qui lui écrit ses interventions ? Moi, j'ai une petite idée : il y a une main invisible derrière qui a aussi des intérêts dans ces domaines-là et qui souhaite faire passer des messages".

Après ces échanges "à distance", Nuihau Laurey et Tina Cross se sont retrouvés en face à face dans des débats audiovisuels plutôt musclés et agressifs sur le plateau de Polynésie 1re (le 25 avril) puis dans les studios de Radio 1 (le 26 avril).

Rédigé par Mireille Loubet le Jeudi 5 Mai 2016 à 18:47 | Lu 7106 fois







1.Posté par gaston le 06/05/2016 08:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Dans la facture EDT 20% représente le fuel et les 80% les frais de fonctionnement .Chercher l'erreur .Voila ce qui en résulte d'une situation de monopole .Créer des charges ,et qui paye au final ,c'est le consommateur .Comme avec Vini .

2.Posté par hiro le 06/05/2016 09:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Auro comme Amis, ma pauvre il a besoin de toi en tant que soldat, après il te fusillera, une fois innutile c'est lui qui a donné beaucoup de tuyau car il veut recuperer la manne de l'energie, en faisant des de l'ombre a EDT, certe EDT nous volent.

tu veux racheter du courant directe usine mais à qui ??? A Auroy ou EDT ?????

N'oubliez pas pourquoi il veut en faire un ECO parc à papenoo !! Crée de l'energie et plus tard la revendre aussi

PS: TINA APPREND A PARLER LE FRANÇAIS CAR ON COMPRENDS PAS TON FRANÇAIS !!!

3.Posté par Lumière le 06/05/2016 09:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@Gaston

80% de charge je sais pas où tu veux trouver une erreur mais si tu penses que c'est 80% dans la poche des politiciens/directeurs et employés tu te trompes.
lève la tête sort de chez toi regarde un peu autour de toi, tu vois quoi? des poteaux, des câbles, des transfo, des postes électriques, tout ça bien sûr posé entre autre sur du foncier n'appartenant pas à la société, des techniciens, des voitures d'intervention, etc. etc.
Donc il faut les entretenir, les maintenir, les réparer...

Si vendre de l'électricité c'était aussi simple que de vendre des bananes aux gens ça se saurait...

Quant au prix il est ce qu'il est comme tous les prix sur la Polynésie (ah on me souffle à l'oreille que beaucoup de commerçant se feraient une marge de + de 20% sur les produits vendus... Pour info l'industrie du Luxe en métropole dégage 30% de bénéfice)
Qui paie? ben comme d'habitude, le consommateur.
Une astuce : consommez moins, vous économiserez sur tous les fronts

Et Mme Cross, vous me faites bien rire "ni que la baisse des hydrocarbures (46%) devait être répercutée d'autant sur le prix du kWh"

Vous avez enfin compris?
Bref, y'a de l'espoir

4.Posté par Tetuaveroa Tautu le 06/05/2016 12:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bien que je ne sois pas affilié au parti de Tina Cross, je me permets pour cette occasion de lui apporter mon soutien dans cette démarche qui va dans le sens des intérêts de la collectivité qui a profité de ce contrat qui liait les communes en questions à SECOSUD et MARAMA NUI !
Il est certain qu'actuellement, la SA EDT ne se privera pas de relever ces tarifs à la fin du dit contrat, et qu'en toute indépendance je souhaite qu'elle puisse avoir gain de cause dans cette affaire.
Quand à la baisse qui nous a été consentie, je trouve que quelque part on se moque de nous, car en effet, pour qui sait calculer, il n'est nul besoin de sortir de St.Cyr, pour découvrir la farce....
Te aroha ia rahi e ia vai nui'a....

5.Posté par Tetuaveroa Tautu le 06/05/2016 12:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Non Mathius, je ne suis pas d'accord avec ce que tu écris contre Tina ! Avoues que tes peapea avec Stanley te font dire des choses qui ne me semble pas correspondre à celui se dit défenseur des droits.....

6.Posté par Mathius le 06/05/2016 13:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@tautu, je connais tes attaches avec Auroy alors n'essaie pas désinformer pour quelques amitiés troubles. Ou est la plainte de Tina Ebb épouse cross annoncée avec insulte ã l'égard d'un ministre. Tout le reste est du bla-bla-bla que tu reprends sans rien démontrer comme au temps où son père dans ton parti politique. Transmet mon bonjour à l'ex médiateur de la POLYNESIE.
Bon week end ã toi et aux tiens.

7.Posté par Tetuaveroa Tautu le 06/05/2016 14:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

On croirait que tu es madame Soleil, hélas tu tapes à côté de la plaque mon cher, car je n'ai aucune , mais aucune attache avec qui que ce soit et surtout pas Auroy !
De quel médiateur tu parles ? et de quel parti parles-tu ?
Je constate que tu n'admets pas la contradiction alors que je n'ai fait que te dire mon désaccord avec ce que tu as écrit sur TINA, quand au reste, laisses la faire et point barre...
Salut l'artiste et à bon entendeur....

Te aroha ia rahi e ia vai ....

8.Posté par Lagaffe le 06/05/2016 16:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@Gaston : répartition des charges d'EDT en 2015 : 28% de combustibles (fuel et gasoil), 10% d'achat d'énergies renouvelables (hydro et solaire), 16% d'impôts et taxes divers, 15% de charges salariales, 14% d'amortissements et de renouvellement des investissements (réseau, moteurs, postes de transfo...), 15% de sous-traitance et d'outillage. Reste 2% de bénéfices. Les comptes sont certifiés par des commissaires aux comptes indépendants, déposés au greffe, et soumis aux autorités concédantes. C'est compréhensible que tout le monde ne le sache pas. Ce n'est pas compréhensible d'accuser sans savoir.

9.Posté par Teriivaea le 07/05/2016 15:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@8
Les chiffres que tu cites comme parole d'évangile sont ceux de la propagande d'EDT ENGIE diffusée dans leur flyer "EDT réponds" et repris sans états d'âme par le VP, alors que les chiffres avancés par Mme Cross peuvent être vérifiés au JOPF.
EDT ne respecte absolument pas ses obligations relatives au dépôt de ses comptes au Registre du Commerce et des Sociétés (RCS). Si tu vas au RCS et demande, contre paiement d'un timbre de 1 500 FCP, les documents déposés par EDT tu constateras par toi-même qu'ils sont OUTRAGEUSEUMENT LACUNAIRES !
Comme EDT, ENRON aussi en 2001 avait sa comptabilité (générale et non analytique) certifiée par les plus prestigieuses sociétés d'expertise comptable rémunérées par le...contrôlé!

10.Posté par TAAHOA le 07/05/2016 18:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ Tautu : pourquoi dis tu "salut l'artiste" à Mathius ? Je savais pas que c'était un artiste. A moins que tu fasses allusion à son ancienne profession ? Alors là il ne mérite pas du tout ce qualificatif. A l'époque il vendait des camelotes aux Tahitiens. C'est plutôt un opportuniste.

Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Samedi 21 Octobre 2017 - 11:10 La plage de Tiahura s'ouvre au public

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance