Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Taputapuātea : vers une reconnaissance universelle ?



Taputapuātea forme un paysage culturel composé d’une partie terrestre et d’une partie marine.
Taputapuātea forme un paysage culturel composé d’une partie terrestre et d’une partie marine.
PAPEETE, le 26 juin 2017 - Après des années de labeur, mené notamment par le service de la Culture et du Patrimoine, la procédure de classement du paysage culturel de Taputapuātea sur la liste du patrimoine de l'Humanité atteint l'étape finale. Le Comité mondial de l'Unesco, réuni à Cracovie (Pologne), se prononcera sur les propositions d'inscription de 34 sites, dont celui de Ra'iātea, qui pourrait ainsi devenir le premier site culturel d'Outre-mer reconnu universellement. La décision devrait être connue le 9 juillet.


C'est le sprint final pour l'inscription du paysage culturel de Taputapuātea sur la Liste du patrimoine mondial de l’Unesco, l'Organisation des Nations unies pour l'éducation, la science et la culture. Un long marathon auquel ont participé nombre d'acteurs institutionnels et culturels du Pays, en tête desquels le service de la Culture et du Patrimoine polynésien, au cœur de la démarche. En effet, le Comité du patrimoine mondial va bientôt se prononcer sur les propositions d’inscription de 34 sites, dont celui de Ra'iātea, au cours de sa 41e session (du 2 au 12 juillet) qui se tiendra à Cracovie (Pologne), classée d'ailleurs parmi les douze plus belles villes au monde. C'est sous la présidence de Jacek Purchla, fondateur et directeur du Centre culturel international de Cracovie, que seront ainsi examinés sept sites naturels, vingt-six sites culturels et un site mixte (à la fois naturel et culturel).



La grande pieuvre mythique du temps primordial ("Te fe'e nui tahi tumu o te tau vana'ana'a").
La grande pieuvre mythique du temps primordial ("Te fe'e nui tahi tumu o te tau vana'ana'a").
L'inscription des espaces du Mārae Taputapuātea sur la liste du patrimoine culturel mondial de l'Humanité est essentielle pour le Pays, en quête de reconnaissance universelle de ce haut lieu sacré pour toute la communauté océanienne. Il est en effet le berceau de la spiritualité polynésienne et le fondement de la civilisation du peuple mā'ohi. Le site fédère ainsi les populations locales mais aussi toutes celles qui descendent des anciennes lignées engendrées par cet espace (la Grande famille du Grand Océan de Hīvā) qui régulièrement, reviennent glorifier, honorer et se nourrir du mana de cette Mère-Mythique. La grande pieuvre mythique du temps primordial ("Te fe'e nui tahi tumu o te tau vana'ana'a") symbolise en effet le lien qui unit toutes les îles du Triangle polynésien (Hawaii/Nouvelle-Zélande/Île de Pâques). Sa tête est tournée vers l'Est et ses tentacules sont les huit itinéraires qui permettent de relier toutes les îles de la Polynésie à Taputapuātea. Cet emplacement spirituel, cérémoniel, social et culturel se trouve dans le district de Ōpōa, à Ra'iātea (l'île Sacrée, mythiquement appelée Hāvāi'ī), aux Îles Sous-le-Vent, et s'étend sur 2 125 hectares (surfaces terrestre et maritime limitrophes, hors zone tampon).

Le site est le berceau de la spiritualité polynésienne et le fondement de la civilisation du peuple mā'ohi.
Le site est le berceau de la spiritualité polynésienne et le fondement de la civilisation du peuple mā'ohi.
Classé en 1952 par arrêté du gouverneur, il est protégé depuis lors "contre toute destruction, transformation, restauration et réparation, sauf autorisation expresse du chef du territoire". Depuis 2015, le code du patrimoine de la Polynésie définit en outre les règles en matière de protection des monuments historiques. Afin d’étendre cette protection aux structures et gisements archéologiques présents autour du marae, le gouvernement a donc entamé une procédure de classement de l’ensemble du site depuis 2005. Aucun site culturel d'Outre-mer étant classé à ce jour, ce serait une première. La décision finale du Comité du patrimoine mondial sera probablement connue le 9 juillet. "La session sera retransmise sur www.41whckrakow2017.pl/fr/ et sur le site Internet du Centre du patrimoine mondial", précise également la page Facebook "Taputapuātea". Gageons que le "mana" soit avec le fenua ! Prochainement, la candidature des îles Marquises attend, elle aussi, en bonne position.

Les biens culturels et naturels de la France déjà inscrits

Le haut lieu sacré de Taputapuātea est le berceau de la spiritualité polynésienne et le fondement de sa civilisation.
Le haut lieu sacré de Taputapuātea est le berceau de la spiritualité polynésienne et le fondement de sa civilisation.
- Basilique et colline de Vézelay
- Cathédrale de Chartres
- Mont-Saint-Michel et sa baie
- Palais et parc de Versailles
- Sites préhistoriques et grottes ornées de la vallée de la Vézère
- Abbaye cistercienne de Fontenay
- Arles, monuments romains et romans
- Cathédrale d'Amiens
- Palais et parc de Fontainebleau
- Théâtre antique et ses abords et "Arc de Triomphe" d'Orange
- De la grande saline de Salins-les-Bains à la saline royale d’Arc-et-Senans, la production du sel ignigène
- Abbatiale de Saint-Savin sur Gartempe
- Golfe de Porto : calanche de Piana, golfe de Girolata, réserve de Scandola #
- Places Stanislas, de la Carrière et d'Alliance à Nancy
- Pont du Gard
- Strasbourg – Grande île
- Cathédrale Notre-Dame, ancienne abbaye Saint-Rémi et palais du Tau, Reims
- Paris, rives de la Seine
- Cathédrale de Bourges
- Centre historique d’Avignon : Palais des papes, ensemble épiscopal et Pont d’Avignon
- Canal du Midi
- Pyrénées - Mont Perdu
- Ville fortifiée historique de Carcassonne
- Chemins de Saint-Jacques-de-Compostelle en France
- Site historique de Lyon
- Beffrois de Belgique et de France * 17
- Juridiction de Saint-Émilion
- Val de Loire entre Sully-sur-Loire et Chalonnes 18
- Provins, ville de foire médiévale
- Le Havre, la ville reconstruite par Auguste Perret
- Bordeaux, Port de la Lune
- Fortifications de Vauban 19
- Lagons de Nouvelle-Calédonie : diversité récifale et écosystèmes associés
- Cité épiscopale d'Albi
- Pitons, cirques et remparts de l’île de La Réunion
- Les Causses et les Cévennes, paysage culturel de l’agro-pastoralisme méditerranéen
- Sites palafittiques préhistoriques autour des Alpes
- Bassin minier du Nord-Pas de Calais
- Grotte ornée du Pont-d’Arc, dite Grotte Chauvet-Pont-d’Arc, Ardèche
- Coteaux, Maisons et Caves de Champagne
- Les Climats du vignoble de Bourgogne
- L’Œuvre architecturale de Le Corbusier, une contribution exceptionnelle au Mouvement Moderne

Rédigé par Dominique Schmitt le Lundi 26 Juin 2017 à 17:15 | Lu 2409 fois





Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 24 Septembre 2017 - 17:28 Voiture contre scooter : un homme dans le coma

Dimanche 24 Septembre 2017 - 16:59 Accidents en série sur la RDO

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance