Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Tania Wursig, l'Australienne amoureuse de Tahiti



Tania Wursig, l'Australienne amoureuse de Tahiti
PAPEETE, le - Elle est arrivée pour la première fois à Tahiti en 2011. Elle répondait à l'invitation de l'Atelier du Méridien. Coup de foudre à l'arrivée. Depuis, elle revient tous les ans et fait venir des touristes australiens.

Ses grands-parents sont européens, Tania Wursig, elle, est australienne. Elle est née en 1968 et vit à Sydney. Elle est en ce moment à Tahiti : elle expose, peint et donne des cours à l'Atelier du Méridien. Son exposition dure jusqu'au 28 septembre. Ensuite, à partir du 3 septembre, elle déplacera une partie de ses œuvres à la Galerie Winkler. L'exposition intitulée "Blood and ink" (pour "Le sang et l'encre") se tiendra jusqu'au 17 septembre.

La peinture après la mode

Tania Wursig a d'abord étudié la mode. Elle a suivi quatre années de formation. "J'ai travaillé dans le milieu pour mieux le connaître. Je n'ai pas du tout aimé. J'ai trouvé les gens trop agressifs, faux. Personne n'est à l'abri de recevoir un couteau dans le dos." Alors qu'elle travaille comme illustratrice pour gagner un peu d'argent, l'artiste est sollicitée pour faire de la peinture. Elle n'a pas appris cet art mais, encouragée par son entourage, portée par sa mère sculptrice qui l'a élevée dans le beau, l'esthétique, la création, elle s'est lancée. En 1991, elle fait sa première exhibition solo. "C'était dans une banlieue de Sydney." Elle ne s'est jamais arrêtée depuis.

Des silhouettes chatoyantes

L'artiste a un monde bien à elle, des couleurs, une ambiance caractéristique. Elle peint sur des tissus : des pareo, du tapa, de la dentelle de Calais, du papier, des pages de mangas, de la tapisserie. Inspirée par les corps polynésiens, elle donne naissance à des portraits, des nus, des silhouettes tous et toutes chatoyantes. Là un Maori, plus loin une Hawaiienne, ailleurs une Tahitienne ou bien encore une Australienne. Parfois, elle reproduit des photographies prises plus tôt dans son processus créatif. "Là par exemple", explique-t-elle en montrant une série de petits tableaux carrés "j'ai utilisé un châle espagnol que j'ai placé entre une source lumineuse et mes modèles nues. Les ombres se sont imprimées sur les corps que j'ai immortalisés avant de peindre." Au final, selon le tissu utilisé des motifs surgissent des chairs.

"Ce qui m'a touchée c'est la générosité"

Avant 2011, Tania Wursig ne connaissait pas la Polynésie française. Elle avait déjà visité les îles Cook, Hawaii, la Nouvelle-Zélande, mais n'avait jamais posé un pied à Tahiti. Lorsque le comité du tourisme de Polynésie française la contacte en Australie, en 2010, pour rejoindre l'Atelier du Méridien elle n'hésite pas. "Pour moi c'était une grande opportunité". "Si je m'attendais à quelque chose de particulier avant d'arriver ? Pas vraiment. Pour les Australiens, Tahiti c'est l'exotisme, le luxe. En arrivant, ce qui m'a touchée en premier lieu, c'est la générosité, l'accueil. Tahiti pour moi c'est une grande histoire amour."

Depuis 2011, l'artiste est invitée une fois par an pour exposer et travailler à l'Atelier du Méridien. Depuis l'année dernière elle fait venir des touristes de son pays. "Je vends des packages avec le vol, l'hébergement, des visites sur Tahiti comme le marché par exemple, des entrées à des spectacles comme par exemple Te Aroha Mamaia au marae Arahurahu et des cours de peinture." Les visiteurs locaux, de passage à l'Atelier et après discussion avec Tania Wursig se sont greffés aux cours donnés. Ils sont trois ou quatre à venir quelques heures par semaine travailler sur des natures mortes. Une offre malléable qui s'adapte à la demande. Avis aux amateurs.

Une artiste engagée

Tania Wursig est sensible à l'écologie et la protection de l'environnement. Elle limite sa production de déchets au quotidien et tâche de ne pas trop consommer. Cet engagement transparait aussi dans son art. Par exemple, pour sa série Bohemian island palace, elle a choisi d'imprimer ses couleurs sur du coton biologique, elle utilise des encres respectueuses de l'environnement, elle fabrique ses coussins à partir de bouteilles en plastique recyclée…


Contact

Mail : taniawursig@hotmail.com
Site : taniawursig.com

Tableau de Tania Wursig.
  • Tableau de Tania Wursig.
  • Tableau de Tania Wursig.
  • Tableau de Tania Wursig.
  • Tableau de Tania Wursig.
  • Tableau de Tania Wursig.

Rédigé par Delphine Barrais le Mardi 28 Juillet 2015 à 15:10 | Lu 169 fois





Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 20 Octobre 2017 - 16:21 Coup de jeune au Pôle Entreprises de la CCISM

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance