Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Takapoto : le courant est revenu après une semaine de black-out



Les habitants de Takapoto sont restés sans électricité durant huit jours.
Les habitants de Takapoto sont restés sans électricité durant huit jours.
TAKAPOTO, le 05/09/2016 - Après une semaine sans électricité, la population de Takapoto peut désormais vaquer à ses occupations. Ce lundi matin, le nouveau groupe électrogène est arrivé par bateau. Les frigos peuvent enfin redémarrer. En un an, c'est le deuxième groupe que la commune achète, mais cette fois-ci la puissance est plus importante que le précédent. La municipalité a investi entre 5 et 7 millions de francs pour l'acquisition de ce nouveau groupe électrogène.

Durant huit jours, la majeure partie de la population de Takapoto vivait dans le noir. Le 27 août dernier, le groupe électrogène communal a lâché. "Le problème venait du cœur", assure Nadine Tchong Min, maire déléguée de Takapoto. "La puissance de ce groupe était inférieur à 136 kVA (kilovoltampère) alors qu'il était inscrit 150 kVA sur le groupe." Et le fait d'alimenter les habitations avec une puissance aussi faible, a dégradé le processus.

Cette coupure a donc entraîné un ralentissement de l'activité sur place. Fort heureusement, un élan de solidarité s'est mis en place sur l'atoll. Les habitants qui possédaient un petit groupe électrogène chez eux, aidaient leurs camarades pour leurs produits réfrigérés. "On récupérait et on mettait dans nos congélateurs", confie Nadine Tchong Min.

L'école primaire de la commune, l'infirmerie et la mairie continuaient à fonctionner grâce au groupe de secours.

Pour éviter de rencontrer à nouveau ces difficultés, la commune a commandé une autre machine, mais plus performante cette fois-ci. Le nouveau groupe est arrivé à Takapoto ce lundi matin par bateau. Il n'a pas fallu attendre trop longtemps pour que tout rentre dans l'ordre. Au bout de quelques minutes, "tout a été rétabli", précise la maire déléguée.

Pour ce nouveau groupe, la municipalité a investi entre 5 et 7 millions de francs. "Cette fois-ci, la puissance est plus importante. Ce nouveau groupe fait 160 kVA, ça devrait suffire pour le quotidien de la population", explique Nadine Tchong Min.

Si tout est rentré dans l'ordre à Takapoto, le maire de la commune de Takaroa-Takapoto, Teapehu Teahe a vivement réagi.

Elle souhaiterait, en effet, ouvrir la distribution d'énergie à d'autres concessionnaires. "Nous avons acheté l'ancien groupe, il y a un an et ça n'a pas tenu. Au bout de trois mois, il est tombé en panne. Le concessionnaire est intervenu, mais en vain. Il y a eu d'autres pannes par la suite", regrette-t-elle. "Pour obtenir un nouveau groupe, on n'a pas eu d'autre choix que de l'acheter avec le même concessionnaire, parce que les autres n'avaient pas de groupe en stock. Ce serait bien qu'EDT ou d'autres concessionnaires se penchent aussi sur le cas de nos atolls, parce que cela représente quand même un coût pour la commune. Il faudrait voir ce qui pourrait être fait", conclut-elle.

Sur Takapoto, on compte 250 habitants et l'activité principale de l'atoll est la coprahculture.

Rédigé par Corinne Tehetia le Lundi 5 Septembre 2016 à 16:53 | Lu 1438 fois

Tags : TAKAPOTO






1.Posté par Cool Ruler le 05/09/2016 17:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Que le maire donne le nom du "concessionnaire", on va lui faire de la pub :-)

2.Posté par tortue verte le 05/09/2016 19:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ce qu'il faudrait, au lieu d'utiliser un groupe électrogène polluant et défaillant, c'est utiliser les ressources naturelles : le solaire, voire l'éolien. Pour ça, les communes des Tuamotus doivent se mobiliser ensemble pour aller faire pression sur le Pays et sur l'Etat !

3.Posté par moustic le 05/09/2016 20:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Avec les charlots qui font fonctionner ces groupes, on n'a pas fini d'en acheter des nouveaux groupes !!
Installez vous vendeurs de groupes, il y a de l'avenir .

4.Posté par Taumatahiro le 06/09/2016 11:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Poste 2: pour compléter
il faut arrêter de penser que le solaire et/ou l'éolien sont en opposition à la production thermique: les sources de production sont complémentaires- il faut s'attacher à la distribution qui intègre toutes les formes de production- si ils ne savent pas le faire en France et donc EDF/EDT et la Lyonnaise il faut s'adresser à l'Allemagne, ils le font très bien. L'investissement dans le tout nucléaire des années 70 a ralenti fortement l'imagination en ressources d'énergie en France elle a enfin compris les enjeux.

5.Posté par Moe le 06/09/2016 14:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

150 Kva pour 250 habitants ... mmmh bof bof ...
C'est pas les communes qui font les appels d'offre à la base ??

6.Posté par Tavake le 07/09/2016 21:16 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@Moe Techniquement c''est les communes qui créent les appels d''offres et fixent leurs règles avec le cahier des charges. Puis j''avoue que 150 kVA c''est trop léger. À coup sûr le groupe a dû être poussé plus qu''à son max, qui sait ?

7.Posté par Moerangi le 07/09/2016 21:27 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Tavana, va pa chalala. di pei osi que tes seira on bouzillé le moteur! fo arété noa de chalala é prei sur lé otre

Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 20 Octobre 2017 - 16:21 Coup de jeune au Pôle Entreprises de la CCISM

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance