Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Tahiti, capitale océanienne du film documentaire



PAPEETE, le 8 décembre 2015 - Pour la 13e année consécutive, Tahiti sera la vitrine des films documentaires océaniens du 30 janvier au 7 février prochains. Cette année, le jury sera présidé par le réalisateur Abderrahmane Sissako ("Timbuktu") et devra départager notamment 11 films dans la catégorie "en compétition", 23 "hors compétition" et 8 en sélection "Pacific Islands".


C'est dans les locaux de Polynésie 1ère, partenaire de ce grand rendez-vous culturel annuel, que les membres de l'organisation et du comité de présélection du Festival international du film documentaire océanien (FIFO), ont présenté, ce matin, les grandes lignes de la 13e édition. L'événement, à la croisée des cultures et des peuples, se tiendra à la Maison de la Culture du 30 janvier au 7 février prochains.

Jean-Philippe Pascal, directeur régional de la station de Pamatai et vice-président de l'AFIFO, a rappelé que "cette manifestation très populaire, marquée par son authenticité et sa diversité, a réalisé 31 000 entrées l'année dernière, dont 7 000 scolaires, ce qui représente environ 400 projections par an". Le FIFO est né en 2004, "le fruit de la rencontre entre les deux Océaniens que sont Heremoana Maamaatuaiahutapu, ancien directeur de la Maison de la Culture, et Wallès Kotra, alors directeur régional de RFO Polynésie", a remarqué pour sa part Manouche Lehartel, vice-présidente de l'AFIFO.

160 FILMS INSCRITS, 60 RETENUS

Tous les ans, la compétition reçoit des films des quatre coins de l'Océanie : de Polynésie bien sûr, mais également en provenance d'Australie, de Nouvelle-Zélande, de Papouasie Nouvelle-Guinée, de Nouvelle-Calédonie, du Vanuatu, des îles Salomon… Pour cette édition, Marie Kops, la nouvelle coordinatrice du FIFO, a salué le courage et le dévouement du comité de présélection qui a fait "un gros travail de visionnage pendant de longs mois, d'autant que beaucoup de longs métrages ont été reçus cette année".

Marie Kops a ainsi annoncé que 160 films ont été inscrits, dont 75 courts métrages, et que 135 d'entre eux ont répondu aux critères. Nos frères maoris enregistrent le record de films envoyés avec 46 métrages, tandis que la Polynésie en a transmis 20. À l'issue des débats, le comité a retenu 60 films au total : 11 films dans la catégorie "en compétition", 23 "hors compétition", dont 5 "short doc" (pour la première fois ce nouveau format court, très sollicité, entre dans le concours), 8 en sélection "Pacific Islands" et enfin 18 courts métrages pour la 7e Nuit du Court océanien.



Les membres de l'organisation et du comité de présélection du FIFO 2016 ont annoncé avoir retenu 60 films cette année.
Les membres de l'organisation et du comité de présélection du FIFO 2016 ont annoncé avoir retenu 60 films cette année.
UN JURY PRÉSIDÉ PAR ABDERRAHMANE SISSAKO

Par ailleurs, nous attendions tous que les noms du jury soient dévoilés. C'est le réalisateur, scénariste et acteur mauritanien Abderrahmane Sissako, primé pour "Timbuktu" (nommé à l’Oscar du Meilleur film étranger et grand vainqueur des César avec 7 prix), qui aura l'honneur de présider cette édition 2016. À ses côtés, six personnalités - dont l'une est encore à confirmer – auront la lourde tâche de départager les films en lice. En outre, environ soixante invités internationaux sont attendus au fenua.

Samedi 30 janvier, le festival démarrera avec le "Off", gratuit et accessible à tous, au cours duquel des documentaires néo-zélandais et calédoniens seront projetés, puis place à la Nuit du court métrage avec 18 films océaniens à consommer. En outre, une soirée dédiée au président du jury verra la diffusion de son film récompensé. Le FIFO sera ensuite ouvert du mardi au dimanche suivants, et chacun pourra se nourrir de ces perles du cinéma issus du bassin Pacifique et s'abreuver des nombreux cycles, débats et rencontres qui se tiendront en marge du festival. Michèle Dechazeaux, productrice, animatrice et membre du comité de présélection, a confié pour sa part "son grand bonheur lors de la découverte des films, qui sont tous intéressants, et mettent en lumière, avec liberté et audace, les problématiques océaniennes face à la modernisation." Beau voyage à tous !

Abderrahmane Sissako
Abderrahmane Sissako
Le jury du FIFO 2016

. Abderrahmane Sissako - Président
Réalisateur, scénariste et acteur (Mauritanie)
. René Boutin, directeur du Festival Anuu ru Aboro (Nouvelle-Calédonie)
. Patrice Guirao, auteur, écrivain, parolier (Polynésie)
. Teva Pambrun, chef de fabrication à Polynésie 1ère (Polynésie)
. Julia Parnell, productrice (Nouvelle-Zélande)
. Liz Stevens, directrice de l’unité documentaire à Screen Australia (Australie)

Rédigé par Dominique Schmitt le Mardi 8 Décembre 2015 à 17:45 | Lu 1703 fois





Dans la même rubrique :
< >

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance