TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
Newsletter
Widgetbox
I phone App
Androïd

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Taekwondo – Océania, Open d’Australie : ‘ On part pour gagner, pour fracasser !’ dixit Remuera Tinirau, le capitaine de la sélection !




La délégation tahitenne compte bien ramener le maximum de médailles d'or
La délégation tahitenne compte bien ramener le maximum de médailles d'or
FAA’A, le 6 août 2014. Une délégation conséquente est partie ce matin -mercredi- pour l’Australie en vue de la participation de la Polynésie à deux compétitions majeures : les championnats d’Océanie de taekwondo (Océania) et l’open d’Australie qui se déroulent à Sydney, la plus peuplée des villes australiennes située sur la côte pacifique.
 
Les championnats d’Océanie, qui se déroulent tous les deux ans, sont prévus le 14 et 15 août, suivis directement par l’open d’Australie les 16 et 17 août. Les ‘Océania’ concernent les pays d’Océanie avec l’Australie et la Nouvelle Zélande, l’open d’Australie est une compétition ouverte au monde entier.
 
30 compétiteurs au total (cadet, junior, sénior),  font partie de cette délégation. Le deuxième groupe partira samedi matin. 

Alfred Lai Koun Sing, le chef de délégation :
 
C’est un moment important pour le taekwondo Polynésien ?
 
« On doit se positionner au niveau de la zone Océanie. Il y a deux ans, aux derniers ‘Océania’, on a fait quelques podiums, maintenant il faut que l‘on continue à progresser. A l’open d’Australie il y aura des pointures, dont Aaron Cook qui est un médaillé d’or aux championnats d’Europe. Il est bien classé mondialement. »
 
Il y a-t-il eu des consignes ?
 
« Il faut s’adapter aux nouvelles règles de compétition et…il faut toujours persévérer. Les règles changent d’année en année. Maintenant les coups de pieds à la tête sont comptés 3 points alors qu’il y a 3-4 ans c’était 1 point. Les coups de pieds retournés, c’est 1 point supplémentaire. Il y a également les plastrons électroniques donc il faut que nos athlètes s’habituent à ce genre de compétition. »
 
La fin de préparation s’est bien passée ?
 
« Oui, vu que c’est les vacances, ils sont regroupés quasiment tous les matins, certains sont venus 3 fois par semaine à l’entraînement. Certains viennent des îles, de Raiatea, certains de la presqu’île, c’est parfois difficile de se regrouper. »
 
Le taekwondo est un sport de combat, il faut être agressif pour gagner ?
 
« Pas forcément. Il faut aussi avoir une certaine morphologie. Les grands ont plus de possibilités pour toucher. Il faut être souple et savoir gérer son effort car cela dure parfois toute la journée ; des éliminatoires jusqu’à la finale il peut y avoir 3-4 combats. »

Remuera Tinirau et Sylvain Defaix
Remuera Tinirau et Sylvain Defaix
Remuela Tinirau, capitaine de la sélection :
 
Que peux-tu dire sur ce déplacement important ?
 
« C’est important car on part pour deux compets’ qui rapportent beaucoup de points pour les classement mondial. On part en grande délégation, beaucoup de catégories sont représentées. La compet’ des sénior est l’équivalent d’un championnat d’Europe, pour ce qui est des points. »
 
Une stratégie, des objectifs ont été clairement définis ?
 
« Le seul objectif est de ramener le plus de médailles d’or possible et d’avoir le plus de points possible pour le classement de la Polynésie. »
 
C’est la première fois pour toi en Australie ?
 
« J’avais déjà été nommé capitaine en 2013 pour un déplacement au Mexique et aux Océania à Auckland lors desquelles j’avais été le seul à remporter une médaille d’or pour Tahiti mais c’est la première fois pour moi en Australie. »
 
Tu étudies en France tout en participant aux compétitions ?
 
« Oui, tous les ans pendant les vacances je reviens. L’année dernière j’étais revenu pour les championnats du monde et cette année pour les ‘Océania’. A mon retour d’Australie, je profiterai de quelques jours de vacances puis ce sera le retour pour la suite de mes études. Les dernières compets’, j’ai réussi à gagner des tours mais avec le manque de points, à chaque fois je tombais contre les meilleurs mondiaux avant les phases finales, du coup je perdais à chaque fois d’1 ou 2 points. »
 
Il faut rester motivé malgré la baisse de résultats, c’est ça être un bon sportif ?
 
« Je combats tout le temps en métropole contre d’autres pays, je sais qu’ici c’est différent. On part pour gagner, on part pour fracasser ! (…) Oui, le taekwondo reste un sport de combat , il y a des filles, des jeunes mais dès que l’on est sur un tatami face à un adversaire, on est là pour taper, pour gagner. Aux ‘Océania’ on a l’habitude de ramener des médailles alors il faut juste bien travailler le mental. L’Australie et la Nouvelle Zélande savent que Tahiti est un Pays qu’il ne faut pas sous estimer. »
 
La suite pour toi ?
 
«‘Océania’, open d’Australie ensuite retour pour quelques jours de vacances avant de repartir le 4 septembre en France pour ma formation jusqu’en décembre, ensuite j’ai beaucoup de compétitions à partir d’octobre. » SB

Rédigé par SB le Mercredi 6 Août 2014 à 12:19 | Lu 655 fois


Notez


Dans la même rubrique :
< >

Sports | SportLive | Parau Ha'uti | OPEN | La video de la semaine | En exclu sur TAHITI INFOS | Faire-parts | Décès | Mieux comprendre | La tribune politique | Expression libre | CCISM | Le savez-vous? | SERVICES | Archives | TIFO, la monarquenovela | programme TV | Evènement | Observatoire des Prix | Tiki