TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
Newsletter
Widgetbox
I phone App
Androïd

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Surf WCT – Michel Bourez en Afrique du Sud : INTERVIEW




AFRIQUE DU SUD, le 11 juillet 2014. Michel Bourez est actuellement en Afrique du Sud où il participe à la 6ème étape du championnat du monde de surf qui en comporte 11 au total. Le spot de Jeffrey’s Bay (J-Bay), qui a été réintégré au ‘world tour’ cette année, propose une longue droite rapide qui convient au Tahitien, malgré la température glaciale de l’eau.
 
Michel est actuellement en 2ème position au classement général du championnat du monde, derrière Gabriel Medina, grâce notamment à deux victoires d’étape à Margaret River et à Rio de Janeiro. Il démarre bien la compétition en remportant sa série du round 1 face Adrian Buchan et Raoni Monteiro, ce qui le propulse directement au round 3.
 
Après une première journée lors de laquelle le spot de Jeffrey’s Bay a proposé de belles vagues, les conditions se détériorent et la compétition est mise en attente le lendemain avant de reprendre le 3ème jour avec la suite des séries du round 2.
 
Alors qu’il écrit actuellement l’Histoire, puisqu’aucun surfeur tahitien n’est jamais arrivé à un tel niveau de compétition, Michel prend la peine de s’adresser à ses supporters dans une interview accordée à Tahiti Infos.

Comment est-ce que cela se passe à J-Bay ? Que penses-tu des conditions et du type de vagues ?
 
« Les vagues sont parfaites pour mon style de surf : c’est une longue droite puissante. C’est une vague mythique mais qui est quand même difficile à surfer parce qu’il faut toujours garder de la vitesse pour pouvoir enchainer des manœuvres très rapides. »
 
Au niveau du choix de matos ça se passe comment ?
 
« Ca se fait en fonction des conditions : plus les vagues sont grosses, plus les planches sont grandes. »
 
Les à-côtés ça se passe comment à J-Bay ? Climat, ambiance…
 
« Je loge dans la maison Hurley juste en face du spot. Il y a une très bonne ambiance avec tous les riders qui sont devenus des potes. La journée, lorsqu’il n’y a pas de compétition, on essaye de surfer un max et on se repose dès qu’on peut.
Pour ce qui est du climat, 7 degrés le matin c’est pas cool mais on est obligé de faire avec … On a de bonnes combinaisons très épaisses… heureusement !!! »
 
Tu penses au titre mondial,   qui dois-tu battre pour espérer l’avoir ?
 
« Tout le monde est dangereux à ce niveau-là. Mais je pense qu’il faut essayer de battre absolument Kelly et Médina. »
 
Comment appréhendes-tu la 2ème moitié de la saison ?
 
« Il n’y a rien qui change pour moi. Chaque étape du tour est différente mais l’objectif reste le même : aller le plus loin ; gagner un maximum de séries. »
 
Comment l’élite du surf voit ton accession au 2ème rang mondial ?
 
« Rien n'a changé…On ne parle pas trop de ça entre nous parce qu’on sait que tout peut changer en un clin d’œil. Ce qui est important…c’est le classement en fin de saison. »
 
Cela fait quel effet d’être 2ème au classement général ?
 
« On va dire que c’est mieux que d’être 3ème ou 4ème… L’année n’est pas finie pour moi, rien n'est acquis,  je suis content de mes deux victoires sur le tour mais 2ème au classement général …ce n’est pas le classement final donc je dois continuer à rester concentré. »
 
Content de cet aboutissement historique, focalisé sur la suite ?
 
« Plus que focalisé … je me mets dans les meilleures conditions pour réussir et pour n’avoir rien à regretter après. Je surfe un maximum dans la journée. »
 
Deux résultats malchanceux aux 2 dernières éditions Billabong Pro Tahiti, cette année penses-tu que la roue va tourner ?
 
« C’est vrai que je n’ai jamais eu de chance pour la Billabong pro à Teahupo'o. Est-ce que la roue va tourner cette année ? … je ne le sais pas. Mais ce qui est sûr c’est que je donnerai le meilleur de moi-même pour aller le plus loin possible. »
 
Depuis cette 2ème place mondiale, tu as senti un intérêt nouveau des fans, des sponsors, des médias  ?
 
«  C’est sûr que ça a un peu changé… Je suis content de constater que de plus en plus de fans suivent mes séries en live et s’intéressent davantage à mes performances sur le circuit pro. Ca me donne de la force et de l’assurance…
J’ai été décoré Chevalier de l’Ordre de Tahiti Nui par Monsieur le Président du Gouvernement récemment : quel honneur ! Ça m’a vraiment fait tout drôle d’entendre mon parcours sportif énoncé par Gaston Flosse et d’entendre toute cette foule m’applaudir. »
 
Un mot pour les fans, Tahiti…
 
« MERCI A TOUS POUR VOTRE SOUTIEN. JE NE VOUS OUBLIE PAS !!!! » SB
 
Remerciements : Vaimiti Laurens

Rédigé par SB le Vendredi 11 Juillet 2014 à 23:39 | Lu 780 fois


Notez

Sports | SportLive | Parau Ha'uti | OPEN | La video de la semaine | En exclu sur TAHITI INFOS | Faire-parts | Décès | Mieux comprendre | La tribune politique | Expression libre | CCISM | Le savez-vous? | SERVICES | Archives | TIFO, la monarquenovela | programme TV | Evènement | Observatoire des Prix | Tiki