TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
Newsletter
Widgetbox
I phone App
Androïd

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Surf Pro – Taapuna Master 2016 : Retour sur une compétition spectaculaire


La 22e édition du Taapuna Master s’est déroulée entre jeudi et dimanche dernier. Le Taapuna Master est une compétition « locale » très prisée par nos surfeurs. Cette année, c’est David Dandois qui a pu s’illustrer en battant le tenant du titre 2014 Lorenzo Avvenenti. En bodyboard, c’est Maronui Richmond qui prend sa revanche sur Nicolas Richard, tenant du titre 2015.



Nils Despouy n'a pas démérité, il termine 3e
Nils Despouy n'a pas démérité, il termine 3e
PUNAAUIA, le 24 mai 2016. Le Taapuna Master a été précédé par le Tap’s Junior remporté par Nainoa David qui s’est illustré également en remportant la course de Sup Race. Comme son père Vetea David, légende de Taapuna, Nainoa montre qu’il a les qualités d’un waterman en variant les disciplines. Son jeune frère Haunui David n’est pas en reste avec déjà des victoires dans les compétitions fédérales pour les plus jeunes.
 
Tereva David, le neveu de Vetea David, a quand à lui marqué le début du Taapuna Master en prenant une vague notée 10/10, un tube dos à la vague exécuté à la perfection. Malheureusement pour Tereva, il a du prendre l’avion samedi soir avec Taumata Puhetini et Enrique Ariitu pour participer à une compétition des World Qualifying Series de la nouvelle zone Hawai’i-Tahiti Nui, la « Ala Moana Bowls ». Ils avaient pourtant gagné leur place en quart de finale.
 
Avec ces trois pointures absentes, des ouvertures se sont créées. Le spécialiste du spot Lorenzo Avennenti, auteur du deuxième 10/10 de la compétition, a pu se défaire du Réunionnais de passage Nils Despouy dans la première demi finale et David Dandois a pu s’imposer face à Steven Pierson dans la 2e demi finale. Alors que samedi les vagues étaient magnifiques et fréquentes, la houle a faibli dimanche.
 
Lors de la finale, le spécialiste du tube Lorenzo Avvenenti a choisi de prendre plusieurs petites vagues pour enchainer les manœuvres, David Dandois a choisi l’option de l’attente, qui sera l’option gagnante. Une belle vague arrive, après un « bottom turn » (ndlr virage en bas de la vague) parfaitement exécuté, il se cale en « backside » dans le tube, ce sera la vague de la victoire. Il totalisera 15.83 contre 14.03 pour Lorenzo Avvenenti.

Le dropknee était aussi à l'honneur samedi (Thibault Casabianca)
Le dropknee était aussi à l'honneur samedi (Thibault Casabianca)
Maronui Richmond, impérial, trouve les bonnes vagues
 
En bodyboard, suite au succès du Sparkgreen Tahiti Challenge à Teahupo’o, la participation a été record puisque 40 bodyboardeurs étaient inscrits. La journée de samedi a été là aussi meilleure en terme de qualité de vagues et les habitués de ce spot de récif ont pu montrer leur savoir faire. On retrouve en quart de finale Julien Miremont, Heimana Jurd, Maronui Richmond, David Tuarau, Nicolas Richard, Fred Temorere, Angelo Faraire et Moroni Temahuki.
 
Maronui Richmond réussit à sortir Julien Miremont en demi finale et Nicolas Richard sort Temahuki Moroni, pour une finale identique à celle de 2015. Sauf que cette fois-ci « cave man », comme ses amis le surnomment, trouve les meilleures vagues alors que Nicolas Richard n’est pas dans le bon timing. Maronui s’impose avec un total de 13.50 contre 8.07.

Le charme du Taapuna Master réside également dans la mise en valeur de disciplines moins connues comme le kneeboard, le surf à genoux sur une mini planche de surf, et le dropknee, le surf avec un genou appuyé sur un bodyboard. C’est Teihoarii Tapatoa qui s’impose en dropknee et Stevens Pahape en kneeboard, avec là aussi du beau spectacle. SB

tm16_avs_finale_1.pdf TM16_AVS_FINALE.pdf  (443.75 Ko)


David Dandois, la vague de la victoire
David Dandois, la vague de la victoire
David Dandois après sa victoire :
 
Tu connais bien ce spot et cette compétition ?
 
« J’ai participé depuis l’âge de 14 ans avec les juniors et tous les copains, Enrique, Tereva, Enzo, Teiki et jusqu’à maintenant, on n’a pas arrêté de persévérer. Après deux Taapuna Master, la troisième a été la bonne. »
 
Tu as pu profiter des départs de Tereva, Taumata et Enrique ?
 
« Oui, cela a créé des ouvertures mais dans ces conditions tout le monde a sa chance. Si tu as la vague, on est tous bons, on connaît très bien le spot, que le meilleur gagne comme on dit. »
 
Tu as joué la stratégie de l’attente ?
 
« Voilà, je ne voulais pas gaspiller mon énergie, Lorenzo est un très bon compétiteur, il ne fallait pas prendre des petites vagues pour faire des petits scores, il fallait assurer et prendre de grosses vagues pour de gros scores et gagner, c’était le but. Ma première vague j’ai eu un 8 et ma 3e vague un 7.40 je crois. J’ai eu trois vagues en tout. Il avait un 6.5 donc j’ai craint son retour jusqu’au bout. »
 
Cela te motive pour la suite ?
 
« Mon plan c’est d’enseigner ma passion, de continuer à surfer, de continuer à prendre du plaisir tout en restant zen, cool. Merci à tous mes copains qui me supportent, ma famille, ma copine, merci à tous et surtout à Lionel qui est là pour nous, qui nous aide beaucoup et grâce à qui on a cette compétition. Thanks à mon sponsor Watts. »

Maronui Richmond s'impose en bodyboard
Maronui Richmond s'impose en bodyboard
Maronui Richmond, vainqueur en catégorie bodyboard :
 
Tu continues dans ta lancée après une bonne prestation lors du Sparkgreen Challenge ?
 
« Je suis super content. C’est motivant. Cela montre que je suis en forme. Les conditions n’étaient pas très favorables au bodyboard mais il y a eu quand même quelques bonnes qui sont passées, j’ai eu de la chance de les avoir. La compétition à Teahupo’o cela a incité plus de personnes à s’inscrire, c’est une très bonne initiative de la part de tous. C’est super motivant car du coup cela fait monter le niveau. »
 
Taapuna c’est un peu ton « jardin » ?
 
« Je surfe souvent entre Taapuna et Sapinus, j’ai commencé ici il y a très longtemps vers 13-14 ans. Là, je vois que cela paye. Je suis plus que content de remporter la Taapuna Master. »
 
Tu en est où niveau sponsoring ?
 
« Je suis sponsorisé par des marques locales mais c’est sûr que l’objectif c’est d’avoir des sponsors internationaux et pourquoi pas un début de contrat avec Air Tahiti Nui en tant qu’ambassadeur, comme Tahurai Henry ou Cédric Estall. Je sais qu’il faut beaucoup travailler pour ça. Je vais me donner les moyens pour réussir. »
 
Tu es souvent bon stratège en compétition ?
 
« Effectivement, je réfléchis beaucoup sur la stratégie. Après c’est aussi le « coup de poker », tu laisses partir l’adversaire et c’est 50/50, derrière il peut n’y avoir rien comme il peut y avoir une vague. C’est vrai que cela se travaille beaucoup et je suis très content de pouvoir maitriser le jeu des priorités. »
 
Tu as plus de supporters que Nico apparemment ?
 
« Ce sont les potes du team, dès qu’il y en a un qui gagne tout le monde est derrière lui. Nico est un très bon bodyboardeur, une légende du bodyboard tahitien, il faut le rappeler, et c’est un honneur de gagner contre lui. Après, voilà quoi, j’ai eu ma revanche sur 2015 et je suis super content. (rire) »
 
Un remerciement, un dernier mot ?
 
« Merci à 662 Tahiti et à la marque Five Bodyboards de Michel Pescheux mon sponsor, merci à ma copine qui m’a payé l’inscription, il faut le rappeler, qui m’aide vraiment et qui me suit tout le temps. Merci aux organisateurs Lionel, Sarah et tout le staff, les juges, les water patrol qu’il ne faut pas oublier, merci à eux pour cet événement annuel et merci à JBS Pictures qui nous prend en photo. »

Le public était là pour profiter du spectacle
Le public était là pour profiter du spectacle

Le kneeboard au récif, tout un art (Tehei Tuahine)
Le kneeboard au récif, tout un art (Tehei Tuahine)

Rédigé par SB le Mardi 24 Mai 2016 à 13:03 | Lu 1342 fois


Notez


Dans la même rubrique :
< >

Sports | SportLive | Parau Ha'uti | OPEN | La video de la semaine | En exclu sur TAHITI INFOS | Faire-parts | Décès | Mieux comprendre | La tribune politique | Expression libre | CCISM | Le savez-vous? | SERVICES | Archives | TIFO, la monarquenovela | programme TV | Evènement | Observatoire des Prix | Tiki