TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
Newsletter
Widgetbox
I phone App
Androïd

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Surf Pro – Rangiroa Pro : Ca passe pour Mihimana, ça casse pour Mateia


Mihimana Braye, actuellement dans le Top 10 du circuit WQS a pu se qualifier pour le round 3. Mateia Hiquily a quand à lui été éliminé dès son entrée en piste au round 2. O’Neil Massin, Ariihoe Tefaafana ou encore Mauiki Raioha ont réalisé de très bons scores et se qualifient tous pour le round 3. Les vagues ont été belles mais la houle n’était pas idéalement orientée, le début de la compétition a donc été épique.



Le surfeur de Hossegor Dimitri Ouvre se paye le 'scalp' de deux grosses pointures locales : Mateia Hiquily et Tereva David
Le surfeur de Hossegor Dimitri Ouvre se paye le 'scalp' de deux grosses pointures locales : Mateia Hiquily et Tereva David
RANGIROA, le 9 mars 2016. Le Rangiroa Pro WQS 1 000, une compétition proposée par la fédération tahitienne de surf, a débuté mardi dans la passe d’Avatoru à Rangiroa, dans les Tuamotu. La houle était au rendez vous, mais son orientation a rendu le début de la compétition épique, avec de belles vagues mais avec aussi des vagues qui ferment.
 
Le Rangiroa Pro était jusqu’à l’année dernière une compétition Pro Junior, elle a été intégrée cette année dans le circuit des World Qualifying Series de la World Surf League, elle est la 12e compétition d’un circuit qui en compte 48 autour du monde : en Australie, en Europe, en Amérique du sud, au Japon ou encore à Hawai’i.
 
Mihimana Braye, comme nous l’évoquions récemment, est le meilleur Tahitien dans ce classement actuellement. Il est 10e au classement WQS, il vient de progresser de 30 places grâce à sa 5e place lors de l’Australian Open WQS 6 000. Rentré directement au round 2 grâce à son classement, il parvient à remporter sa série avec un score relativement moyen comparativement à d’autres scores de la journée, il totalise 10.55 contre 8.25 pour Hira Teriinatoofa qui se qualifie également pour le round 3.
 
Keoni Yan est le deuxième Tahitien le mieux classé dans le circuit WQS grâce à une victoire à Hawai’i en début de saison qui lui a permis d’être aujourd’hui à la 29e place du classement. Rentré lui aussi au round 2, il termine 2e de sa série et se qualifie lui aussi pour le round 3 avec un total de 12.50. William Peckett est lui 4e, donc éliminé.

La compétition devient partie intégrante du circuit WQS pour la première fois
La compétition devient partie intégrante du circuit WQS pour la première fois
Le 3e surfeur le mieux classé dans le WQS est Mateia Hiquily, il est actuellement 69e. Mateia est un surfeur qui pourra faire cette année toutes les grosses compétitions, les ’Prime Events’ puisqu’il était dans le top 100 en 2015, à la 52e place. Il était en 2015 le meilleur Tahitien après Michel Bourez. Malheureusement, il se fait éliminer au round 2, on peut dire que c’est la déception de la journée.
 
Mateia Hiquily termine dernier de la série du round 2 derrière Tereva David lui aussi éliminé de justesse par le surfeur de Hossegor Dimitri Ouvre, 21e WQS, et le Japonais Jason Shibata, 389e au classement WQS.
 
O’Neil Massin, 105e au classement WQS et finaliste de la Rangi Pro Junior en 2015, fait forte impression avec un des meilleurs totaux sur deux vagues de la journée, il obtient 17.75 et remporte sa qualification pour le round 3 haut la main. Mauiki Raioha, frère du champion du monde de SUP Surf Poenaiki, fait encore plus fort puisqu’il remporte sa série avec un total de 17.95 et se qualifie lui aussi.
 
Enrique Ariitu parvient lui aussi à remporter sa série avec un total de 13.15 et se qualifie également, comme Ariihoe Tefaafana qui est lui aussi un très sérieux candidat à la victoire. Ariihoe Tefaafana obtient un total sur deux vagues de 16.00, un excellent résultat. Heifara Tahutini jr se qualifie pour le round trois, Teoro Tahutini également.

Une houle pas complètement favorable qui a rendu le spot périlleux
Une houle pas complètement favorable qui a rendu le spot périlleux
A la fin de la deuxième journée de compétition qui en comporte quatre, deux séries du round 2 n’ont pas été faites et pas des moindres puisque dans la 11e on retrouvera dans la même série Steven Pierson qui a été pendant des années le meilleur surfeur tahitien à l’international après Michel Bourez, et Taumata Puhetini vainqueur du Papara Pro WQS 1 000 en 2015.
 
A surveiller également Vehiatua JB Prunier dans la 12e série qui sera confronté à Kekoa Cazimero, Max Longhurst et Taaroa Sanford issu du round 1.
 
Dans le round 3, Mihimana Braye et O’Neil Massin seront dans la même série, il devront terminer à la 1e et 2e place pour se qualifier tous les deux. Keoni Yan sera confronté à Luke Shepardson et à Billy Kemper, le récent gagnant de la dernière étape du Big Wave World Tour qui s’est déroulée à Peahi-Jaws.
 
Ariihoe Tefaafana sera confronté à Makai Mc Namara, le fils du légendaire Liam Mc Namara, le Hawaiien est actuellement 38e au classement grâce notamment à sa place en finale du Volcom Pipe Pro, remporté Kelly Slater. SB

Rédigé par SB le Mercredi 9 Mars 2016 à 19:55 | Lu 722 fois


Notez


Dans la même rubrique :
< >

Sports | SportLive | Parau Ha'uti | OPEN | La video de la semaine | En exclu sur TAHITI INFOS | Faire-parts | Décès | Mieux comprendre | La tribune politique | Expression libre | CCISM | Le savez-vous? | SERVICES | Archives | TIFO, la monarquenovela | programme TV | Evènement | Observatoire des Prix | Tiki