TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
Newsletter
Widgetbox
I phone App
Androïd

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Surf Pro – Focus sur Steven Pierson : ‘J’aime ce que je fais’


Steven Pierson participe actuellement au Cascais Pro au Portugal. Sa persévérance lui permet aujourd’hui d’être à la 91e place du circuit WQS (World Qualifying Series). Il pourrait encore améliorer ce classement en faisant de bons résultats lors des différents ‘Prime Events’ de la saison 2015.



Steven est un des rares surfeurs polynésiens à vivre de son sport
Steven est un des rares surfeurs polynésiens à vivre de son sport
Steven Pierson est un ‘routard’ du WQS, les World Qualifying Series, les séries qualificatives du championnat du monde de surf. Après avoir fait de bons résultats en début de carrière lors de ses premières compétitions internationales Pro Junior puis WQS, il avait été contraint à l’arrêt pour raisons financières.
 
Grâce à Air Tahiti Nui, il avait pu reprendre ses voyages en 2011 pour poursuivre son rêve. Il fut 201e en 2011, 174e en 2012, 104e en 2013 et 107e en 2014,  ayant raté les compétitions hawaiiennes au moment de la naissance de son fils. Il est actuellement à la 91e place mondiale et espère bien continuer à gagner des places.
 
Pour réussir en surf de compétition, il y a l’aspect technique, physique, l’hygiène de vie. Il faut également des moyens pour pouvoir se rendre sur les lieux de compétition, disséminés autour du globe. Il y a aussi le facteur ‘juges’, qui font des erreurs, qui sont plus ou moins impartiaux. Il y a également les conditions de vagues, favorables à tel ou tel style de surf.
 
Enfin, la quantité de vagues dans une série et la position où se trouve le surfeur au moment où la série de vagues arrive, sont déterminantes. L’issue de chaque compétition est donc aléatoire, ce qui demande un mental d’acier à celui qui veut tenter a chance dans le monde du surf professionnel. Il y a enfin le facteur blessure, le surf étant un sport à risque.
 
Steven Pierson rêve de rejoindre Michel Bourez dans le Top 34. Il est passé à quelques points de la qualification pour la Billabong Pro Tahiti 2015, en terminant 3e lors des Trials. Mais il positive, cela lui a permis de participer à la Lacanau Pro et de gagner ainsi des points pour assurer sa participation aux ‘Prime Events’ de cette fin 2015.
 
Après un mauvais résultat aux Açores, il participe actuellement à un autre ‘Prime Event’, le Cascais Pro au Portugal dans des vagues minuscules. Il parvient à terminer 1er de sa série en prenant, après 15 minutes sans vague, une vague notée 7.00 et une autre notée 4.93 pour un total de 11.93. Il élimine ainsi l’Américain Brett Simpson, actuellement 35e au WCT.
 
Un 2e Tahitien, le jeune Mateia Hiquily, participait également à cette compétition WQS cotée 10 000. Malheureusement, il ne trouve pas de vagues et s’incline avec un total de 8.66 sur ses deux meilleures vagues.

Steven Pierson doit maintenant gérer sa vie professionelle en parallèle de sa vie de famille
Steven Pierson doit maintenant gérer sa vie professionelle en parallèle de sa vie de famille
Steven Pierson au micro de Tahiti Infos :
 
Déçu d’être passé à côté de la Billabong Pro 2015 pour quelques points ?
 
« Déçu oui, mais c’était surtout pour moi une préparation pour les WQS à venir. J’ai été content de ma 3e place car je ne m’étais pas du tout entraîné à Teahupo’o les mois qui avaient précédé. J’ai eu de la chance que cela soit des petites conditions du type WQS, donc des vagues à manœuvres, c’était sympa. »
 
Content de ta victoire au round 1 du Cascais Pro ?
 
« Aux Açores cela s’est mal passé. J’ai perdu ma série à 30 secondes de la fin dans des conditions difficiles. Aujourd’hui, j’ai réussi à passer mon premier tour dans une série relevée même si dans les ‘prime’, toutes les séries sont relevées, vu qu’il y a le Top 100 mondial. Le points que je prends me permettent de confirmer ma place parmi les 100 meilleurs surfeurs du WQS, ce qui me permettra de participer aux ‘Prime Events’ à Hawai’i en fin d’année. »
 
Ton objectif reste d’intégrer le WCT comme Michel Bourez ?
 
« Pour cette année, je suis trop loin de la qualification pour le WCT. L’objectif c’est de passer des séries, assurer ma qualification dans les ‘prime’ et me faire plaisir pour monter dans le classement et espérer faire de bons résultats dans les ‘Prime Events’ à venir. Merci à Air Tahiti Nui, Anvious et Teva Surfboards. »
 
Avec ton nouveau rôle de papa, qu’est-ce qui te motive à voyager ?
 
« J’aime ce que je fais. Réussir à être loin de notre île paradisiaque, c’est un défi. Loin de la famille, des amis…et maintenant loin de ma chérie et de mon bébé, c’est encore plus dur mais j’aime ce que fais, c’est pour cela que je suis sur le Tour WQS encore à voyager, j’aime la compétition et j’arrive à en vivre pour le moment, que demander de mieux à part de gagner des millions comme Michel ! (rires). »

Steven et Mateia sont actuellement au Portugal
Steven et Mateia sont actuellement au Portugal

Rédigé par SB le Mercredi 30 Septembre 2015 à 18:43 | Lu 589 fois


Notez


Dans la même rubrique :
< >

Sports | SportLive | Parau Ha'uti | OPEN | La video de la semaine | En exclu sur TAHITI INFOS | Faire-parts | Décès | Mieux comprendre | La tribune politique | Expression libre | CCISM | Le savez-vous? | SERVICES | Archives | TIFO, la monarquenovela | programme TV | Evènement | Observatoire des Prix | Tiki