TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
Newsletter
Widgetbox
I phone App
Androïd

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Surf International – Vans World Cup : retour sur l’exploit de Michel Bourez à Hawaii




3ème victoire majeure cette année pour Michel Bourez
3ème victoire majeure cette année pour Michel Bourez
OAHU, le 6 décembre 2014. La compétition de surf internationale ‘Vans World Cup’ vient de s’achever à Hawaii par la victoire flamboyante du Tahitien –originaire de Rurutu- Michel Bourez dans des vagues de 2,50 à 3 mètres. Cette compétition est un ‘prime’ faisant partie du circuit WQS (World Qualifying Series). Michel remporte la finale face à 3 Hawaïens qui surfent à domicile : Dusty Payne, Sebastian Zietz et Ian Walsh.
 
Cette compétition ne fait pas partie du circuit WCT qui comporte 11 étapes, elle se trouve juste en dessous en terme de cotation mais elle fait partie de la ‘Triple Crown’ que tout surfeur rêve de gagner. Sur 34 compétitions WQS cotées de 1 à 6 étoiles, il y a 8 ‘prime’. Les étoiles correspondent à la dotation financière : Michel Bourez empoche ainsi 40 000 dollars US.
 
Michel Bourez, qui aura 29 ans le 30 décembre prochain, a déjà brillé à Hawaii en remportant à Haleiwa en 2008 et 2013 la 1ère des trois étapes de la ‘Triple Crown’. C’est la première fois qu’il remporte la 2ème étape à Sunset Beach, un spot réputé pour ses vagues difficiles à surfer, à la fois ‘molles’ sur certaines sections et extrêmement puissantes sur d’autres.
 
Cette année, il est arrivé jusqu’en quart de finale lors d’une 1ère étape à Haleiwa gagnée par Dusty Payne, qui termine 2ème à Sunset. Il a donc toutes ses chances de gagner cette Triple Crown même si Dusty Payne reste un candidat encore mieux placé que lui. ‘Si les 3 meilleures vagues étaient prises en compte, Dusty aurait gagné’ soulignent quelques commentaires de fans de Dusty à l’issue de la compétition de Sunset Beach.
 
Ce qui ressort de cette compétition de Sunset Beach, c’est avant tout l’engagement et le style de surf surpuissant de Michel Bourez ainsi que sa maîtrise parfaite de cette vague si compliquée à surfer. Avec 6 années passées sur le World Tour, Michel sait comment gérer le monde de la compétition : il a su saisir sa chance en profitant à fond d’une section tubulaire qui lui a permis d’obtenir une vague notée 9.93 qui est venue s’ajouter à une note de 8.20 obtenue plus tôt dans la série.
 
Le duel entre les deux hommes a été serré et captivant. Michel a pris, en début de série, une vague très bien notée, un 8.20, mais Dusty Payne a totalisé lui deux bonnes vagues notées 6.17 et 7.90 pour un total de 14.07, ce qui le positionnait en tête. Un total qu’il parvenait même à améliorer avec sa 3ème bonne vague notée 6.70 avant que Michel Bourez ne prenne son magnifique tube noté 9.93, 11 minutes avant la fin de la série.
 
Sa victoire, obtenue avec un total de 18.13 sur ses deux meilleures vagues contre 14.60 pour Dusty Payne, met ‘tout le monde d’accord’. Sa personnalité attachante et positive est également un atout qui permet au ‘Spartan’ de porter très haut les couleurs de la Polynésie Française.
 
Il a d’ores et déjà réussi une année 2014 exceptionnelle comprenant 2 victoires sur les 11 étapes du championnat du monde (Margaret River en Australie et Rio au Brésil), avec 294 000 dollars de gains en compétition WCT. Il est actuellement 5ème avant la dernière étape du WCT prévue à Banzaï Pipeline du 8 au 20 décembre et pourrait donc améliorer la 6ème place obtenue en 2011, un résultat jamais obtenu par un Tahitien en surf de compétition. SB

Michel porte les haut les couleurs polynésiennes devant le monde entier
Michel porte les haut les couleurs polynésiennes devant le monde entier
Michel Bourez en interview ASP :
 
Déjà 2ème ici dans le passé, comment te sens tu maintenant ?
 
« Je suis épuisé... Lorsque je suis sorti en quart à Haleiwa je ne me sentais pas si mal car je savais que mon but était de bien réussir ici à Sunset puis surtout à Pipeline. J’espérais participer à la finale mais réussir à gagner, c’est incroyable. »
 
La victoire n’a pas été facile dans ces grosses conditions ?
 
« Sunset est une vague pleine de pièges, il faut y avoir surfé longtemps pour bien appréhender le spot et même en la connaissant vous pouvez vous faire piéger très facilement donc il faut vraiment rester concentré, à fond aussi dans l’aspect compétition. »
 
Deux victoires à Haleiwa maintenant une à Sunset ?
 
« Maintenant il faut que je gagne à Pipeline ! (…) Je dédie cette victoire à ma famille, mon fils et ma femme, ainsi qu’à tout Tahiti. »

Le surfeur originaire de Rurutu s'est avéré imbattable à Sunset Beach
Le surfeur originaire de Rurutu s'est avéré imbattable à Sunset Beach

Rédigé par SB le Dimanche 7 Décembre 2014 à 12:28 | Lu 712 fois


Notez


Commentaires

1.Posté par Tutua . le 08/12/2014 09:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

bravo Michel, va jusqu'au bout !!!

Signaler un abus

Sports | SportLive | Parau Ha'uti | OPEN | La video de la semaine | En exclu sur TAHITI INFOS | Faire-parts | Décès | Mieux comprendre | La tribune politique | Expression libre | CCISM | Le savez-vous? | SERVICES | Archives | TIFO, la monarquenovela | programme TV | Evènement | Observatoire des Prix | Tiki