TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
Newsletter
Widgetbox
I phone App
Androïd

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Surf International : Michel Bourez est 5ème au classement mondial après J Bay, Jérémy Florès suspendu pour Teahupo’o !




Le swell est revenu après l'élimination de Michel Bourez © ASP copie
Le swell est revenu après l'élimination de Michel Bourez © ASP copie
Le 22 juillet 2014. Le 18 juillet dernier, la phase finale de la compétition sud-africaine, 6ème étape du championnat du monde, s’est achevée à Jeffrey’s Bay. C’est l’Australien Mick Fanning qui s’est imposé face au champion du monde en titre Joel Parkinson.
 
Michel Bourez, alors qu’il était 2ème au classement, une place jamais atteinte par un Tahitien dans ce championnat mondial, s’était fait sortir contre toute attente par le Brésilien Alejo Muniz, alors classé 28ème mondial. Michel s’était fait éliminer de justesse alors que la houle était en train de faiblir avant de revenir en force pour la fin de la compétition.
 
Michel, suite à cette 17ème place à J Bay, perd 3 places au classement général et se retrouve en 5ème position derrière le Brésilien Gabriel Medina et les trois Australiens Joel Parkinson, Mick Fanning et Taj Burrow, juste devant Kelly Slater, 6ème.
 
Jérémy Florès, l’autre Français présent dans ce Top 36 qui constitue l’élite du monde du surf professionnel, connaît un début de saison compliqué, enchaînant les déconvenues. Alors qu’il était dans le Top 10 à la fin de la saison 2013, il se retrouve 31ème au classement suite à son élimination dans le round 2 à J Bay. S’il n’améliore pas ses résultats dans cette fin de saison, il pourrait ne plus faire partie du Top 36 l’année prochaine.
 
Il est un des meilleurs tube riders du circuit et connaît très bien Teahupo’o qu’il pratique depuis des années et aurait pu espérer un bon résultat dans la 7ème étape du championnat du monde qui se déroulera à Tahiti du 15 au 26 août prochain.
 
Malheureusement pour lui, après sa défaite au round 2 contre Sebastian Zietz, il s’était plaint de manière virulente auprès des juges de l’ASP. Malgré des excuses écrites, il s’est vu suspendre jusqu’au 27 août par le comité disciplinaire de l’ASP, ce qui ne lui permettra pas de participer à la Billabong Pro Tahiti. Il ne sera de retour sur le circuit qu’à Trestles en Californie.
 
Michel Bourez a enchaîné deux déconvenues en 2012 puis en 2013 dans l’épreuve tahitienne, sortant prématurément de la compétition dans des séries manquant de vagues. Certains ‘bruits de couloir’ jugent que la période (août) est mal choisie par rapport aux chances d’y avoir une houle digne du spot, contrairement à la période choisie initialement (mai), plus propice au bon fonctionnement du spot.
 
Il reste 5 épreuves avant la fin du championnat qui se terminera comme chaque année à Hawaii : Billabong Pro à Teahupo’o, Hurely Pro à Trestles en Californie, Quiksilver Pro à Hossegor en France, Moche Rip Curl au Portugal et Billabong Pro à Hawaii. SB

Rédigé par SB le Mardi 22 Juillet 2014 à 14:11 | Lu 896 fois


Notez


Commentaires

1.Posté par alfonsi mako le 05/08/2014 15:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Enfant du fenua, Michel bourez félicitation, tu es juste bon et serein volumineux dans tes actes, tu restes l'élite de la Polynésie et nous sommes de plein fouet avec ta danse classique et somptueux le clin d’œil du surf. Faaitoito porte haut notre discipline de glisse, une naissance paradisiaque.

Signaler un abus

Sports | SportLive | Parau Ha'uti | OPEN | La video de la semaine | En exclu sur TAHITI INFOS | Faire-parts | Décès | Mieux comprendre | La tribune politique | Expression libre | CCISM | Le savez-vous? | SERVICES | Archives | TIFO, la monarquenovela | programme TV | Evènement | Observatoire des Prix | Tiki