TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
Newsletter
Widgetbox
I phone App
Androïd

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Surf International – Hurley Pro à Trestles : Michel Bourez éliminé de justesse au round 5 après un bon parcours !




Michel Bourez perd de justesse dans le round 5 à Trestles © ASP Kirstin Sholtz
Michel Bourez perd de justesse dans le round 5 à Trestles © ASP Kirstin Sholtz
Encore un bon parcours pour Michel Bourez lors de la 8ème étape du championnat du monde de surf qui se déroule actuellement près de San Diego, en Californie, sur le spot de ‘Trestles’. Après avoir brillamment remporté sa première série le propulsant directement au round 3, il se qualifie ensuite pour le round 4 en sortant le Brésilien Jason Andre.
 
Les séries durent 30 minutes, les vagues sont d’’environ 1M-1M50. A la 5ème minute environ de cette 4ème série du round 3, Michel prend une première droite notée 6.50 : il débute par un superbe et fulgurant ‘floater’ puis enchaîne une série de rollers radicaux.
 
Le Brésilien surfe ‘backside’, c’est à dire dos à la vague et va répliquer juste après par une vague notée 5.77. Il réussit ensuite à prendre une belle gauche qu’il surfe jusqu’au bord qui lui permet passer devant. Michel prend ensuite une autre vague notée 5.60 qui lui permet de reprendre les commandes de la série avec 12.10 contre 10.10 pour le brésilien.
 
Michel récidive à trois minutes de la fin avec une vague magnifique qui lui permet de montrer toute sa puissance dans un timing parfait. Cette vague sera notée 8.17 et augmentera son avance. Le Brésilien réplique avec une bonne droite qui aurait pu lui permettre d’avoir un bon score mais il chute en fin de vague, ce qui permet à Michel de remporter la série avec un total de 14.67 contre 11.44 pour Jason Andre.
 
Cette nouvelle victoire dans le round 3, qui est souvent crucial, est une bonne opération pour la course au titre car Michel est désormais assuré de terminer cette compétition à la 9ème place au minimum, en lui rapportant 4000 points.
 
Après des résultats un peu en dessous des attentes du public lors des Billabong Pro Tahiti des dernières années où il surfe à domicile, Michel continue de briller dans les compétitions du circuit professionnel. C’est par contre une nouvelle désillusion pour Jérémy Florès, pour qui décidément rien de va depuis le début de saison 2014 puisqu’il sort de la compétition au round 2 face à Kelly Slater.
 
Gabriel Medina, Taj Burrow et Kelly Slater, les rivaux de Michel pour la course au titre de champion du monde 2014 étaient empêtrés dans le round 2 de repêchage mais ont pu en sortir et se qualifier pour le round 3.
 
Le lendemain, lors du round 4, Michel rencontre justement l’Australien Mick Fanning qui semble en grande forme et Adrian Buchan, un autre australien. Michel surfe à nouveau très bien, cette vague semble lui convenir puisqu’il prendra une vague notée 6.83 et une autre notée 8.87 pour un excellent total : 15.70.
 
Ce sera malheureusement insuffisant pour se qualifier directement pour les quarts de finale puisque Mick Fanning totalisera 15.90 avec ses deux meilleures vagues qui seront notées 6.83 et 9.07. Michel doit donc passer par le round 5 de repêchages qui l’opposera à Jordy Smith le Sud Africain, un surfeur à sa portée.
 
Sa prestation dans le round 4 est tout à fait honorable, Mick Fanning étant un excellent surfeur ayant gagné par deux fois le championnat du monde.
 
Lors du round 5, un round éliminatoire, il prend d’abord deux petites vagues puis plus rien pendant 10 minutes. Les vagues se font attendre. Il prend finalement une bonne vague notée 7.00 qui pourrait sembler sous notée mais qui lui permet de prendre la tête. Quelques minutes plus tard, Jordy Smith démarre sur une grosse vague qui semble ne pas lui convenir puisqu’il en sort.
 
Son choix semble lui être profitable puisqu’il prend juste derrière une vague qui lui permet de scorer un 8.17 avec un premier ‘floater’, un ‘roller’ rapidement suivi d’un autre ‘floater’. Il prend la tête alors qu’il manque 15 minutes à la fin de la série.
 
S’ensuit une attente interminable, les vagues se font à nouveau désirer. A 2’40 de la fin, Michel prend une droite qui lui permet de placer un de ses ‘rollers’ surpuissants, suivi d’un 2ème ‘snap’ radical, la vague sera notée 8.07. A une minute de la fin Jordy prend lui aussi un dernière vague pas exceptionnelle qui sera notée 7.57 ! Il totalise 15.74 contre 15.07 et élimine Michel Bourez qui n’accèdera donc pas aux quarts de finale.
 
Jordy Smith, dans l’interview qu’il accorde à l’ASP juste après sa sortie de l’eau semble extrêmement surpris d’avoir remporté la série. La situation semble à nouveau frustrante pour notre ‘Spartan’ qui méritait amplement d’accéder aux quarts mais ce n’est pas la première fois qu’il doit gérer ce genre de déconvenue. Son parcours est honorable et encourageant, puisqu’il devrait terminer 9ème de la compétition.
 
Le prochain rendez vous est pris pour Hossegor, en France, pour le Quiksilver Pro. La 9ème étape du circuit pro, qui en compte 11, se déroulera du 25 septembre au 6 octobre. Michel devrait perdre une ou deux places au classement général et se retrouver donc 5ème ou 6ème, en fonction la fin de la compétition. SB avec ASP

Rédigé par SB le Mercredi 17 Septembre 2014 à 13:39 | Lu 444 fois


Notez

Sports | SportLive | Parau Ha'uti | OPEN | La video de la semaine | En exclu sur TAHITI INFOS | Faire-parts | Décès | Mieux comprendre | La tribune politique | Expression libre | CCISM | Le savez-vous? | SERVICES | Archives | TIFO, la monarquenovela | programme TV | Evènement | Observatoire des Prix | Tiki