TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49



Surf, Bodyboard – Vai Paraoa 2016 : Heiarii Williams et Tinihau Mueng au top


Le Taapuna Surf Club, en collaboration avec la fédération tahitienne de surf et la commune de Punaauia, a proposé le week end dernier une compétition de surf et de bodyboard sur le récif de Sapinus, à Punaauia. C’est le local du spot Heiarii Williams qui a su tirer son épingle du jeu en surf, alors qu’en bodyboard c’est le jeune local Tinihau Mueng qui s’est imposé.



Heiarii Williams reste un des ténors du surf local
Heiarii Williams reste un des ténors du surf local
Pour rappel, lors de la première édition en 2014, la Vai Paraoa avait proposé du bodyboard et du stand up paddle surf. Pour la deuxième édition, le stand up paddle surf a été remplacé par le surf classique en « short board. Les compétitions de surf sur le spot de Sapinus sont plutôt rares, la vague est pourtant une vague de classe mondiale et les conditions lors de cette compétition ont été à la hauteur de sa réputation.
 
La première journée de vendredi a proposé un plan d’eau quelque peu agité avec du vent mais samedi et dimanche le spot était propice aux tubes. Le club organisateur Taapuna Surf Club souhaiterait faire un rapprochement avec le Taapuna Master en vue de faire décerner par la Maire de Punaauia un titre spécial, le « Arii Fahee no Hiti Punaauia » cumulant les résultats des deux épreuves, en bodyboard comme en surf.
 
Au niveau du bodyboard, malgré la présence des pointures que sont Nicolas Richard, Angelo Faraire, David Tuarau, Thibault Casabianca…la finale a été 100% composée de jeunes locaux du spot. Tinihau Mueng a sorti Nicolas Richard en demi finale avec un total de 17.33 sur 20 alors que Tumuria Taerea sortait Thibault Casabianca. Tinihau Mueng a finalement remporté la finale avec un total de 13.50 contre 11.47 pour Tumuria Taerea.
 
En ce qui concerne le surf, Heiarii Williams, qui rappelons-le a remporté deux fois les Trials de la Billabong Pro Tahiti, s’est imposé dans ce spot qu’il connaît par cœur. Heiarii Williams n’a pas tenté de carrière internationale mais il reste un des ténors du surf tahitien, comme il vient de le prouver en remportant la finale avec un total de 17.17 sur 20 face à Enrique Ariitu, qui totalise 14.46.
 
La vague de Sapinus est une vague exceptionnelle et très technique. Les bodyboardeurs ont montré l’étendue de leur talent. Tereva David, qui a également participé en surf, nous a confié que « La vague est très technique, on a été impressionnés par les bodyboardeurs qui ont su trouver les sections tubulaires et faire de belles figures aériennes dans les parties critiques de cette vague qui possède plusieurs pics et sur laquelle il est difficile de se placer. Pour nous surfeurs, cela a été plus difficile. » SB

avs_vaiparaoa2_2016_results_j3.pdf Avs_Vaiparaoa2_2016_Results_J3.pdf  (147.3 Ko)


La compétition a mis le surf et le bodyboard à l'honneur
La compétition a mis le surf et le bodyboard à l'honneur
Parole à Yann Duhaze, de la fédération Tahitienne de surf :
 
Satisfaits de la compétition ?
 
« Sapinus est une de nos meilleures vagues, c’est bien que le Taapuna Surf Club ait pu proposer cette compétition. Cette vague technique marche avec diverses directions de houle. On a eu de super conditions. Samedi a été le meilleur jour, avec de beaux tubes. On a eu 24 compétiteurs en bodyboard, 16 en surf. Il y avait un méchant niveau. Les gars du spot étaient bien présents, ils ont su choper les bonnes vagues, cela montre qu’ils sont motivés quand il y a une compet’ chez eux. »
 
« Il y a un gros vivier de bodyboardeurs à Tahiti, c’est une évidence. C’est un sport accessible, il y a beaucoup de vagues à Tahiti pour eux. Il y a beaucoup de pratiquants, alors quand c’est dans leur spot, ils sont à l’aise et motivés. »
 
Heiarii Williams a montré l’étendue de son talent ?
 
« Il a été exceptionnel. On l’a vu partir sur des vagues anodines pour nous et finalement il réussissait à tuber, il a été clairement au dessus du lot. Il y avait pourtant de bons surfeurs comme Tereva David ou Enrique Ariitu, des mecs habitués aux compétitions WQS, avec aussi quelques bons du spot comme Germain Tuaata ou Maruarai Bourligueux. En finale, il a vraiment scoré. »
 
Un mot au nom de la fédération tahitienne de surf ?
 
« On est à fond, on essaye de proposer un maximum d’évènements, on a beaucoup de compétitions à venir en 2017. On est contents d’avoir pu mettre en place cette compétition à Sapinus, cette compétition mériterait d’exister chaque année. Il y a de la demande, Sapinus est vraiment un spot qui mériterait d’être mis en avant. On va essayer d’installer un scaffholding (ndlr échafaudage pour les juges) mais pour cela on doit discuter avec toutes  les parties prenantes, notamment les pêcheurs. On doit continuer à travailler. Merci à tous. »

Rédigé par SB le Mardi 18 Octobre 2016 à 14:33 | Lu 752 fois




Sports | Présidentielles 2017 | Parau Ha'uti | La tribune politique | La video de la semaine | OPEN | En exclu sur TAHITI INFOS | Faire-parts | Décès | Entrepreneurs du fenua | Mieux comprendre | SportLive | Expression libre | CCISM | Le savez-vous? | SERVICES | Archives | TIFO, la monarquenovela | programme TV | Hawai Nui va'a 2016 | Observatoire des Prix | Tiki