TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
Newsletter
Widgetbox
I phone App
Androïd

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Surf – Billabong Pro Trials : Taumata Puhetini, magistral, s’impose. Gros ‘crash’ sur le ‘reef’ pour Kevin Bourez, grièvement blessé




Taumata Puhetini a été magistral
Taumata Puhetini a été magistral
TEAHUPO’O, le 9 août 2014. Le spot mythique de Teahupo’o était en ébullition toute la journée : Les ‘Air Tahiti Billabong Pro Trials’ ont pu avoir lieu, comme cela avait été annoncé la veille par l’ASP, dans de grosses conditions de vagues. C’est un local, Taumata Puhetini qui s’impose face à l’Australien Nathan Hedge. Taumata avait déjà remporté ces Trials en 2010.
 
Kevin Bourez, le jeune frère de Michel Bourez, a été projeté tête la première contre le récif. Le bilan est lourd : fracture de la mâchoire et arcade touchée même si le pronostic vital n’est fort heureusement pas engagé. L’accident s’est produit en milieu de matinée pendant sa série de huitième de finale. Alors qu’il s’était brillamment virtuellement qualifié pour les quarts de finale, à cinq minutes de la fin de sa série, il tombe au mauvais endroit et en paye le prix.
 
La bataille a été rude. En dehors de quelques accalmies, les vagues ont été au rendez vous. On a pu assister à un festival de tubes proposé par Alain Riou, le tenant du titre ou encore Ricardo Dos Santos, vainqueur en 2011 et 2012. Manoa Drollet, malchanceux, alors qu’il avait pris une belle vague notée 8.00, tombe sur sa deuxième et ne parvient pas à prendre une deuxième bonne vague. Il est éliminé par Nathan Hedge et Hira Teriinatoofa.
 
Nathan Edge parvient en finale en sortant le Brésilien Ricardo Dos Santos en faisant preuve d’une belle ‘gnaque’. Il a bien failli remporter l’épreuve mais c’était sans compter sur le talent de Taumata Puhetini. Le surfeur de Papenoo, qui surfe face à la vague comme les 4 demi finalistes du jour, a su montrer qu’il était bien là physiquement comme mentalement. En demi finale, il se retrouve dans un duel ‘fratricide’ contre Alain Riou, le surfeur de Vairao tenant du titre.
 
Taumata prend une première vague notée 8.33, Alain répond immédiatement par un 8.57. Taumata réussit à prendre une autre vague magnifique notée 8.67 mais Alain récidive avec une vague notée 9.50 ! On se dit que cela va être très dur pour Taumata puisqu’il lui faut un 9.41 pour repasser en tête, mais il reste 15 minutes avant la fin de la série. Il prend finalement une bombe notée 9.87 qui le propulse en finale.
 
En finale, c’est Nathan Edge qui prend les devants avec une vague notée 6.67 mais Taumata prendra une vague notée 9.43. Nathan prend une vague notée 7.83 et passe devant. Après un doute de courte durée, Taumata prend sa deuxième bonne vague qui sera notée 7.80 et qui lui suffira pour se défaire de l’Australien qui terminera sur le récif.
 
Sur le podium, Taumata est content d’avoir gagné et ‘remercie le seigneur’. Il adresse également un message de soutien vers le jeune Kevin Bourez, touché sévèrement quelques heures auparavant : ainsi s’est achevée une journée riche en rebondissements. Teahupo’o’ aura rappelé au monde qu’elle une des vagues les plus dangereuses du monde. Taumata Puhetini est donc assuré de participer au ‘main event’ avec l’élite du surf mondial, qui aura du souci à se faire face à lui. SB
 
 

air_tahiti_nui_billabong_trials_2014___avs.pdf Air Tahiti Nui Billabong trials 2014 - Avs.pdf  (185.22 Ko)


Un duel avec Alain Riou à couper le souffle
Un duel avec Alain Riou à couper le souffle

IMG_2958_new
  • IMG_2958_new
  • IMG_2977_new
  • IMG_3044_new
  • IMG_3199_new
  • IMG_3277_new

Rédigé par SB le Samedi 9 Août 2014 à 21:44 | Lu 3321 fois


Notez

Sports | SportLive | Parau Ha'uti | OPEN | La video de la semaine | En exclu sur TAHITI INFOS | Faire-parts | Décès | Mieux comprendre | La tribune politique | Expression libre | CCISM | Le savez-vous? | SERVICES | Archives | TIFO, la monarquenovela | programme TV | Evènement | Observatoire des Prix | Tiki