Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Surf – Billabong Pro Tahiti : Le n°1 mondial Matt Wilkinson et Jérémy Florès sont OUT


La Billabong Pro Tahiti est la 7e étape du championnat du monde de surf. Sa période d'attente est comprise entre le 19 et le 30 août. La compétition a démarré à Teahupo'o dès le début de cette période d'attente. Malgré une fréquence de vague laissant parfois à désirer et des scores très bas dans certaines séries, le round 1 et 2 ont pu être réalisés vendredi et samedi. Le round 3 a été proposé lundi, lors du troisième jour de compétition.


Matt Wilkinson a perdu sa place de n°1
Matt Wilkinson a perdu sa place de n°1

Nos deux Tahitiens engagés n'ont malheureusement pas réussi à se qualifier pour le round 3 en partie en raison de ces conditions peu favorables. Ils terminent donc avec une 25e place respective. Michel Bourez pourra se rattraper le mois prochain à Trestles en Californie, lors de la 8e étape du championnat du monde.

 

Le dernier Français à avoir pu se qualifier pour ce round 3 était Jérémy Florès, qui réalise un début de saison moyenne avec une 31e place au classement général avant Teahupo'o. Rappelons que le Réunionnais est le tenant du titre à Teahupo'o. Il est devenu également un Tahitien d'adoption grâce à sa relation avec Hinarani De Longeaux, notre Miss Tahiti 2012. Il ne dépassera pas ce round 3 malheureusement pour lui.


Bruno Santos est un des meilleurs à Teahupo'o
Bruno Santos est un des meilleurs à Teahupo'o

Keanu Asing continue sur sa lancée au round 3

 

En début de journée de ce lundi, Keanu Asing, le tombeur de Michel Bourez, a réussi à sortir le Brésilien Italo Ribeira, pourtant plutôt habile à Teahupo'o. Kolohe Andino n'a laissé aucune chance à Adam Melling. Ca passe également pour Jordy Smith contre Matt Banting. Le vainqueur de l'édition 2013, Adrian « ace » Buchan et spécialiste de Teahupo'o, gère bien ses tubes et élimine Alejo Muniz.

 

Kelly Slater, comme à son habitude, fait le spectacle. Il élimine son compatriote américain Nat Young grâce à un tube interminable, dans une vague très creuse, noté 9.83 sur 10. Couplé avec sa première vague notée 7.67, il obtient un excellent total sur deux vagues, 17.50 contre 12.50 pour Nat Young. Décidément Kelly Slater n'a pas fini d'étonner, même la quarantaine accomplie.

 

Dans la série suivante, ce fut la surprise du jour : Le Brésilien vainqueur des Trials était opposé à l'actuel numéro 1, l'Australien Matt Wilkinson. Le Brésilien, qui surfe face à la vague, a pu bien se positionner et prendre quasiment les seules bonnes vagues de la série. Matt Wilkinson n'est pas sorti de son premier tube « à points ». Cette défaite de l'Australien laisse le champ libre à des surfeurs comme John John Florence ou Gabriel Medina pour la course au titre de champion.

 


John John a scoré depuis le début de la compétition
John John a scoré depuis le début de la compétition

John John Florence très à l'aise

 

C'est justement John John Florence qui est entré en piste dans la série suivante. Sa deuxième vague ne sera qu'un 5.83 mais l'aisance dont il a fait preuve sur sa première vague, notée 7.50, en dit long sur ces capacités. Il s'impose sans problème contre Alex Ribeiro. Il pourrait devenir le nouveau n°1 mondial à la fin de la Billabong Pro Tahiti, à 3 compétitions de la fin de la saison. La dernière compétition, le Pipeline Master, se déroulera chez lui à Hawai'i.

 

Avec la sortie au round 3 du numéro 1 mondial Matt Wilkinson, et celle d'Adriano De Souza au round 2, le champs est libre pour le retour fracassant de John John Florence qui semble désormais le favori pour le titre de champion du monde de surf 2016, même si rien n'est gagné d'avance.

 

Jérémy Florès est passé dans la série n°10 du round 3, il était en bonne position pour gagner mais à deux minutes de la fin, Julian Wilson a pu obtenir une magnifique vague lui ayant rapporté un score de 9.20 grâce à un tube parfaitement maitrisé, un score synonyme de victoire pour lui et donc d'élimination pour Jérémy Florès qui sort lui aussi prématurément. SB


Hira Teriinatoofa avait très bien surfé
Hira Teriinatoofa avait très bien surfé

Retour sur la défaite de Hira Terinatoofa :

 

Déçu d'être sorti au round 2 ?

 

« Je suis content de ma stratégie, j'avais pu garder la priorité à chaque fois pour prendre les bonnes vagues. J'ai eu les bonnes vagues mais j''ai été déçu des scores obtenus. Je me suis retrouvé en position d'avoir besoin d'un score et j'avais la priorité. J'ai pris une bonne vague grâce à laquelle je pensais avoir pris le dessus mais non, les juges en ont décidé autrement, c'est comme ça. Ils avaient peut être besoin de le garder un peu (sourire). »

 

C'est une bonne expérience ?

 

« Je suis très content d'avoir pu participer. Cela apporte toujours. Mes élèves seront content de bénéficier de toutes ces expériences. C'est cool. Merci à tous pour le soutien. »


Rédigé par SB le Lundi 22 Août 2016 à 14:24 | Lu 1305 fois





Dans la même rubrique :
< >

Sports | Les jeux | Présidentielles 2017 | Va'a 2017 | Parau Ha'uti | La tribune politique | La video de la semaine | OPEN | En exclu sur TAHITI INFOS | Faire-parts | Décès | Entrepreneurs du fenua | Mieux comprendre | SportLive | Expression libre | CCISM | Le savez-vous? | SERVICES | Archives | TIFO, la monarquenovela | programme TV | Hawai Nui va'a 2016 | Observatoire des Prix | Tiki | Legislatives 2017