Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Surf : Ariihoe Tefaafana, zoom sur le meilleur Tahitien au Rangi Pro Junior



© Crédit photo Marama Drollet
© Crédit photo Marama Drollet

Le 8 avril 2014. On a beaucoup parlé de Mateia Hiquily ou encore de Mihimana Braye mais le surf Polynésien regorge de jeunes talents comme O'Neil Massin, Enrique Ariitu, Keoni Yan ou encore Ariihoe Tefafaana. On se souvient d'Ariihoe, ce jeune de Papara qui avait fait preuve de maturité en organisant une partie des cérémonies d'hommage au jeune surfeur disparu Gen Imai, un de ses amis proches.

 

Ariihoe a également fait parler de lui récemment en faisant mieux que Mateia lors d'un Pro Junior en Australie. Il récidive à nouveau à Rangiroa lors du Pro Junior qui vient de s'achever. Certes, le surf de compétition est souvent une loterie liée aux vagues présentes dans une série ou dans une autre, mais Ariihoe est là quand il faut et a été remarqué lors de sessions de surf libre où il semblait très à l'aise sur le spot de récif d'Avatoru à Rangiroa.

 

Il pourrait encore faire parler de lui lors du Papara Pro Junior qui vient de débuter à Tahiti, une compétition internationale prévue du 8 au 13 avril à l'embouchure de la Taharu'u, à Papara, un spot qui l'a vu grandir. Ariihoe, soutenu par son père, respire la santé, il est humble, consciencieux et a le 'cœur sur la main'. Nul doute qu'il possède les qualités pour faire carrière dans le surf professionnel. 


Ariihoe Tefafaana, au micro de Tahiti Infos :

 

« En Australie en février dernier, j'ai atteint les demi finales de la Hunter Pro Junior 2014 à Newcastle. A Rangiroa, je ne partais pas favori des Tahitiens mais j'ai eu confiance en moi jusqu'à la fin. Depuis le début d'année j'essaie de m'entraîner au maximum. Etant dans le Top 16 australien en 2013, j'ai eu la chance de commencer au 2ème round comme Mihimana, O'neil et Keoni et j'ai pu me qualifier. »

 

« Le tour suivant nous étions 3 Tahitiens dans la même série (Mihimana, Mateia et moi) contre un Australien. Ce dernier a réussi à trouver les meilleures vagues. La 2ème place se jouait entre Mihimana et moi. Rien a été facile jusqu'à la dernière minute, mais j'ai finalement réussi à m'imposer. J'ai donc pu accéder aux quarts de finale. »

 

« J'étais opposé à l'australien Kai Hing qui a réussi à me battre grâce à un meilleur choix de vague. Durant cette série, j'ai chuté sur ma 2ème manœuvre. Je finis donc 5ème de la compétition avec à la clé le meilleur résultat des Tahitiens, des points pour le classement et de l'argent ($500) »

 

« C'est vraiment pas facile pour un surfeur "backside" (dos a la vague) de surfer Rangi mais il faut s'adapter. C'est sûr que j'aurai aimé faire mieux ! Tout le monde veux gagner pendant les pro juniors, gagner comme le fît Tamaroa Mc Comb mais Tamaroa avait un niveau hors du commun. Il était de loin le meilleur junior du monde, à mon avis ! Les Australiens ne sont pas imbattables, il faut juste avoir les bonnes vagues, les Tahitiens n'ont pas eu de chance c'est tout ! »

 

« Papara est l'étape que j'attends le plus du circuit pro junior ! C'est toujours bien de faire une compétition "à la maison". Cette vague je la surfe depuis que j'ai commencé le surf et j'espère que cela sera un avantage pour moi. Il y a 2 ans j'avais terminé 2ème et j'espère que cette année je ferai aussi bien, voire mieux. »

 

« Je crains tout le monde dans le surf de compétition, sans exception, tout peux arriver, le meilleur ne gagne pas forcément ! Tout les surfeurs locaux sont mes amis mais une fois à l'eau, on le sait tous, c'est chacun pour soi et que le meilleur gagne. On va dire que le monde du surf est un monde avec beaucoup d'amitié et de rivalité ! »

 

« Je suis beaucoup l'actu de Michel Bourez, ses résultats et tout, c'est vraiment un modèle pour l'avenir du surfeur local. Il a eu des haut comme des bas et il n'a rien lâché. C'est un des surfeurs tahitiens que j'admire le plus, sa manière de surfer comme sa manière d'être. On est tous derrière lui. Michel, je pense, est le frangin de tout les surfeurs polynésiens et donc je le considère aussi comme un frère, l'aîné des frangins du monde du surf local. »

 

« Je remercie AIR TAHTI NUI, Billabong, Reef Tahiti, Kevin Heminway, mes amis, ma famille et surtout mes parents sans qui rien ne serait possible. Je tiens également a remercier Vaea HOARA qui m'a logé à Rangiroa et bien sûr Tahiti infos. » SB https://www.facebook.com/mplustahiti?fref=ts


Surf : Ariihoe Tefaafana, zoom sur le meilleur Tahitien au Rangi Pro Junior

Rédigé par SB le Mardi 8 Avril 2014 à 12:16 | Lu 959 fois




Sports | Présidentielles 2017 | Va'a 2017 | Parau Ha'uti | La tribune politique | La video de la semaine | OPEN | En exclu sur TAHITI INFOS | Faire-parts | Décès | Entrepreneurs du fenua | Mieux comprendre | SportLive | Expression libre | CCISM | Le savez-vous? | SERVICES | Archives | TIFO, la monarquenovela | programme TV | Hawai Nui va'a 2016 | Observatoire des Prix | Tiki | Legislatives 2017