Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Sup Surf – Sunset Beach Pro – Poenaiki Raioha obtient de très bons scores à Sunset beach


Poenaiki Raioha, 20 ans, a participé à la première étape du championnat du monde de Sup surf professionnel du 11 au 24 février dernier à Sunset Beach, à Hawai’i. Poenaiki Raioha a réalisé globalement un bon parcours allant jusqu’à obtenir le meilleur total du round 1, 2 et 3 avec 17.70 pts, avant de se faire éliminer de justesse par le multiple champion du monde Pro Kai Lenny, qui surfait à domicile.


Poenaiki Raioha obtient une 5e place au Sunset Beach Pro (archives SB)
Poenaiki Raioha obtient une 5e place au Sunset Beach Pro (archives SB)
Poenaiki Raioha n’a que 20 ans mais il a déjà une grosse expérience dans le monde du surf professionnel. Il a été champion du monde ISA en 2015 (amateur), puis vice-champion du monde ISA en 2016 (amateur). Il a également participé en 2016 au championnat du monde professionnel organisé par la Waterman League qu’il a pu terminer à la 3e place, derrière le Brésilien Caio Vaz et le Hawaiien Zane Schweitzer, deux pointures du circuit pro.
 
Poenaiki Raioha va toujours à l’école mais cela n’empêche pas de voyager autour du monde grâce au programme ambassadeur de la compagnie Air Tahiti Nui. Il fait désormais quasiment partie de la liste des athlètes de haut niveau du Pays et pourra bénéficier des aides prévues à cet effet. Il était d’ailleurs cette année parmi les lauréats de la catégorie Espoir des Trophées du sport et s’est fait détrôner de justesse par l’athlète Teura Tupaia.
 
Le championnat du monde professionnel comportera cette année trois étapes : Hawai’i qui vient de se dérouler, New York du 16 au 24 septembre et les Iles Canaries du 3 au 10 décembre. Tahiti ne figure malheureusement plus parmi les étapes de ce circuit professionnel de la Waterman League, menée par Tristan Boxford, qui devrait grossir d’année en année, la discipline étant relativement nouvelle.
 
Au Sunset Beach pro, Poenaiki Raioha a obtenu une excellente note de 17.24 sur 20 au round 1, ce qui lui permis d’accéder directement au round 3. Comme en surf, 4 compétiteurs s’affrontent dans chaque série, seuls les deux meilleurs scores, sur deux vagues notées sur 10, passent au tour suivant. Au round 3, à nouveau il cartonne en obtenant une note sur deux vagues de 17.70, personne n’aura fait aussi bien ni au round 1, ni au round 2, ni au round 3.
 
En quart de finale, comme au round 1 et 3, il termine premier de sa série avec un total de 12.93. Malheureusement, en demi finale, les vagues ne sont pas au rendez-vous et il n’obtient que 11 points sur 20. Le multiple champion du monde Kai Lenny obtiendra 14.33 et Mo freitas 15.17, Poenaiki est donc éliminé à la porte de la finale après un début de parcours fulgurant qui en dit long sur sa motivation pour cette année 2017. Il termine 5e de ce Sunset Beach Pro.

Poenaiki à Sunset Beach (archives)
Poenaiki à Sunset Beach (archives)
Son grand père Jean Michel Raioha :
 
Quel est le bilan de ce déplacement à Hawai’i ?
 
« C’est très positif, car Poenaiki a fait un excellent début de parcours. Il a manqué de vagues dans sa série des demi finales mais il s’incline devant Kai Lenny qui est un Waterman exceptionnel. »
 
Le programme 2017 ?
 
« Poenaiki va participer aux trois étapes du championnat du monde. Pour les championnats ISA, on ne sait pas car cela se passera au Danemark et Poe n’aime pas le froid. Pour le reste, il est plus motivé que jamais. »
 
Pas trop dur de gérer le championnat pro avec l’école ?
 
« Poenaiki tient à continuer ses études au maximum même si c’est difficile. Avec l’appui de la fédé de surf et Lionel Teihotu, on fait un mot pour prévenir quand il doit s’absenter deux semaines pour une épreuve du championnat du monde. Il s’accroche au niveau scolaire malgré les difficultés. L’océan c’est sa passion depuis qu’il est petit, et il veut en faire son métier. »
 
Un dernier mot ?
 
« Merci à la Ministre Nicole Sanquer, merci à Air Tahiti Nui et à F-One, merci à la fédération tahitienne de surf et au Nuuroa Surf club et merci à tous ceux qui le soutiennent dans son parcours. Merci aussi à Tahiti Infos. » Propos recueillis par SB

Rédigé par SB le Lundi 27 Février 2017 à 13:59 | Lu 3430 fois




Sports | Présidentielles 2017 | Va'a 2017 | Parau Ha'uti | La tribune politique | La video de la semaine | OPEN | En exclu sur TAHITI INFOS | Faire-parts | Décès | Entrepreneurs du fenua | Mieux comprendre | SportLive | Expression libre | CCISM | Le savez-vous? | SERVICES | Archives | TIFO, la monarquenovela | programme TV | Hawai Nui va'a 2016 | Observatoire des Prix | Tiki | Legislatives 2017