Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Sortie de crise pour les 100 containers bloqués au port



Ces containers alignés à même le sol sont en cours de traitement pour pouvoir être livrés.
Ces containers alignés à même le sol sont en cours de traitement pour pouvoir être livrés.
PAPEETE, le 19 aout 2015 - Le SDR et les sociétés d'acconage sont sur le point de signer un accord pour résoudre le problème de procédure dans la décontamination des marchandises venues de zones infestées par les insectes mangeurs de cocotiers.

Nous en faisions notre Une hier : une centaine de containers était bloquée dans la zone sous douane du Port autonome depuis le 12 août, suite à un changement de procédure pour leur décontamination. Depuis le 13 aout, il fallait que tous les containers soient apportés sur un petit parking, dans une route à sens unique, descendus, calés puis traités par les agents du "phyto", avant d'être livrés. Les dockers ont rapidement mis fin au manège, dénonçant les problèmes de sécurité et les coûts pour les importateurs. Mais la situation est maintenant réglées et les 100 containers (ils seraient désormais 120 après de nouvelles arrivées) commencent à être traités et livrés à leurs importateurs.

Les dockers et les patrons des sociétés d'acconage (Sat Nui, Cowan et Cotada) ont négocié toute la journée d'hier avec le SDR et sont aujourd'hui à la mi-journée sur le point de conclure un accord qui satisferait tout le monde en matière d'efficacité tout comme en matière de sécurité.

En pratique, les containers arrivés des zones contaminées par les insectes xylophages du cocotier, dont la Chine, seront alignés dans la zone sous douane par les acconiers. Les agents du SDR se chargeront ensuite de les désceller, de les ouvrir, de les traiter, de les refermer et de remettre les scellés "phyto". Ensuite les acconiers les livreront. Ainsi, les dockers ne seront jamais exposés à l'insecticide, ce qui avait provoqué le problème dénoncé au départ par le patron d'une des trois sociétés d'acconage.

Le problème légal, qui empêchait les agents du SDR de désceller eux-mêmes les containers, sera réglé par une nouvelle procédure où les importateurs signeront une autorisation spécifique.

Enfin pour pouvoir effectuer tout ce travail, ce sont six agents de l'administration supplémentaires qui devraient être affectés au SDR dès le 1er septembre, au Département de la protection des végétaux qui effectue le traitement insecticide. En attendant, les dockers ont accepté de le faire eux-mêmes "pour rendre service".

Rédigé par Jacques Franc de Ferrière le Mercredi 19 Août 2015 à 12:09 | Lu 898 fois







1.Posté par Hirinake le 19/08/2015 17:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Tous des fainéants dans ce milieu des acconiers et du SDR, allez Galenon et ton comparse Mahinui une petite grève vite fait bien fait tout le monde est content, comme cela tu auras la Légion d'honneur après ta médaille du travail.
Il doit encore y avoir des histoires de primes en dessus de table, ça ne changera jamais dans ce pays.

2.Posté par Max HURI le 20/08/2015 10:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Iaorana des States.
J'ai bossé chez Sat Nui pendant 15 ans, jamais eu de problème avec le phyto, ils font leur job comme nous. à mon avis, les dockers voulaient une prime en plus prétextant un problème de sécurité.

Protégeons notre fenua !

Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 22 Novembre 2017 - 17:44 Le nouvel ATR d’Air Tahiti béni à Rurutu

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance