Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Social Police 2000 : 400 enfants ont participé à l'opération ce jeudi



Plus de 400 enfants ont participé à l'opération Social Police 2000, ce jeudi matin. Ils ont été reçus par l'administrateur des IDV, Christophe LOTIGIE à la résidence du Haut-commissaire, pour le petit déjeuner.
Plus de 400 enfants ont participé à l'opération Social Police 2000, ce jeudi matin. Ils ont été reçus par l'administrateur des IDV, Christophe LOTIGIE à la résidence du Haut-commissaire, pour le petit déjeuner.
PAPEETE, le 23/07/2015 - Vingt-sept ans après sa mise en place, l'opération "Social Police 2000" remporte un franc succès d'année en année. Il s'agit de regrouper des enfants issus de quartiers prioritaires le temps d'une journée afin qu'ils profitent de plusieurs activités qu'ils n'ont pas l'habitude de faire au quotidien. Ce jeudi, l'opération a accueilli plus de 400 enfants.

La journée démarre bien pour les 400 enfants issus des quartiers prioritaires de Hitiaa o te ra jusqu'à Papara. L'opération Social Police 2000 attire toujours autant de monde. L'idée est que ces enfants se rencontrent autour de plusieurs activités. "Ce qui est amusant au début, c'est que les enfants sont très timides et à la fin de la journée et bien ils sont tristes et ne veulent plus nous quitter", explique Rodolphe, président de l'association Social Police 2000.

Cette initiative existe en Polynésie depuis 1988, elle ne concernait au départ que les enfants des quartiers sensibles de la commune de Papeete. Victime de son succès, d'autres communes ont rejoint le mouvement. "Depuis 15 ans, nous avons élargi le champ en allant de Hitiaa o te ra à Papara. D'autres communes veulent également se joindre à notre opération mais nous ne pouvons pas répondre favorablement à cause du trajet", déplore le président de Social Police 2000.

En vingt-sept ans, l'association a reçu plus d'un millier d'enfants. Beaucoup leur sont encore reconnaissants. "Je me rappelle d'un jeune de Punaauia, il avait 13 ans à l'époque. Nous nous sommes rendus pendant une semaine à Tubuai, c'était un enfant terrible. Quelques années plus tard, j'étais dans un restaurant avec des collègues et la serveuse nous a apporté une bouteille de vin, ce qui nous a étonnés car nous n'avions pas commandé cette bouteille. C'est là qu'elle m'a dit que c'était le monsieur qui se trouvait au comptoir qui nous l'offrait. Donc je l'ai regardé et je lui dis de venir boire avec nous. Il m'a raconté son histoire, ce qui m'a profondément touché d'ailleurs et il m'a dit Rodolphe : grâce à toi j'ai changé, si je n'étais pas venu avec toi, je serai probablement devenu un délinquant et j'aurai sûrement fais de la taule", explique Rodolphe.

Conscient de l'importance de ce genre d'opération, Rodolphe compte bien faire perdurer cet évènement. D'ailleurs, l'association organise deux fois par an, des opérations en faveur des enfants issus de quartiers sensibles. Une journée entièrement financée par les différents partenaires. Aujourd'hui, plus de 50 bénévoles ont accepté de se joindre à l'opération.

Au programme pour les enfants : cinéma, manèges, cadeaux et repas. "Le but est vraiment de ne pas prendre les mêmes enfants mais de faire profiter l'ensemble des enfants des quartiers sensibles. Je suis vraiment très pointilleux là-dessus", souligne Rodolphe.

Rédigé par Corinne Tehetia le Jeudi 23 Juillet 2015 à 16:51 | Lu 312 fois





Dans la même rubrique :
< >

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance