TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
Newsletter
Widgetbox
I phone App
Androïd

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

SUP Ironmana à Bora : Moehau Gould gagne devant une vingtaine d’étrangers




Mercredi 11 décembre 2013. C’est dans le cadre paradisiaque de l’île de Bora Bora que s’est déroulée toute la semaine dernière la 14ème édition de l’Ironmana. Les sportifs ont pu participer à une semaine de compétition autour de différents sports liés à la mer comme le Stand Up Paddle, la natation, le kayak, la pirogue V1 ou encore le prone paddle board, qui se pratique en étant allongé ou à genoux sur un SUP.

La semaine sportive s’est terminée en apothéose avec une course de SUP autour de Bora sur un parcours de 35 km environ. Malgré la présence d’une vingtaine d’athlètes internationaux venus d’Australie, de Nouvelle Zélande, de Hawaii ou de Nouvelle Calédonie, c’est Moehau Gould, un excellent pratiquant de kite surf, qui s’est finalement imposé.

Ce genre de manifestation sportive connaît un succès grandissant et l’organisateur souhaiterait organiser le même type d’événement cette fois-ci à Tahiti ou à Moorea.

Stéphane Lambert, l’organisateur de cette semaine sportive :


« Les concepts évoluent mais le thème principal reste le même, à savoir le dépassement de soi. Cette année, pour la première fois, un vrai concours ‘watermen’ s’est déroulé sur une semaine, avec 6 épreuves minimum à faire en cumulant des points dans chaque discipline pour participer à l’épreuve finale. »

« Je suis assez satisfait parce que c’est un challenge de faire passer les athlètes d’une discipline à l’autre, beaucoup sont ‘mono sport’. Dans leur biomécanique, ils travaillent toujours de la même manière. Ici, on est entourés d’un plan d’eau magnifique, il y a des sports aquatiques différents, le but c’est de les amener peu à peu à faire toutes ces disciplines. »

« Pour progresser, il faut travailler ses points faibles. Le Ironmana n’est pas une question d’ego, c’est une question d’attitude : aller au bout de soi même sans se comparer aux autres, sans chercher le combat dans le classement. Les épreuves sont difficiles, elles s’accumulent, on oublie qu’on est contre les autres, on veut juste aller jusqu’au bout. »

« Niveau participation, on est en plein essor. Sur la semaine, on a eu beaucoup de monde dans les différentes disciplines. C’est une grosse logistique de pouvoir faire venir les gens jusqu’à Bora Bora, cela coûte cher, malgré cela il y a eu un gros succès avec les locaux, plus les internationaux puisqu’on en avait une vingtaine cette année : des nageurs de très haut niveau, des triathlètes ou des SUP Paddlers. C’est intéressant pour l’échange que l’on a pu faire. On attire les gens par leur domaine de prédilection mais après il y a les autres domaines, c’est là que cela se complique. A ce jeu là, c’est Moehau Gould qui est sorti du lot. » SB


Rédigé par () le Jeudi 12 Décembre 2013 à 16:16 | Lu 761 fois


Notez

Sports | SportLive | Parau Ha'uti | OPEN | La video de la semaine | En exclu sur TAHITI INFOS | Faire-parts | Décès | Mieux comprendre | La tribune politique | Expression libre | CCISM | Le savez-vous? | SERVICES | Archives | TIFO, la monarquenovela | programme TV | Evènement | Observatoire des Prix | Tiki