Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Russie: les policiers en surpoids risquent de perdre leur poste



Russie: les policiers en surpoids risquent de perdre leur poste
MOSCOU, 1 juillet 2011 (AFP) - Les policiers en surpoids risquent de perdre leur poste, a averti le ministre russe de l'Intérieur, en pleine campagne pour réduire les effectifs et redorer le blason de sa police, une information dont se délectait vendredi la presse russe.

"Les gros et les bedonnants ne réussiront pas" les nouvelles épreuves imposées aux officiers pour prouver qu'ils ont leur place au sein de la police, a déclaré le ministre Rachid Nourgaliev, dans des propos rapportés par le chef du comité pour la sécurité du Parlement russe, Vladimir Vassiliev.

Selon ce dernier, M. Nourgaliev a tenu ces propos lors d'une conférence téléphonique privée.

Joint vendredi par l'AFP, le porte-parole du ministère de l'Intérieur, Oleg Ielnikov, a insisté sur le fait que M. Nourgaliev n'avait pas "dit une telle chose de manière officielle et publique".

De plus, a précisé le porte-parole, les tests ne concernent pas le poids mais les capacités physiques des candidats: "Si un homme pèse 180 kilogrammes et court la distance requise en 10 secondes, il n'y a aucun problème", a-t-il affirmé.

Mais de son côté la presse russe se délectait vendredi de cette information.

"Avec leurs yeux gonflés, leurs joues flasques, leur cou de boeuf et leur ventre énorme, nombre de policiers de Saint-Pétersbourg (nord-ouest du pays) n'ont pas l'air très appétissants", renchérissait le site Internet Neva 24, affirmant que 12.000 des 40.000 officiers de la ville étaient en surpoids.

"S'il y a une réduction de 20-25% du personnel du ministère de l'Intérieur, combien cela va-t-il faire de tonnes?", a plaisanté le journal d'opposition Novaïa Gazeta.

Le président Dmitri Medvedev a lancé une vaste réforme des forces de l'ordre, impliquant notamment une réduction de 20% des effectifs, en raison des affaires de corruption, meurtres, tortures et falsification de preuves qui se multiplient au sein de la police

Rédigé par AFP le Vendredi 1 Juillet 2011 à 05:56 | Lu 338 fois






1.Posté par bernard Savoyant le 01/07/2011 07:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Faisons de même en Polynésie. ce serait TOP.

2.Posté par TARA le 01/07/2011 08:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Yes ! Rien qu'un petit 2 000 m, avec entrée payante au stade. Va y avoir des postes à pourvoir.

3.Posté par hans le 01/07/2011 09:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

mdr !

COVAPI pour les représentants de l'ordre ! ça sera une sélection naturelle !^_^

4.Posté par TTM le 01/07/2011 09:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C'est clair que l'on devrait appliqué cela ici ! Quand on voit qu'ils entrent en service "slim", et ils deviennent "fat"...
Sinon, comment feront-ils s'il faut courrir après un malfrat ???

5.Posté par Mahana le 01/07/2011 18:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

En Polynésie aussi, à étendre aux policiers municipaux "triple cheese burger" de nos communes. Lol!

Signaler un abus

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance