TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
Newsletter
Widgetbox
I phone App
Androïd

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Rugby – Championnat local : ‘Apporter un souffle nouveau à la discipline’


Le championnat local bat son plein et les deux équipes rivales Faa’a et Pirae sont toujours les deux équipes à battre. A l’occasion du match Pirae-Taravao, un match intense et plaisant à regarder, nous en avons profité pour faire le point sur le rugby local et ses enjeux, à quelques semaines de l’assemblée qui élira le prochain président de la fédération tahitienne de rugby.



Pirae a pu s'imposer face à Taravao qui n'a pas démérité
Pirae a pu s'imposer face à Taravao qui n'a pas démérité
PIRAE, le 29 octobre. Le championnat de 1e division de rugby à XV, sponsorisé par la Pacifique de Jeux, se déroule actuellement, six équipes pour six districts différents s’affrontent : Faa’a, Pirae, Paea, Arue, Punaauia et Taravao. C’est actuellement Faa’a qui est le leader mais Pirae, le tenant du titre, reste une équipe très bien organisée, elle est également bien placée pour prétendre à une éventuelle victoire finale.
 
Nous avons pu assister au match Pirae-Taravao qui a eu lieu samedi dernier et qui s’est soldé par la victoire de Pirae 47 à 12. Malgré une différence de score importante, le match n’a pas été si facile que ça pour Pirae. Alors qu’il étaient menés 42 à 0 en seconde période, Taravao, la lanterne rouge du championnat, parvient à marquer un essai puis à le transformer. Quelques minutes plus tard, Taravao récidive et marque un nouvel essai, non transformé cette fois-ci, qui permet à l’équipe de sortir du terrain la tête haute.

L'équipe de Taravao n'a 'rien lâche'
L'équipe de Taravao n'a 'rien lâche'
Nous avons pu également nous informer au sujet de différentes problématiques qui animent le rugby tahitien actuellement. Après 12 ans avec la même présidence, un liste dissidente se serait formée autour du président du club de Pirae Apolosi Foliaki, en vue d’un vote prévu le 20 novembre.
 
Divers points sont reprochés à l’ancienne équipe : Investissement dans le rugby à 7 alors que le niveau du Pacifique est hors de portée, avant un final revirement vers le rugby à XV, pas assez de délégation des pouvoirs, une certaine responsabilité dans l’affaiblissement de certains clubs ou encore un manque de communication récurrent.
 
Le tout s’inscrivant dans un contexte de remise en question au niveau national, suite à la cuisante défaite des bleus en coupe du monde en quart de finale, avec un possible regard nouveau dirigé vers les joueurs de l’outre mer au fort potentiel, car ayant des prédispositions pour le rugby, avec entre autres qualités, des gabarits imposants. Un sujet sur lequel nous ne manquerons pas de revenir.

Teiki Dubois du RC Pirae
Teiki Dubois du RC Pirae
Teiki Dubois au micro de Tahiti Infos :
 
Votre dernier match contre Taravao a offert du beau spectacle ?
 
« Oui, ce qu’il y a de positif c’est que Taravao montre match après match des progrès, c’est intéressant pour le rugby polynésien. Nous sommes toujours dans notre phase de rotation d’effectif, pour nous le championnat débute réellement après ce match, pour le sprint menant aux phases finales. »
 
Faa’a est le leader actuel ?
 
« Faa’a est en tête, Faa’a est le favori. A nous maintenant, si l’on veut conserver notre titre, d’être capables aux entrainements et aux matchs de passer au niveau supérieur. Si on en est capables, la victoire finale est toujours envisageable, si on arrive pas à monter notre niveau de jeu, cela risque d’être compliqué. »
 
Au niveau de l’effectif ?
 
« Comme je l’expliquais, on a un groupe en reconstruction, on a plusieurs bon joueurs ‘cadres’ qui sont partis, on accueille plusieurs jeunes également, la mayonnaise est en train de prendre, on a surtout le retour dans quelques semaines de plusieurs ‘cadres’ qui reviendront, ce qui permettra d’apporter à l’équipe une assise, pour continuer à avancer. »
 
« On ne peut pas gagner un championnat en étant 23, on tourne à 30-32 joueurs, on fait tourner l’effectif, c’est à chacun, lors de ces matchs, de montrer ce qu’il est capable de faire, de manière à dégager le meilleur effectif pour les phases finales. Ce sont actuellement des matchs de préparation, dont les scores n’ont pas de réelle incidence. »

Le rugby, un sport qui propose intensité et fair play
Le rugby, un sport qui propose intensité et fair play
Que peut-on dire en général sur le déroulement du championnat ?
 
« Si on prend de la hauteur, c’est un peu inquiétant quand on voit les problèmes d’effectif de Paea et de Punaauia. Apparemment Manu Ura de Paea a réussi à récupérer de l’effectif, tant mieux, parce que pour l’intérêt de la compétition, on a besoin d’avoir des équipes qui soient complètes, capables de produire du jeu. »
 
« C’est quand même inquiétant quand je vois Punaauia qui fait forfait jeudi soir. J’invite tous les présidents, tout le staff de chaque club à se poser les bonnes questions pour arriver à remonter la pente. C’est aussi à la fédération et à l’ensemble du rugby de se poser les bonnes questions, puisque les difficultés d’un club ne sont jamais bonnes pour l’intérêt général. »
 
Justement on est en période de renouvellement de bureau fédéral ?
 
« Comme on le sait, une liste s’est regroupée autour d’Apolosi Foliaki composée de la majorité des clubs parce qu’ils ont envie d’apporter un souffle nouveau à la fédération. On verra, l’assemblée générale se déroulera le 20 novembre. On verra ce qui se passera d’ici là. »
 
« Je pense qu’on arrive à la fin d’un système, il y a eu de bonnes choses qui ont été faites, d’autres un peu moins bonnes. Notre position à Pirae n’est pas de juger qui ou quoi que ce soit, ce n‘est pas notre rôle. Par contre, on a envie d’insuffler une nouvelle dynamique et de proposer à tous les autres de rejoindre cette dynamique pour d’apporter un souffle nouveau à notre discipline. »
 
Un remerciement ? Il y a un nouveau sponsor important ?
 
« Pour ce qui est de la fédération on est au courant de rien, justement. Pour le club, merci à la Polynésienne de Eaux, la Mairie de Pirae, le Paradise Night et Intermat. »
 

Rédigé par SB le Jeudi 29 Octobre 2015 à 20:54 | Lu 441 fois


Notez


Commentaires

1.Posté par patis le 30/10/2015 10:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le changement du bureau est une urgente nécessité! L'ancien a ruiné les caisses et a participé à la disparition des Raromatai! Ce n'est pas rien!!! Il semble que même les clubs de Tahiti ont du mal à survivre!? Le championnat c'est Tahiti et pas la Polynésie, voir même 2 ou 3 clubs. Comment peut on rêver de voir un jour des jeunes joueurs du Fenua dans le Top 14? Vu de loin, j'ai l'impression que ce sport que nous adorons, n'a jamais été aussi bas...Nous devrions avoir des atouts de qualité et n'en tirons rien, c'est comme pour la politique! Taui! Assez de "chalala", actions! Changement maintenant!!! Salutations Rugbysiques de Max de Bora Bora

Signaler un abus

Sports | SportLive | Parau Ha'uti | OPEN | La video de la semaine | En exclu sur TAHITI INFOS | Faire-parts | Décès | Mieux comprendre | La tribune politique | Expression libre | CCISM | Le savez-vous? | SERVICES | Archives | TIFO, la monarquenovela | programme TV | Evènement | Observatoire des Prix | Tiki