Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Réunion de l’UNESCO à Cracovie : visite au camp d’Auschwitz



Le président Fritch en visite au camp de Birkenau.
Le président Fritch en visite au camp de Birkenau.
PAPEETE, le 07/07/2017 - En déplacement à Cracovie, en Pologne, afin de soutenir l’inscription du paysage culturel de Taputapuatea au patrimoine mondial de l’UNESCO, le Président Edouard Fritch, et la délégation de la Polynésie française l’accompagnant, continuent leur action en faveur de la candidature de Taputapuatea.

Alors que les travaux se poursuivent, dans le cadre de la 41ème session du Comité du patrimoine mondial de l’UNESCO, le Président a effectué, vendredi, une nouvelle visite d’un site inscrit au patrimoine mondial. Cette visite a été particulièrement émouvante car elle s’est déroulée au camp de concentration et d’extermination d’Auschwitz, où de véritables crimes contre l’humanité ont eu lieu de 1940 à 1945. Le Président s’est également rendu au camp attenant de Birkenau, où avait notamment été déportée, pendant la seconde guerre mondiale, Simone Veil.

L’intérêt et le devoir de mémoire pour ces sites situés à proximité de Cracovie sont croissants, avec environ 2 millions de visiteurs recensés, dernièrement, en une année. Inscrits au patrimoine mondial de l’UNESCO en 1979, les camps d’Auschwitz et Birkenau illustrent pleinement la diversité des sites pouvant figurer au patrimoine mondial, du fait de leur singularité et de leur importance dans l’histoire de l’humanité.

Dans un registre complètement différent, le paysage culturel de Taputapuatea, en tant que berceau de la civilisation polynésienne, point de départ de grandes navigations dans le triangle polynésien, aurait ainsi toute sa place dans la liste de l’UNESCO. Le travail de longue haleine effectué au cours des dernières années touche à son but et une décision sur l’inscription du paysage culturel au patrimoine mondial est attendue d’ici la fin de la semaine.

Plus de 1050 sites sont inscrits actuellement au patrimoine mondial, mais très peu figurent jusqu’à présent dans la région Pacifique. La délégation polynésienne espère donc que la 41ème session du Comité du patrimoine mondial de l’UNESCO va permettre de faire évoluer cette situation, à travers une décision favorable pour le dossier de Taputapuatea.

Le ministre de la Culture, Heremoana Maamaatuaiahutapu, et le président de la Polynésie française, Edouard Fritch, au centre de conventions où se déroule la réunion de l'UNESCO.
Le ministre de la Culture, Heremoana Maamaatuaiahutapu, et le président de la Polynésie française, Edouard Fritch, au centre de conventions où se déroule la réunion de l'UNESCO.


Rédigé par Communiqué de la Présidence le Vendredi 7 Juillet 2017 à 14:05 | Lu 1350 fois

Tags : PRESIDENCE





Signaler un abus

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance