Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Réunion d’information sur le contrat de projet avec le syndicat intercommunal des Tuamotu-Gambier



PAPEETE, le 21 mai 2015. (COMMUNIQUE DE LA PRESIDENCE) Le Président Edouard Fritch, en compagnie de Marie-Laure Denis, déléguée au développement des communes, a reçu jeudi après-midi Ernest Teagai, président du syndicat intercommunal à vocation multiple des Tuamotu-Gambier (SIVMTG), de Raymond Tekurio, maire de Hikueru, et de techniciens du syndicat.

A l’occasion de cette rencontre, le Président a fait le point avec ses interlocuteurs sur les procédures à mettre en œuvre pour bénéficier des financements du contrat de projets Etat-Pays-communes en matière d’adduction en eau potable et de gestion des déchets. Un point a également été fait sur les modalités de financement des abris de survie.

Le Président a notamment rappelé l’importance d’élaborer des schémas directeurs de l’eau afin de déterminer les priorités et ainsi planifier les financements. De même, il est nécessaire d’élaborer des schémas de gestion de la collecte et du traitement des déchets.

A la suite du premier comité de pilotage du contrat de projets qui s’est tenu le 5 mai dernier, un calendrier a d’ores et déjà été établi pour la remise des demandes de financements qui seront arrêtées lors du prochain COPIL du 16 juillet afin d’opérer les engagements avant la fin juillet.

Toutefois, le Président a tenu à rassurer les responsables du SIVMTG. Si la proximité des dates permettra aux communes les plus avancées dans leurs dossiers de les déposer, il n’en demeure pas moins que les autres communes pourront bénéficier ultérieurement des financements. En effet, il sera possible d’engager de nouveaux dossiers au cours du second semestre.

Rédigé par Présidence de la Polynésie Française le Jeudi 21 Mai 2015 à 16:53 | Lu 714 fois






1.Posté par TETUANUI Monil le 22/05/2015 04:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C'est inadmissible que l'on n'aie pas pu donner de l'eau potable dans nos iles après 200 ans de colonisation. A moins que Tahiti veut continuer à coloniser nos iles en leur livrant de l'eau en bouteille dont le prix dans nos iles ne dépasserait pas de très loin celui qui vient de 20 000 klms.MEA MA EAHA HOI TEIE? 200 ANS .....Quand est ce vous allez vous unir les Tavana des Iles pour réagir ensemble.Vous avez laissé faire la grève à l'huilerie sans réagir ensemble! Quand est ec que vous allez défendre vraiment nos coprahculteurs!! LEVEZ VOUS DONC .. Prenez exemple sur Tikehau en mettant ex place des petites unités de transformations d'huile vierge à partir du coprah..Elever des cochons chez vous puisque vous aurez des tourteaux et des poissons séchés plus les nonos. Unissez vous pour avoir votre eau 'indépendance en eau) votre électricité avec le solaire et le vent (indépendance énergétique) vos centrales d'achats pour commandez directement ensemble de l'étranger...Haamaau ra Tahiti ia tatou. E TAVANA MA NO TE MAU MOTU A FAAHOE E A ROHI IA TIAMA.........

2.Posté par papy roa le 26/05/2015 08:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

je n'ai rien de plus a ajouter. tetuanui a tout dit. bravo.

Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 20 Octobre 2017 - 16:21 Coup de jeune au Pôle Entreprises de la CCISM

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance