Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Rangiroa : le dentiste escroc temporairement interdit d'exercer



Le dentiste risquait une radiation définitive, il écope finalement d'une interdiction ferme d'exercer pendant trois mois.
Le dentiste risquait une radiation définitive, il écope finalement d'une interdiction ferme d'exercer pendant trois mois.
PAPEETE, le 13 juin 2016 - Visé par trois plaintes devant le conseil de l'ordre, dont une pour mutilation émanant de l'un de ses clients, le dentiste indélicat de Rangiroa a été sanctionné d'une interdiction ferme d'exercer pendant trois mois.


La chambre disciplinaire du conseil de l'ordre des chirurgiens-dentistes de la Polynésie française a affiché, lundi, les sanctions prononcées contre le chirurgien-dentiste de Rangiroa, accusé de mutilation par l'un de ses patients. Le praticien aux méthodes et aux compétences contestées écope d'une interdiction temporaire mais ferme et sans sursis d'exercer sa profession pendant une durée de trois mois. Il écope aussi d'un blâme et d'un avertissement dans le cadre de deux autres plaintes déposées contre lui, l'une par une consœur dentiste au dispensaire de Rangiroa, qui a constaté les dégâts sur la dentition du premier plaignant, et l'autre par le conseil de l'ordre en personne.

Escroquerie à la CPS

Dans cette affaire que nous évoquions dans nos éditions du 7 juin dernier, le chirurgien-dentiste risquait ni plus ni moins qu'une radiation définitive. A l'audience de la chambre disciplinaire, le président du conseil de l'ordre avait énuméré les griefs retenus contre ce docteur qui a dans la foulée quitté son cabinet sans prévenir : "mauvaise qualité des soins et dommages subis par les patients", "conditions d'hygiène douteuses", "absence de radio", "insulte à la clientèle" et même "exercice de l'activité en état d'ébriété" ou encore "facturation de soins inexistants". Sur ce dernier point, le chirurgien-dentiste reste convoqué devant le tribunal correctionnel le 11 octobre prochain pour escroquerie au préjudice de la CPS. Un préjudice estimé à 20 millions de francs par les enquêteurs de la gendarmerie au terme de leur enquête.


Rédigé par Raphaël Pierre le Lundi 13 Juin 2016 à 15:28 | Lu 2180 fois

Tags : FAITS DIVERS






1.Posté par Teiva 33 le 14/06/2016 15:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Votre commentaire a été modéré, merci de votre compréhension. La rédaction

2.Posté par Tehau le 15/06/2016 10:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il a escroqué la CPS de 20 millions, a mutilé des gens, partiqué en état d'ébriété et dans des conditions d'hygiène douteuse et La chambre disciplinaire du conseil de l'ordre des chirurgiens-dentistes le suspens pour 3 mois !!! 3 MOIS ! C'est une blague ??? Ils devraient le radier. Ca veut dire que l'ordre CAUTIONNE ses actes ! Dans 3 mois il a le droit de recommencer. ABERANT LE TRUC ! Ca ne m'étonnerai même pas que les membres du conseils soient copain/coquin avec lui !!! On devrait les attaquer en justice !!

Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance