Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Randonneurs secourus : « On n’avait pas assez de corde pour traverser »



PAPEETE, le dimanche 14 août - Un groupe de 13 randonneurs a été secouru dimanche après-midi dans la vallée de la Vaitepiha sur la commune de Tautira (Taiarapu Est).

Partis samedi matin pour bivouaquer deux jours dans la vallée de Vaitepiha, sur la commune de Tautira, 13 randonneurs se sont retrouvés coincés samedi soir par la montée subite des eaux d’une rivière. « Nous avions posé notre campement au bord d’une rivière, seulement une vague a fait monter le niveau de l’eau . Nous avons été surpris », explique Guillaume.

Après une nuit aux aguets, les randonneurs ont levé le camp dès le lever du jour dimanche matin. Ils ont pu traverser le premier gué sans trop de difficultés, ils ont mis plusieurs heures avant de parvenir à traverser le deuxième gué, devant la difficulté, vers 9 heures les randonneurs ont préféré appeler les pompiers pour les tenir au courant de la situation. « Nous avions prévu quinze mètres de corde au cas où. Heureusement, on ne part jamais en randonnée sans cordes ou sans coupe-coupe. Pour le troisième gué, notre corde n’était pas assez longue, heureusement que les pompiers sont arrivés à ce moment-là », confie Guillaume soulagé.

« Sous la coordination du Haut-commissariat (Direction de la défense et de la protection civile),les sapeurs-pompiers de Taravao, sous le commandement du Lieutenant Giovanni GIL et appuyé par le groupe d’intervention périlleux de la Fédération polynésienne de Protection Civile, sont parvenus jusqu’au groupe en difficulté en fin de matinée. Après avoir mis en place des cordages reliant les deux berges, les secouristes ont pu sécuriser la traversée des randonneurs et les raccompagner jusqu’à Tautira qu’ils ont rejoint en début d’après-midi », indique le Haut-commissariat dans un communiqué de presse.

« Nous avons mis entre une heure et une heure et demie à traverser avec l’aide des pompiers et des guides qui ont été très efficaces. Nous les avons accueillis comme des sauveurs », raconte Guillaume. Marie-Laure qui faisait elle aussi partie de l’excursion admet : « j’étais inquiète parce que je ne pensais pas qu’on arriverait à traverser la rivière, mais heureusement les pompiers sont arrivés et nous ont aidés à rejoindre nos voitures. Ils nous ont sécurisés avec des mousquetons et nous sommes passés un par un. »

Les randonneurs disent s’être fait surprendre par la météo, « il faisait beau quand nous sommes partis, nous avions regardé la météo et ça devait être bon. Il s’est mis à pleuvoir d’un coup vers 17 h 30 et ça ne s’est arrêté que vers 13 heures environ le lendemain, nous ne pouvions pas prévoir qu’il pleuvrait autant pendant la nuit. Quand l’eau est montée, nous avons dû sortir en catastrophe de nos tentes. »

Une chose est sûre, ils se souviendront longtemps de cette randonnée.



Rédigé par Marie Caroline Carrère le Dimanche 14 Août 2016 à 17:27 | Lu 5058 fois






1.Posté par TAAHOA le 15/08/2016 11:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Et qui va payer pour cette intervention ?

2.Posté par Piripirifaufau le 16/08/2016 08:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Une règle de base n'a pas été respectée il semble: ne jamais camper aux abords des berges, c'est la base ici comme partout, de plus, après la crue, vient le décrue suffisait d'attendre au lieu d'ameuter tout le systeme, surtout que il y avait plus ou moins le temps vu qu'ils sont revenus "sauvés" en début d'aprem..

Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance