TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
Newsletter
Widgetbox
I phone App
Androïd

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Rachid Rafaa, djihadiste présumé, transféré de Martinique à Metz




Rachid Rafaa, un Marocain, soupçonné d'être lié à des responsables d'Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi), a été transféré dimanche soir de Martinique vers une prison de Metz (Moselle), a indiqué lundi sur la radio RCI Martinique le syndicat FO pénitentiaire outremer.

"Rafaa a été transféré dimanche soir en toute discrétion vers une prison métropolitaine. Il sera détenu à la prison de Metz en Moselle, après un petit séjour dans une prison parisienne avant d’arriver là-bas", a indiqué Patrick Louvounou, délégué outre-mer du syndicat FO pénitentiaire, confirmant une information donnée par France-Antilles Martinique dans son édition de lundi.

Un porte-parole de la prison en Martinique où se trouvait Rachid Rafaa a confirmé  l'information à l'AFP.

FO avait souhaité que le djihadiste présumé soit transféré dans une prison en métropole "beaucoup plus adaptée à son profil", a rappelé le dirigeant syndical.

Recherché depuis le 27 juillet pour ne pas avoir respecté son assignation à résidence sur la commune de Morne-Rouge (Martinique) depuis le 15 mai 2014, Rachid Rafaa, 40 ans, avait été arrêté sur cette même commune par le GIGN de Fort-de-France et la section de recherche de la gendarmerie dimanche.

​Présenté le lendemain à un juge d'instruction, il avait été "mis en examen pour les faits de non-respect de l'assignation à résidence par étranger faisant l'objet d'un arrêté d'expulsion" et placé en détention provisoire​ à la prison de Ducos par le juge des libertés et de la détention. 

Selon une fiche de renseignement et de recherches de la gendarmerie nationale circulant sur les réseaux sociaux, "les autorités marocaines le soupçonnent d'être lié à des responsables d'Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi). Il les aurait aidés à diffuser leurs messages via internet".

Ce soupçon est partagé par les services français de lutte contre le terrorisme, qui considèrent que cet homme est connu pour "son appartenance à la mouvance jihadiste internationale", indique également cette fiche.

avec AFP


Rédigé par Roxane Berget le Mardi 18 Octobre 2016 à 06:03 | Lu 162 fois


Notez


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

800 caractères maxi autorisés.
Les dispositifs mis en œuvre pour lutter contre les contenus illicites, s'agissant des contenus publiés sur les espaces de contribution personnelle des internautes , exposés par le 10° de l'article 1er du décret du 29 octobre 2009 , autorisent toute personne à signaler la présence de tels contenus et à l'éditeur de les retirer promptement ou d'en rendre l'accès impossible". Merci de nous signaler tout contenu illicites à contact@tahiti-infos.com. D'autre part, l'équipe de Tahiti-infos ne peut être tenue pour responsable de la valeur des propos qui seront entretenus dans les commentaires. Elle attire cependant votre attention sur le fait qu'elle ne pourra tolérer aucun commentaire à caractère insultant,diffamatoire, raciste, discriminatoire, infamant, pornographique ou ne respectant pas l'éthique de la personne ou les bonnes mœurs de quelque manière qu'il soit. Tahiti Infos se réserve le droit de supprimer immédiatement ce type de message s'il devait se présenter. Tahiti Infos se réserve le droit de supprimer l'adresse d'un site internet dans un message s'il est estimé qu'il dissimule un caractère publicitaire ou s'il a été "emprunté" de manière malveillante. Merci de votre compréhension.

Signaler un abus

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance