Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Quatre ans ferme pour les agresseurs du papy



La victime est sortie de l'hopital aujourd'hui, son visage porte les marques de coups très violents.
La victime est sortie de l'hopital aujourd'hui, son visage porte les marques de coups très violents.
PAPEETE, le 7 juillet 2016 - Le tribunal a rendu son verdict ce soir dans l'affaire des deux individus qui avaient agressé un papy dimanche à Papeete. Les deux jeunes gens écopent de quatre ans ferme avec maintien en détention. Le parquet a demandé une expertise médicale pour la victime.

Jeudi 7 juillet, les agresseurs du septuagénaire, tabassé et volé dimanche dernier, ont été présentés à la justice dans le cadre d'une comparution immédiate. Le papy avance lentement dans la salle d'audience, hésitant, fatigué. Un large pansement blanc lui couvre l'œil. Sa joue droite a doublé de volume. Le septuagénaire est sorti de l'hôpital mercredi où il était rentré dimanche à la suite d'une agression dans Papeete en pleine. Alors qu'il rentrait chez lui ce jour-là vers 17 heures après "avoir bu un café et mangeait un casse-croute" Gilles B. se fait tabasser et voler par deux jeunes. Les individus lui prennent son argent, soit 3500 francs, avant de continuer leur chemin "comme si de rien n'était" a souligné le président du tribunal. Un ingénieur japonais, témoin de la scène, appelle les secours et prend des photos de ces jeunes. Ce sont à l'aide de ces clichés que la police pourra les interpeler plus tard dans la soirée.

A l'audience, les deux prévenus arrivent, encadrés de gendarmes. Ils ont passé leurs dernières nuits à Nuutania. Âgés de 26 et 27 ans, ils sont tous les deux nés à Papeete. Sans emploi, sans véritables domiciles fixes, ils ont été déjà été condamnés par le passé pour des faits similaires. Le plus jeune, Warren, portait même un bracelet électronique au moment de l'agression. Il était sorti de prison quelques jours plus tôt. Quant au plus vieux, Sandy, c'est un habitué des allées du palais de justice et des couloirs de la prison. Ce dernier en est à sa 14ème condamnation. "Vous étiez même convoqué au tribunal mardi dernier, mais vous n'êtes pas venu… Où étiez-vous?" , s'interroge le juge. Le prévenu sourit et répond : "J'ai oublié…"


"Il aurait pu mourir"!" a estimé Me Ceran-Jerusalemy, l'avocat de la victime
"Il aurait pu mourir"!" a estimé Me Ceran-Jerusalemy, l'avocat de la victime
"CERTAINS PAPYS SONT DEJA MORTS"

Interrogés sur leurs actes, les prévenus cherchent à nuancer : "Je l'ai frappé, mais je ne voulais pas le mettre KO, je voulais juste qu'il arrête de se débattre pour qu'on puisse le voler." Chacun leur tour, ils présentent leurs excuses. La victime, fatiguée, ne lève pas la tête.

Le président souligne la gravité des faits et rappelle que la victime est "un homme de 68 ans, placé sous curatelle renforcée." L'homme, originaire du Calvados, serait dans cette situation après avoir subit une autre agression, il y a plusieurs années, qui lui aurait fait perdre certaines de ses facultés.
Lors de sa plaidoirie, l'avocat de la victime, Maitre Ceran-Jerusalemy n'accepte aucune excuse des prévenus et affirme qu'il s'agissait d'un crime gratuit. "Ils auraient pu le tuer!" vitupère t-il. L'avocat souligne l'important coup à l'œil reçu par son client et l'hémorragie provoquée. Il a rappelé que son client n'était pas le seul à avoir été tabassé dans Papeete. "Cela fait beaucoup en un mois! Certains papys sont déjà morts…" Pour l'avocat, la prison ne suffit plus "il faut sévir" .

La défense a insisté sur la personnalité de ses clients : "Ils ont des comportements qui ne sont pas normaux." L'avocate des prévenus a pointé le fait que l'un d'entre eux "a grandi en prison" et que ces allées et venues à Nuutania ne lui avaient pas servi.

Dans son réquisitoire, le procureur a demandé au tribunal de condamner les prévenus à trois et quatre ans de prison avec mandat de dépôt. "14 condamnations, il n'y a qu'en Polynésie française que l'on peut voir ça. Il (NDLR: un des prévenus) met à l'échec notre système de peines…"

Les deux individus ont été déclarés coupables. Le tribunal les a condamnés à quatre an de prison ferme et a demandé leur maintien en détention. Une expertise médicale a été ordonnée pour la victime. Les frais de justice s'élèvent à 80 000 francs et une provision pour les frais médicaux a demandé à hauteur de 400 000 francs.

Les deux jeunes gens ont été reconduits à nuutania
Les deux jeunes gens ont été reconduits à nuutania

Rédigé par () le Jeudi 7 Juillet 2016 à 18:29 | Lu 13085 fois






1.Posté par ponui le 07/07/2016 20:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

.....Cooolll ! Dans 6 mois , dehors avec un bracelet électronique ( qui ne sert pas à grand chose apparemment ) et prets à remettre ça !

2.Posté par Chaval le 08/07/2016 07:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Qui va payer ?

3.Posté par ariitaia le 08/07/2016 08:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

La prison ne sert à rien, l'oisiveté, même si elle se déroule dans des conditions déplorables ne les dérangent plus.
Et encore, bientôt à Papara, ils auront des logements à faire pâlir d'envie un SDF.
Il faudrait leur organiser des travaux de force utiles à la société. Refaire la route traversière par exemple.

4.Posté par BoB le 08/07/2016 13:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bonjour,

Pouvez-vous rectifier S.V.P ?...

Quatre ans ferme pour les agresseurs du papy .
Le tribunal les a condamnés à quatre mois de prison ferme....

"avoir bu un café et mangeait un casse-croute"

Merci.
;)

5.Posté par Roro LEBO le 08/07/2016 13:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

La peine est assez bonne... ♥

6.Posté par pikachu le 09/07/2016 08:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Votre commentaire a été modéré, merci de votre compréhension. La rédaction

7.Posté par David Ruffieux le 09/07/2016 09:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Mettez les aux travaux forcés, pardon! Aux travaux d'intérêt collectif pour 4 ans, ils n'auront plus envie de sourire ces ordures!

Qu'attend la justice pour remettre le travail forcé d'intérêt général en vigueur? L'exile sur un caillou serait bien aussi, c'est trop confortable la prison à Tahiti. Qu'attendent-ils nos génies politiques?

Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Samedi 21 Octobre 2017 - 15:28 Ohana Tahiti, c’est reparti !

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance