TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
Newsletter
Widgetbox
I phone App
Androïd

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Quand le PEL de Faa’a ouvre sur un autre monde !




Quand le PEL de Faa’a ouvre sur un autre monde !
Le Projet éducatif local de la commune de Faa’a, en vigueur depuis trois ans, s’adresse aux enfants des quartiers dits prioritaires. L’un des objectifs de ce PEL est de favoriser la réussite (entre autres scolaire et éducative) de ces enfants. Un autre consiste en la réalisation de leur épanouissement personnel. Aussi, grâce au partenariat du CUCS (Contrat urbain de cohésion sociale) et avec le concours d’associations ou de Centre de Loisirs Sans Hébergement, le service Animation de la Ville organise des sorties, hors temps scolaire, ou le plus souvent durant les « grandes » vacances à l’attention de ce « public ». Ces sorties doivent permettre à ce dernier de découvrir des disciplines qu’il ne connait par forcément. Par ricochet, ces sorties permettent une véritable « découverte» de l’Autre.

C’est ce qui s’est passé ce mardi 19 juillet 2011. Vingt jeunes des quartiers de Oremu ont pu se rendre au ranch Rauvau, situé au plateau de Taravao afin de s’initier à… l’équitation ! Si la discipline n’est pas accessible à tous (du fait de son prix élevé), la volonté affichée des élus de Faa’a et de ses services d’apporter le meilleur à ces enfants a eu raison d’un certain défaitisme… Les jeunes de Oremu ont ainsi pu découvrir le monde hippique en s’occupant, par exemple, personnellement, d’un cheval ou en apprenant à le monter. De l’aveu de tous, cette découverte du monde équestre restera gravée dans toutes les mémoires. Même de celles des responsables du ranch… Et si quelques « vocations » ont pu naitre ce matin là, le Projet éducatif local de Faa’a aura rempli une grande part de ses objectifs…

Rédigé par TM le Mercredi 20 Juillet 2011 à 04:03 | Lu 378 fois


Notez


Commentaires

1.Posté par Tamatoa AUDOUIN le 23/07/2011 13:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Qu'est ce que c'est triste. Des jeunes tahitiens complètement urbanisés et défavorisés à qui on fait découvrir le cheval...
Il est bien loin le temps où les tahitiens montaient à cheval sans qu'il n'y ait à payer.
Allez aux Marquises ou à Tupua'i, les jeunes de ces îles cavalent à cheval sur les plages et en montagne, et tout ça gratuitement, sans cucs, ou autre plan social derrière.

Signaler un abus

Sports | SportLive | Parau Ha'uti | OPEN | La video de la semaine | En exclu sur TAHITI INFOS | Faire-parts | Décès | Mieux comprendre | La tribune politique | Expression libre | CCISM | Le savez-vous? | SERVICES | Archives | TIFO, la monarquenovela | programme TV | Evènement | Observatoire des Prix | Tiki