Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Punaauia-Faa'a : deux petits trafiquants d'ice sous les verrous



PUNAAUIA, le 27 juin 2016 - Les gendarmes avaient remonté la piste du second après avoir surpris le premier en flagrant délit de transaction, dans la nuit du 23 juin dernier au volant d'un véhicule de location, en bas du lotissement Green Valley à la frontière de Faa'a.


Jugés ce lundi en comparution immédiate, deux consommateurs et dealers d'ice ont écopé chacun d'1 an de prison dont 6 mois avec sursis et mise à l'épreuve pour usage, transport, cession et acquisition de produits stupéfiants, en l'espèce de l'ice. Leur maintien en détention a été ordonné pour la partie ferme de la peine, soit 6 mois. Agés de 26 et 43 ans, les deux hommes ont été reconduits à la maison d'arrêt de Nuutania à l'issue de l'audience du tribunal correctionnel.

C'est une patrouille de gendarmerie de la brigade de Faa'a qui a mis fin à leur petit trafic dans la nuit de jeudi dernier. Intrigués par une voiture de location en stationnement avec deux hommes suspects à son bord, en bas du lotissement Green Valley à Punaauia, les militaires décident qu'un contrôle s'impose. Ils distinguent alors le passager du véhicule tenter de se débarrasser d'un petit sachet en plastique par la fenêtre. Interpellé et placé en garde à vue, le quadragénaire, agent technique à l'université toute proche, reconnait vendre à l'occasion mais régulièrement de petites quantités d'ice, des doses à 10 000 francs. Le conducteur du véhicule, lui, reconnait être l'acheteur du soir. Poursuivi pour usage, il a écopé quant à lui d'une peine de 6 mois de prison avec sursis. Mais son audition par les gendarmes, et celles de son dealer, permettront aux militaires d'identifier un second revendeur.

Un mystérieux "Patron"

Interpellé et placé en garde à vue à son tour, le jeune homme raconte qu'il traverse une mauvaise passe, dit s'être mis à fumer de l'ice il y a sept mois environ. Il reconnait consommer et revendre ponctuellement pour rentrer dans ses frais, avoir traficoté une quinzaine de grammes. Mais rejette les allégations du premier qui le présente comme le fournisseur principal dans l'histoire. Accusations réciproques, mensonges et intimidations, "un classique dans ce genre de dossier" relèvera le procureur de la République ce lundi à l'audience, le tribunal qui ne fera d'ailleurs pas de différence et leur infligera finalement la même peine de prison ferme. L'enquête des gendarmes, elle, a buté sur les dernières déclarations des deux hommes impliquant finalement un troisième intermédiaire, mystérieux individu répondant au surnom de "patron" dans le milieu mais que personne n'aurait jamais vu.

A noter enfin que l'un des deux dealers du jour, comme l'a souligné le procureur de la République hier à l'audience, "ne manquait pas d'une certaine audace" puisque les surveillants de l'administration pénitentiaire de la maison d'arrêt ont découvert caché sur lui, lors de son admission en détention provisoire ce week-end, 210 000 francs en liquide et une petite quantité d'ice dissimulés au fond d'une poche au nez et à la barbe des enquêteurs.

Rédigé par Raphaël Pierre le Lundi 27 Juin 2016 à 17:41 | Lu 6006 fois

Tags : FAITS DIVERS





Dans la même rubrique :
< >

Samedi 21 Octobre 2017 - 15:28 Ohana Tahiti, c’est reparti !

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance