Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Programme d’investissement 2016 du ministère de l’Equipement : présentation aux chambres syndicales du BTP et du Génie civil



PAPEETE, le 29 janvier 2015. (COMMUNIQUE DE LA PRESIDENCE) Le ministre de l’Equipement, de l’aménagement, de l’urbanisme et des transports intérieurs, Albert Solia, a convié, mercredi après-midi, à la Présidence du Pays, l’ensemble des entreprises des 2 chambres syndicales du bâtiment, des travaux publics et du génie-civil, pour une présentation détaillée des opérations d’investissement 2016 des différentes entités sous sa tutelle, à savoir la Direction de l’Equipement, l’Epic Port Autonome et l’Epic Tahiti Nui Aménagement & Développement.

Ce sont près de 40 chefs d’entreprises, membres des 2 chambres syndicales, respectivement présidées par Frédéric Dock et Heirangi Nouveau, qui ont répondu présents.

L’ensemble de ces entreprises polynésiennes emploie plus de 3.000 salariés.

Le ministre a rappelé dans un premier temps le montant des opérations conduites en 2015 par les 3 entités, d’un total de 17,3 milliards Fcfp (ensemble des factures payées) de liquidations et d’un total d’engagement (ensemble des marchés et commandes) de 21,2 milliards Fcfp.

Dans un second temps, il a tenu à expliciter la politique d’aménagement et d’investissement conduite par le ministère telle que voulue par le Président Edouard Fritch, se déclinant en 7 axes majeurs sur 2016 :

-Lancer les études et travaux nécessaires aux projets du complexe touristique Tahiti Mahana Beach et de la ferme aquacole de Hao ;
-Accompagner le ministère du Tourisme dans le lancement des projets structurants nécessaires à la croisière et au yachting ;
-Améliorer le transport public sur l’agglomération du grand Papeete et la circulation routière dans nos îles;
-Améliorer les dessertes aériennes et maritimes ;
-Poursuivre le plan de sécurisation et d’aménagement des 30 rivières prioritaires de l’île de Tahiti, en partenariat avec le ministère de l’Environnement ;
-Répondre au besoin en matériaux, par l’ouverture d’une carrière publique en roche massive sur l’île de Tahiti,
-Etre en support sur les opérations majeures des autres ministères (Education, Culture, Logement, Economie bleue).

Près de 50 nouveaux chantiers seront donc lancés en 2016 dont les principaux sont :

-Route de contournement et digue de Hao,
-Réseaux d’assainissement des eaux pluviales de Outumaoro,
-3 ème voie de Outumaoro,
-Aménagement de l’esplanade Jacques Chirac et construction des bâtiments nécessaires à la marina de centre ville de Papeete,
-Mise en place d’une nouvelle centrale solaire sur les bâtiments du Port autonome,
-Finalisation des études de mise en place d’un TSCP entre Punaauia et Arue, et lancer l’étude d’exécution du tronçon Taina - Aeroport Faaa – Tipaerui,
-Poursuivre les aménagements routiers et paysagers du front de mer,
-Sécurisation des circulations autour de l’école To’ata et descente de l’Uranie,
-Poursuivre les mises en 2x2 voies sur Pirae et Arue,
-Finaliser la rénovation de la route de ceinture de Moorea,
-Collège-lycée de Bora Bora,
-Rénovation de l’aérodrome de Mataiva,
-Balisage de la piste de Makemo,
-Réalisation du nouveau quai de Hiva Oa,
-Finalisation du dragage du chenal de Tubuai,
-Lancement de la construction de l’éco- musée de Moorea,
-Reconstruction et aménagement du Parc de la salle Aorai Tini Hau à Pirae, en vue des championnats du monde de Vaaa.

Un planning détaillé de la programmation des appels d’offres a ainsi pu être remis aux membres des 2 chambres syndicales. Le ministre a précisé que le total des appels offres, en étude et travaux, représentera un montant de l’ordre de 16 milliards Fcfp, pour un budget global de 27 milliards Fcfp d’opérations, tel qu’établi dans le budget primitif 2016 du Pays. Enfin, les directeurs des établissements et services ont pu répondre aux diverses questions des chefs d’entreprises.

Rédigé par Présidence de la Polynésie Française le Vendredi 29 Janvier 2016 à 13:21 | Lu 660 fois






1.Posté par gisgis le 29/01/2016 13:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

et combien de chantiers réservés à SPRESS et à BOYER?

2.Posté par ouaf le 29/01/2016 14:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

"appels d'offre" ...!

3.Posté par SIRE le 29/01/2016 14:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Si avec tout ça ils n'embauchent pas, il n'y a plus qu'à se jeter du pont

4.Posté par M. Route le 29/01/2016 14:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C'est quoi un TSCP ?

5.Posté par tamatoas le 29/01/2016 18:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Iaorana ,

a poste 1 :
tu as oublié BTP et JLP , les deux gros faiseurs dans le domaine routier .

A poste 3 :
il n'y a pas besoin d'embaucher , il a été acheté en défisc tellement de matériels performants qu'il serait possible plutôt de débaucher du personnel , un homme par machine suffit , c'est fini les équipes derrière les machines , il en reste encore un peu pour les VRD . Le seul secteur qui pour pourrait embaucher c' est "le bâtiment" , mais il n'y a rien de prévu , cherchez l'erreur

Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Mardi 21 Novembre 2017 - 16:46 Concurrence, ton univers impitoyable…

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance