TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
Newsletter
Widgetbox
I phone App
Androïd

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Primaire: la religion catholique s'invite dans la dernière ligne droite




Le catholicisme s'est invité dans la campagne de la primaire de la droite, François Fillon et Alain Juppé se revendiquant même du pape François, dans une France où le débat était jusqu'ici dominé par la référence à la laïcité.
La nette avance au premier tour (44,1% des voix contre 28,5%) de François Fillon sur Alain Juppé interroge sur le poids des réseaux catholiques les plus engagés, notamment ceux de Sens commun, vitrine politique du mouvement anti-mariage homosexuel, ralliée à l'ex-élu de la Sarthe. Et elle a poussé le second à sortir du bois sur le terrain religieux et sociétal.
Dès lundi, le maire de Bordeaux, qui se dit "catholique agnostique", s'en est pris à "la vision extrêmement traditionaliste" de son adversaire sur le "rôle des femmes", la "famille", le "mariage" et "l'avortement".
"Je dis à mes coreligionnaires catholiques que moi, je suis plus proche de la parole du pape François que de La Manif pour tous!" a lancé Alain Juppé. 
"Caricature", a rétorqué François Fillon, catholique pratiquant : "Je ne suis pas sûr qu'il ait totalement écouté et lu le pape François, parce que sur la plupart des sujets sur lesquels Alain Juppé semble vouloir me contester, le pape François dit la même chose que moi."
La passe d'armes a surpris, jusque dans les rangs catholiques. "Je rêve ou c'est la première fois que l'on voit des candidats à une primaire s'attaquer à coup de paroles du pape ?" a tweeté le prêtre Cédric Burgun.
Mais pour Jérôme Fourquet, de l'Ifop, "nous ne sommes pas sur une présidentielle mais sur une primaire à droite, qui parle à un segment particulier où les catholiques pratiquants ne sont pas aussi minoritaires, pesant environ 15%" contre 10% dans la population.
"Ces électeurs sont nettement moins abstentionnistes que la moyenne, leur poids s'en trouve donc rehaussé", explique à l'AFP le politologue. Alors que les finalistes de la primaire affichent tous deux un programme libéral - avec des nuances - en matière économique, le domaine sociétal nourri de références religieuses constitue "un bon terrain pour se différencier".
 

- Un 'Tariq Ramadan des sacristies?' -

 
 
La question catholique renvoie à "une mémoire chrétienne du pays, un antilibéralisme culturel, un vote plus marqué à droite : on comprend pourquoi les acteurs politiques du moment utilisent ce référentiel dans leurs discours", relève le sociologue Philippe Portier. Pour lui, une moitié de la France "n'a pas oublié qu'elle était catholique", même sans aller à la messe tous les dimanches.
François Fillon peut-il donc devenir "une sorte de Tariq Ramadan des sacristies", héraut d'un "catholicisme politique, activiste et agressif", comme l'a prophétisé le directeur de Libération Laurent Joffrin, en référence à l'islamologue considéré proche de l'islam politique des Frères musulmans?
"Il n'y a pas de catholicisme politique en France, il n'y en aura jamais", corrige Jean-Pierre Denis, directeur de l'hebdomadaire La Vie. Selon lui, "le catholicisme identitaire", "d'extrême droite", "n'a qu'un impact très limité sur l'opinion publique des catholiques", comme le démontre le maigre score à la primaire (1,5%) de Jean-Frédéric Poisson, qui "a essayé de s'appuyer sur ces réseaux".
"Mais il y a un catholicisme qui continue à travailler la société française et que les médias et les politiques sous-estiment", poursuit cet essayiste catholique.
Pour le spécialiste du catholicisme Yann Raison du Cleuziou, un groupe plus large a pesé pour Fillon : celui des "catholiques observants", "noyau dur de La Manif pour tous", une "bourgeoisie classique qui affiche une certaine focalisation sur la morale sexuelle et est libérale économiquement parlant".
"Ce ne sont pas des extrémistes. Ils ont retrouvé une incarnation d'eux-mêmes en François Fillon, fidèle de l'abbaye de Solesmes, père de cinq enfants, marié de longue date à la même femme", selon ce spécialiste. Un "catholique rassurant" moins clivant, dans le ton et la personnalité, que Nicolas Sarkozy, dont l'invocation régulière des "racines chrétiennes de la France" n'a pas suffi à le qualifier.

avec AFP

Rédigé par Roxane Berget le Mardi 22 Novembre 2016 à 16:08 | Lu 382 fois


Notez


Commentaires

1.Posté par Fiu!!! le 22/11/2016 08:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

La France est un pays laïque.

Avant cela, elle a connu des guerres de religions meurtrières.

Au moment où une religion dont certains adeptes sèment l'horreur à travers le monde et veulent détruire nos démocraties, il est plus qu'urgent de préserver la société laïque qui a garanti pendant près d'un siècle la liberté religieuse, philosophique et de conscience, à tous les citoyens, nationaux comme résidents.

En jouant avec le feu, on finit toujours par se brûler.

2.Posté par simone grand le 22/11/2016 09:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

A mon avis, ce pourrait être une réaction à ces revendications identitaires agressives de certaines musulmanes à toujours se plaindre de ne pouvoir exercer leurs croyances comme elles le souhaitent. Pascal Bruckner les a renvoyées à l'histoire de France et les tribulations du catholicisme.
Le laxisme des précédents gouvernants oublieux de l'histoire qui a pourtant laissé des traces dans la mémoire collective pourrait expliquer en partie le succès de Fillon tenant un langage similaire à celui de musulmans revendicateurs non forcément extrémistes.

3.Posté par boran le 22/11/2016 13:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

fiu,adorateur de satan,
depuis Clovis 1 er roi ,la France est devenue catholique et chretienne comme a Rome sous Constantin en 3 00 apres le Christ.
La France n;est pas laique , car la laicite est une religion sans Dieu (athee),la religion que holande veut effacer et mettre a la place l'islam.si tu enleve la chretiente , une autre religion prendrait sa place automatiquement .
On vit avec Dieu dans son coeur et ame Ex:un elu chretien qui se trouve a l'assemblee ou ailleurs porte sa croyance tous les jours et le met en pratique, cela l'aide dans sa vie a repousser le mal et semer le bien autant que possible.

4.Posté par Ariitaia le 22/11/2016 14:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Gare à l'intégrisme sous toutes ses formes, catholique compris.

5.Posté par Erick Monod le 23/11/2016 00:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Pardon , Boran , mais t'es sûr que t'étais pas bourré en écrivant ces lignes ...
La France , fille aînée de l'Eglise catholique ou fille-mere parce que Clovis , relis ton histoire , était aussi débauché que sanglant.... ( souviens-toi du vase de Soissons , par exemple..)
Et à la Saint Barthélemy , je suis certain qu'ils avaient tous " Dieu dans leur cœur " , les victimes comme les bourreaux!!!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

800 caractères maxi autorisés.
Les dispositifs mis en œuvre pour lutter contre les contenus illicites, s'agissant des contenus publiés sur les espaces de contribution personnelle des internautes , exposés par le 10° de l'article 1er du décret du 29 octobre 2009 , autorisent toute personne à signaler la présence de tels contenus et à l'éditeur de les retirer promptement ou d'en rendre l'accès impossible". Merci de nous signaler tout contenu illicites à contact@tahiti-infos.com. D'autre part, l'équipe de Tahiti-infos ne peut être tenue pour responsable de la valeur des propos qui seront entretenus dans les commentaires. Elle attire cependant votre attention sur le fait qu'elle ne pourra tolérer aucun commentaire à caractère insultant,diffamatoire, raciste, discriminatoire, infamant, pornographique ou ne respectant pas l'éthique de la personne ou les bonnes mœurs de quelque manière qu'il soit. Tahiti Infos se réserve le droit de supprimer immédiatement ce type de message s'il devait se présenter. Tahiti Infos se réserve le droit de supprimer l'adresse d'un site internet dans un message s'il est estimé qu'il dissimule un caractère publicitaire ou s'il a été "emprunté" de manière malveillante. Merci de votre compréhension.

Signaler un abus


Dans la même rubrique :
< >

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance