Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Près d’1,2 milliard de préjudice réclamé dans l’affaire des emplois fictifs



PAPEETE, 23 septembre 2015 - Le procès en appel sur les intérêts civils de l’affaire dite des emplois fictifs doit se tenir en audience ce jeudi matin. Le préjudice matériel et moral du Pays est évalué à 1,02 milliard tandis que celui de l’assemblée est estimé à 159,6 millions Fcfp.

Dix-huit personnes dont l’ancien président de la Polynésie française, Gaston Flosse, ou encore l’ancien président de l’assemblée Justin Arapari, Jean-Christophe Bouissou, l’actuel ministre du Tourisme ou les anciens syndicalistes Bruno Sandras, Pico Yan-Tu et Cyril Le Gayic, sont visées dans le volet civil de l’affaire dite des emplois fictifs après avoir été condamnées, le 7 février 2013 pour prise illégale d’intérêt, détournement de fonds publics, recel ou complicité.

Dans cette affaire, la justice a déjà condamné Gaston Flosse pour avoir recruté pendant une dizaine d'années, à compter de 1995, notamment pour le compte de la Présidence, des personnes qui, en réalité, étaient mises à la disposition de communes, de syndicats ou d'associations. Ces agents étant embauchés en raison de leur proximité avec le Tahoera'a Huira'atira pour faire œuvre de prosélytisme ou travailler dans l’intérêt du parti politique.

La Polynésie française demande à la cour de statuer sur 1,02 milliard Fcfp de préjudice matériel et moral.

L’ancien président de l’assemblée, Justin Arapari, a été reconnu coupable de prise illégale d’intérêts par dépositaire de l’autorité publique dans une affaire dont il assure l’administration ou la surveillance. La justice lui reproche d’avoir, de son côté et dans une moindre mesure, mis en place à Tarahoi un système de recrutement privilégiant ses intérêts personnels et celui de proches.

Aujourd’hui, l’assemblée, partie civile dans ce dossier, demande 159 612 536 Fcfp de dédommagement pour préjudice matériel et moral. Ses conclusions ont été transmises début septembre.

Après deux renvois en février et courant juin derniers, la cour a programmé l’instruction de ces demandes à ce jeudi matin. L’audience doit avoir lieu à 8h15 mais l'affaire est susceptible d’être renvoyée une nouvelle fois, compte tenu de la communication tardive des pièces par l’assemblée de la Polynésie.

Rédigé par Jean-Pierre Viatge le Mercredi 23 Septembre 2015 à 14:01 | Lu 1672 fois






1.Posté par Louis Bresson le 23/09/2015 15:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

"Nul ne peut se prévaloir de ses propres turpitudes"... mais peut-on se prévaloir des turpitudes d'un complice?

2.Posté par Mathius le 23/09/2015 17:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ben voyons chez un planteur de paka, tarder à donner les pièces c'est direct la prison. la justice reporte sans doute pour que l'avocat de Flosse dise c'est pas nous .
Notre Emere devrait nous dire, en plus que la justice harcèle Flosse et Marcel Tuhani de dire que c'est pas de sa faute le retard, c'est sa secrétaire qui a des oublis.
Mais le pire ce sont les élus du tahoeraa qui viennent encore vouloir nous donner des leçons de probité, n'est ce pas miss Agami?

3.Posté par tutua le 24/09/2015 09:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

je ne me souviens plus très bien des chiffres, mais ça tourne autour de + de 500 emplois fictifs et 2,5 milliards par an avec une vingtaine de millionnaires chaque mois !!! dont le meilleur, plus de 2 millions par mois ( !!!!!), un certain paol ... (devinette )
ECOEURANT tout ce gaspillage, bravo les zozos

4.Posté par Toki le 24/09/2015 10:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Du coup on comprend mieux pourquoi M. TUIHANI souhaite faire reconnaitre le caractère d'utilité publique des ces embauches par l'assemblée: plus d'un milliard comme dette ça peut être un frein aux ambitions de certains. J'espère juste que ce texte ne passera pas sinon le pays pourra dire adieu à ses demandes de dommages et intérêts.

5.Posté par zozo le 24/09/2015 10:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

il aura fallu que FLOSSE pique son poste à TEMARU pour que l'opposition porte plainte. Que de temps perdu à fermer les yeux !!! Bien sûr TUHIANI va tout mettre en œuvre pour faire trainer! Il n'ose pas annuler la constitution de partie civile. Comme il n'ose pas demander aujourd'hui l'utilité publique. Trop impopulaire et certain que ce sera refuser. Il va attendre d'avoir quelques choses à offrir à TEMARU. FLOSSE=TEMARU vous les avez vu discuter à la marche blanche. Le 7/7/7 est en cours. DISSOLUTION pour donner une majorité au gouvernement et virer FLOSSE du poste de président de l'assemblée !!! (Non ce n'est pas un lapsus, c'est FLOSSE qui mène la barque à la présidence de l'assemblée) au fait l'avocat de l'assemblée c'est qui ? T I merci pour l' infos SVP

6.Posté par Roro LEBO le 25/09/2015 03:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

lebororo
La justice prend son temps pour refaire "propre".

7.Posté par emere cunning le 25/09/2015 15:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Votre commentaire a été modéré, merci de votre compréhension. La rédaction

8.Posté par emere cunning le 25/09/2015 15:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Votre commentaire a été modéré, merci de votre compréhension. La rédaction

9.Posté par tutua le 26/09/2015 13:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

le 7/7/7, dissolution, n'importe quoi celui là

Signaler un abus

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance