Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Portraitiste, Mike fait le buzz après quelques semaines de pratique



PAPEETE, le 25 octobre 2017 - Mike Roponus est professeur de batterie. À ses heures perdues, depuis peu, il brosse des portraits de personnalités mais aussi d’inconnus séduits par ses coups de crayon. Après un mois de pratique, ce dessinateur plein de promesses, croule sous les commandes de particuliers.

Laissez-vous conter la belle histoire de Mike Roponus. Ce professeur de batterie, dessinateur amateur, qui pourrait devenir dessinateur professionnel si le succès rencontré venait à s’inscrire dans le temps. "En fait, tout est parti d’une fresque que j’ai dessinée pour ma fille sur le mur de sa chambre", confie-t-il. "Je lui ai fait des personnages qu’elle aimait et j’ai pris beaucoup de plaisir. Je me même suis éclaté, ça a été comme un déclic."

Tout, c’est-à-dire son penchant pour brosser des portraits, son envie de mieux faire, son évolution et enfin le succès. Un succès fulgurant puisque du premier coup de crayon au buzz sur la toile il s’est à peine écoulé deux mois.

"C’est arrivé avec Vincent Cassel", constate-t-il. Mike Roponus a d’abord dessiné un ami. "Je ne vous montre pas le résultat, ce n’était pas bon du tout." Puis il s’est saisi de l’actualité en dessinant Vincent Cassel et Charles Aznavour.

Ni cours, ni expérience

"Avant toute cette aventure j’avais bien fait quelques tentatives de dessin quand j’avais 10 ou 11 ans, mais c’est anecdotique. Depuis, je n’ai pas retouché un crayon et n’ai pas pris de cours." Quand il s’est mis à l’œuvre, il a regardé des tutoriels sur internet.

"J’ai aussi demandé l’avis de professionnels rencontrés via la toile. Ils m’ont encouragé à mettre mes portraits en ligne pour avoir un retour du grand public, de ceux qui ne sont pas du métier, car cela reste très constructif."

Une fois publiés, les portraits de personnalités ont touché le grand public. "Malgré les encouragements des professionnels, je ne m’attendais pas du tout à tout ça. Je suis le premier étonné. Très vite j’ai reçu des appels pour des commandes de particuliers qui voulaient eux aussi leur portrait au crayon. Près d’une centaine. Ce n’est pas mon métier, je suis professeur de batterie, je fais donc ça en dilettante et je dois maintenant refuser les demandes urgentes, celles faites pour noël."

Patience et longueur de temps

Si le succès est fulgurant, le travail de l’artiste, lui, prend du temps. Comptez dix à quinze heures par personne (celui de Vincent Cassel lui a pris vingt heures).

Mike Roponus part d'une photographie prise en HD (2 à 3 Mo) et sans flash. "Ces détails, la définition et l’absence de flash sont importants", insiste Mike Roponus. "Car j’ai besoin de voir les détails, les reliefs, les ombres, la profondeur du visage. Tout ce que la lumière artificielle va gommer." Les clients les plus patients peuvent poser s’ils le souhaitent.

"Je dresse d’abord la structure du portrait, je travaille sur les proportions. Cela me prend 5 ou 6 heures. Ensuite, je passe à la mise en relief, les ombres, les dégradés. J’avance, couche par couche."

En pleine lancée, il s’arrête. "J’ai besoin de laisser tout ça reposer. Je prends le portrait en photo, je le regarde à l’envers, je le fais réfléchir dans un miroir pour déceler les erreurs et traits ratés." Il accroche aussi son œuvre sur le mur d’une pièce de la maison dans laquelle il passe régulièrement. Ainsi, il jette des regards réguliers mais rapides qui font encore évoluer son œuvre. "On fait de nombreux progrès grâce à tout ça."

Il travaille avec du graphite, des fusains et pastels. "Le noir et blanc me permet de transmettre l’émotion. Quand je regarde une personne, je cherche à percevoir ce qu’elle dégage. Le noir et le blanc m’aident à faire ressortir tout ce que je vois."

Vu l’engouement et les encouragements reçus, Mike Roponus va s’installer dans sa nouvelle voie. Il regarde les professionnels de l’hyperréalisme avec envie. Eux mettent plusieurs centaines d’heures pour réaliser des portraits et paysages dignes des meilleurs photographes. En attendant, il cherche à dessiner sur de nouveaux supports et aimerait passer au très grand format.

Charles Aznavour.
  • Charles Aznavour.
  • Charles Aznavour en cours.
  • Vincent Cassel.
  • Portrait de particuliers.
  • Christophe Mae, en cours.

Contact

Facebook : B-art-Mike Tahiti
Tél.: 87 77 22 99

Rédigé par Delphine Barrais le Mercredi 25 Octobre 2017 à 14:46 | Lu 3092 fois

Tags : mike roponus





Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 24 Novembre 2017 - 09:52 Carnet de voyage:« Gatae », l’or vert de Ahe

Vendredi 24 Novembre 2017 - 09:44 Teva Rohfritsch défend l'économie bleue à Paris

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance