TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
Newsletter
Widgetbox
I phone App
Androïd

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Portrait : Enrique Ariitu, le surf dans la peau


Aujourd’hui, Sportstahiti.com vous invite à faire la connaissance de Enrique Ariitu. Le jeune surfeur originaire de Taunoa avait établi une performance remarquable lors des deux événements de la World Surf League (WSL). Il s’est hissé jusqu’aux quarts de finale à la Rangiroa Pro et a terminé troisième lors de la Papara Pro il y a quelques semaines. Pour cette compétition, il fût le Tahitien ayant effectué la meilleure performance. De son histoire dans la compétition à ses projets futurs, le jeune athlète de 23 ans s’est confié.



Portrait : Enrique Ariitu, le surf dans la peau
Interview :

Qu’est-ce que tu voulais faire quand tu étais petit ?
« J’ai toujours voulu être surfer pro, c’est mon rêve. Je n’ai pas vraiment été inspiré par les autres métiers. Si j’en ai l’opportunité, je n’hésiterai pas mais c’est difficile. Ça coûte cher de voyager pour suivre les compétitions, il me faudrait un sponsor. Pour cette saison, j’ai eu de la chance. J’ai reçu des billets de la part d’Air Tahiti Nui (ATN). Ces billets me serviront à participer aux évènements de la « Tripple Crown » à Hawaii. »

Comment as-tu commencé le Surf ?
« Ma maman m’emmenait souvent à la baie quand j’étais tout petit pour faire du boogie. J’avais à peu près trois ans. Je surfais la mousse encore. Vers 6 ans, je me suis lancé dans le wake-surf avec mon papa. Il habitait à Tahaa et il avait son bateau. Je surfais la vague du bateau avec ma planche à l’aide d’une corde. C’est ce qui m’a donné envie de me lancer dans le surf. J’ai donc commencé à surfer en école avec Olivier Napias. Il y avait plein d’amis qui surfent en compétition aussi maintenant comme David Dandois. Je me souviens de ma première vague, c’était à la baie, une petite vague, bizarrement, je n’ai pas été mordu dès le départ. » Moehau C

17032016-IMG_1405

Quel a été ton parcours scolaire et sportif ?
« À l’école, j’étais à Tipaerui, ensuite j’ai été au collège et au lycée à Gauguin. Après j’ai commencé les compétitions professionnelles juniors en Australie. Je faisais plein de « pro juniors ». Je partais souvent, c’était cool j’ai rencontré plein de gens et maintenant, j’ai toujours un toit qui m’attend là bas. J’ai terminé troisième à un QS (Qualifying Serie) une fois, mais mon meilleur résultat, c’était une deuxième place au Papara pro junior, il y a deux ans. »

Quels sont tes projets ?
« Après la Papara Pro, mes projets n’ont pas changé. Je vais essayer de me qualifier pour le « Tripple crown ». J’ai fait deux compétitions pour l’instant, il m’en manque encore deux, je vais tenter de faire quatre compétitions de cette façon, j’aurais un score complet. Je pourrai ainsi essayer de me placer au mieux dans le classement WQS (World Qualifying Serie). Le billet d’ATN que j’ai reçu va me permettre de participer à une compétition à Hawaii. Je paierai le deuxième de ma poche. A part ça, je ne suis pas trop dans la compétition à l’international. J’ai envie de monter un business en rapport avec le surf. J’aimerais proposer des surf-trips. Je vais suivre une formation pour ça. »

C’est important pour toi d’être arrivé troisième à la Papara pro ?
« Avec le recul, je suis content, mais bon, je pense que tous les tahitiens ont le niveau pour battre les hawaiiens je suis étonné qu’il n’y en ait pas eu plus en finale. J’aurais aimé gagner. Ce n’était juste pas ma série, j’avais un peu la pression. En plus, à Rangiroa, j’avais cassé une de mes meilleures planches, du coup je n’ai pas pu bien m’exprimer. J’ai l’impression que j’aurais pu faire mieux encore. »

Un message spécial ?
« Je veux juste remercier Billabong Tahiti. Ma mère aussi, car sans elle, je ne serais pas là où je suis. J’aimerais aussi remercier tous les copains qui m’ont supporté pendant la compétition. Et merci aussi à ma super copine d’amour que j’aime : Naheitea Leboucher. Voilà, j’espère que j’ai motivé les jeunes de Tahiti à se dépasser dans le surf. »

Le promotion des sportifs, c’est notre affaire à www.sportstahiti.com.

Rédigé par Sportstahiti.com le Lundi 28 Mars 2016 à 21:03 | Lu 358 fois


Notez


Dans la même rubrique :
< >

Sports | SportLive | Parau Ha'uti | OPEN | La video de la semaine | En exclu sur TAHITI INFOS | Faire-parts | Décès | Mieux comprendre | La tribune politique | Expression libre | CCISM | Le savez-vous? | SERVICES | Archives | TIFO, la monarquenovela | programme TV | Evènement | Observatoire des Prix | Tiki