Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Pêche: la France rend sa copie sur l'utilisation des fonds européens



Paris, France | | mardi 31/03/2015 - La France a terminé la mise au point de son programme de répartition des aides européennes à la pêche, près de 600 millions d'euros, et s'apprête à le soumettre à Bruxelles, a annoncé mardi le gouvernement.

Après de longues tractations, "l’Etat et les Régions ont validé la proposition de programme opérationnel français, qui sera transmis à la Commission européenne dans les tout prochains jours", expliquent le secrétariat d'Etat à la Pêche et l'Association des régions de France (ARF) dans un communiqué.

Le gouvernement, en association avec les régions, entrera ensuite en discussion avec Bruxelles pour obtenir la "validation officielle la plus rapide possible, permettant ainsi la mise en place des mesures d’accompagnement pour les filières pêche et aquaculture", précise le texte.

La France s'est vu allouer 588 millions d'euros sur la période 2014-2020 au titre du Fonds européen pour les affaires maritimes et la pêche (FEAMP), instrument financier de la nouvelle politique commune de la pêche (PCP), entrée en vigueur le 1er janvier.

Mais 2014 a été une année "blanche" en terme d'utilisation de cet argent car il a d'abord fallu répartir l'enveloppe entre l'Etat et les régions, puis entre les régions, avait expliqué à l'automne le secrétaire d'Etat à la Pêche Alain Vidalies.

"Soulagé", le directeur général du comité national des pêches, Hubert Carré, a salué "une étape franchie" mais a indiqué à l'AFP craindre que "2015 soit à l'instar de 2014 une nouvelle année blanche".

Après l'envoi de ce programme de répartition, "reste l'approbation par la Commission et là nous restons inquiets car ça risque de prendre du temps, dans la mesure où les ventilations des enveloppes entre mesures sont susceptibles de faire l'objet de remarques de la commission", a-t-il expliqué.

Il a rappelé que "certains partenaires" avaient "émis quelques réserves", sur une sur-dotation des ports face à une sous-dotation des mesures en faveur de l'amélioration de la sélectivité.

La nouvelle PCP vise en particulier à reconstituer les stocks de poissons fragilisés, soutenir la pêche artisanale et l'installation des jeunes pêcheurs, ainsi qu'à développer l'aquaculture.

Sur l'enveloppe française, environ 370 millions doivent être consacrés au développement durable de la pêche et de l'aquaculture.

Rédigé par () le Mardi 31 Mars 2015 à 12:56 | Lu 112 fois





Dans la même rubrique :
< >

Culture et Patrimoine | carnets de voyage | Journal des enfants | Les recettes | People | Actualité Santé | Environnement | Technologies