Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Pays associé : Gaston Flosse présente son rêve statutaire



Gaston Flosse a présenté jeudi son projet d’évolution du statut d’autonomie vers celui de Pays associé. Un texte dont l’avenir est très incertain aujourd’hui.
Gaston Flosse a présenté jeudi son projet d’évolution du statut d’autonomie vers celui de Pays associé. Un texte dont l’avenir est très incertain aujourd’hui.
PAPEETE, 10 mars 2016 - Gaston Flosse a fait la démonstration, jeudi matin au siège du Tahoera’a Huiraatira, des vertus d'un projet de loi constitutionnelle devant ouvrir la voie à l’évolution du statut d’autonomie de la Polynésie française vers celui de Pays associé à la France.

"Cet exercice-là, c’est la quatrième fois que je le fais", a rappelé Gaston Flosse au cours d’un exposé de plus de deux heures au sujet des vertus du statut de Pays associé, comme évolution ultime du statut d’autonomie de la Polynésie française au sein de la République : "Une première fois devant le bureau exécutif du Tahoera’a, voté à l’unanimité ; puis devant le conseil politique, voté à l’unanimité des 180 présents, moins une voix ; et hier soir devant le grand conseil, avec une unanimité pour".

Le Tahoera’a semble massivement d’accord pour provoquer cette évolution statutaire. Comme le rappelait Gaston Flosse, lors du procès en correctionnelle de l’affaire des annuaires de l’OPT : "Le Tahoera’a, c’est moi !". Mais, détail remarquable, jeudi matin, le président délégué du parti, Marcel Tuihani, a privilégié une intervention sur le plateau de Radio 1, de 10 h 45 à midi, alors que la police perquisitionnait la présidence de l’assemblée dans le cadre d’une enquête préliminaire et qu’une chaise vide était réservée à son attention au siège du Tahoera’a…

Présentées à la presse jeudi matin, les explications détaillées du statut de Pays associé que concocte le parti orange depuis plusieurs mois ont été adressées par courrier à tous les groupes politiques de l’assemblée, au haut-commissaire, au gouvernement Fritch et aux associations Moruroa e tatou et 193. "Ca, c’est de la transparence", s’est amusé le Vieux Lion.

Si Gaston Flosse annonce qu’il prend dorénavant son "bâton de pèlerin" pour informer la population dans les mois qui viennent, cet exposé surgit aujourd’hui dans un contexte assez défavorable politiquement. Le président Fritch a clairement précisé qu’il n’était pas sur la même ligne idéologique que son ancien mentor, quant à cette question statutaire. Sa majorité à l’assemblée se posera en obstacle à toute évocation à Tarahoi. Attitude en quoi il rejoint la position soutenue par Paris, où on œuvre actuellement à un "dépoussiérage" de la loi statutaire modifiée de 2004.

Lire aussi : "Ah, vous savez, c’est dur d’être français !" (Flosse)

Depuis janvier 2015, une proposition de résolution portée par le Tahoera’a pour une évolution statutaire doit être examinée à Tarahoi. Compte tenu du trop faible soutien dont il serait l'objet, ce texte dort encore au fond d’un tiroir du côté de la présidence de l’assemblée et n’a jamais risqué d’être soumis à la critique en séance plénière.

Car Gaston Flosse ne peut guère espérer plus de soutien du côté des indépendantistes. Oscar Temaru le rappelait dernièrement : il souhaite l’accession de la Polynésie au statut d’Etat souverain. La collectivité, une fois indépendante, pourrait s’associer entre autres à la France.

"Enchâssée" au sein de la constitution

Le Pays associé voulu par le Tahoera’a est au contraire une évolution statutaire, assortie de compétences élargies et d’une organisation institutionnelle renforcée. "L’Etat n’abandonne pas ses prérogatives, il les délègue dans le cadre de la Constitution et sous le contrôle du conseil constitutionnel, garant de l’équilibre nouveau", précise-t-on, tandis que le statut d’Etat associé ne s’entend qu’après accession de la collectivité à une souveraineté pleine et entière, dans le cadre d’un accord de coopération.

Présenté comme la clé du développement futur de la collectivité, selon Gaston Flosse le statut de Pays associé laisserait à l’Etat les compétences régaliennes sur la monnaie, la justice, l’ordre public. Il abandonnerait à la France la charge du système polynésien de l’éducation (65 milliards Fcfp par an) mais donnerait au Pays une stature renforcée "enchâssée" au sein de la constitution française avec la capacité de rendre la justice en matière de droit foncier, de droit du travail ou de préférence locale. Rien ne pourrait plus être décidé à Paris sans l’accord du président du Pays, de l’assemblée ou de la population consultée par référendum.

Ce projet de statut prévoit également de graver la dette nucléaire dans le marbre de la Constitution française, dans les conditions décrites par la résolution du 27 novembre 2014, sur les conséquences environnementales.

Ce nouveau statut prévoit, outre celle des représentants de l’assemblée, l’élection d’un président de la Polynésie française au suffrage universel, chef de l’exécutif et compétent en matière de politique étrangère.
Détail intéressant : le Pays s’octroie aussi la capacité de pouvoir "remercier" des agents de la fonction publique d’Etat. Un procureur qui serait trop gênant, par exemple.

Cette modification statutaire s’appuierait en préalable sur une "loi fondamentale" qui viendrait modifier l’article 74 de la Constitution française. Vaste sujet en soi : celle-ci devrait être votée par le parlement français, réuni en congrès. Ensuite, les institutions locales, sous le régime du statut d’autonomie de 2004, disposeraient d’un an pour coucher les nouvelles dispositions de cette "loi fondamentale" dans le cadre d’un nouveau statut de Pays associé. Un pays rebaptisé "Tahiti Nui-Polynésie française".

On le sent bien : la route est semée d’obstacles, devant ce projet statutaire. Un rêve autonomiste dont les chances de réalisation ne sont pour l'heure qu'à la mesure des rares soutiens politiques qui le portent au plan local.

Rédigé par Jean-Pierre Viatge le Jeudi 10 Mars 2016 à 16:11 | Lu 3447 fois

Tags : STATUT





Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

107.Posté par emere cunning le 27/03/2016 17:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ Tere (suite),
Un suivi sérieux du personnel militaire et civil aurait permis de dégager des stats et procéder à des vérifications chez l'homme. SAUF que nous avons à faire à des irresponsables trop lâches pour, au moins, communiquer les dossiers et chiffres. Leurs essais auraient été « propres » qu’ils seraient transparents ayant tout intérêt à prouver qu’il n’y a rien à craindre. Mais ils préfèrent continuer à nier, c’est tout dire. Et je ne parle même pas de la catastrophe humaine et écologique qui nous attend si les failles observées s’aggravaient et venaient à atteindre les cavités creusées en libérant des atomes radioactifs dans l'océan. La communauté scientifique internationale a en tous cas confirmé que le danger est réel.

106.Posté par emere cunning le 27/03/2016 17:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ Tere,
Inutile de faire l’idiot, nous parlions des essais quand l’une de nous a dévié sur le Protectorat. Les essais nucléaires, ce n’est pas l’Histoire d’il y a deux siècles, c’était hier, et des hommes en subissent les conséquences encore aujourd'hui. Pire que ça, il est possible que leur descendance sur des générations soit aussi affectée. Des SCIENTIFIQUES ont observé l’apparition de graves malformations héréditaires chez les animaux. Leur « patrimoine héréditaire » contenu dans les chromosomes (nos cellules reproductrices qui sont très sensibles aux radiations) peut subir des mutations génétiques telles que leurs descendants présentent de graves anomalies.

105.Posté par rhumcoke le 27/03/2016 03:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Nous en sommes au102 éme post. et force de constater qu'il y a un malaise Polynésien quant à l'héritage extérieur et les effets sur leurs influences , bons ici , mauvais là,Français,Anglais etc. Ce qui compte c'est l'avenir, et si on en parlait ? je me suis farci avec plaisir le Mémorial Polynésien et je me suis régalé , parce que riche en informations de toute sorte. L'histoire est l'HISTOIRE , aprés vous l'interprétez avec vos idées du moment. Nous vivons dans un pays unique , la grande majorité des habitants vivent bien , sont bien soignés , sont en sécurité (par rapport à plein d'autres pays) , nous avons un endroit unique parce qu'isolé , même si le fait de cet isolement nous coûte plus cher au magasin , mais cela nous protège de tout ce bordel qu'il y a ailleurs.Alors faites un effort,pensez aux jeunes , proposez , donnez leur envie de faire en sorte que nous pouvons être les leader du bonheur,parce que ce Pays est UNIQUE ,quelque soit son HISTOIRE,ou peut être GRACE à son histoire...

104.Posté par emere cunning le 26/03/2016 18:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ Coyote, Teiki, Tere,
arrêtez de pinailler, les colonisateurs français, anglais et autres ont mené, au nom de leur nation, des guerres de conquêtes en divisant les populations et en armant les clans alliés.
Encore aujourd’hui, ces nations qui veulent soi-disant « éduquer les sauvages » à leur civilisation profitent de l’instabilité dans certaines zones tels le Moyen-Orient ou l’Afrique pour les piller, installer leurs multinationales qui s'en mettent plein les poches, vendre de plus belle leurs armes, blindés, missiles, avions et navires de combat. Elles s’en fichent des nombreuses victimes civiles qu'elles font comme de tous leurs problèmes. Aucune conscience, et si c’est ça le progrès, tape’a atu.

103.Posté par emere cunning le 26/03/2016 18:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ Trucmuche/Joman,
je disais non, ce n’est pas l’élu qui doit être critiqué, MAIS SON TRAVAIL. En France il est moqué, caricaturé, ridiculisé, jusque dans sa vie privé. Et je trouve ça vraiment moche.
Bien sûr, le Peuple doit s’exprimer, mais râler pour râler et au moindre trucmuche, c’est fiu à la fin.
Sinon, c’est bien pratique de commenter sous pseudos, en plus de les multiplier ! Un peu de courage quoi !

102.Posté par Romy le 26/03/2016 14:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

P100 : Les Néo Zélandais viennent de choisir par une majorité assez large de garder leur drapeau avec l'Union Jack. C'est très symbolique de leurs traditions, du respect et de leur état d'esprit envers la couronne. Je trouve que c'est magnifique !

101.Posté par Tere le 25/03/2016 17:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Emere et Tutua, vous ne pensez pas qu'il y a plus important et plus urgent à traiter que les histoires d'il y a deux siècles ? Vous y étiez-vous à l'époque pour pouvoir juger les uns et les autres ? Je pense que tout le monde à compris que vous vous accrochez à toutes les perches possibles et imaginables pour éviter de parler des vrais problèmes, ceux que vous avez crées et dont nous avons les résultats aujourd'hui.

100.Posté par teiki le 24/03/2016 09:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Je trouve que vos échanges s'appuient essentiellement sur une opposition ,franco polynésienne ,de base et que vous êtes tous, la pate à modeler des hommes politique du fénua.Je ne suis pas certain, que l'ensemble des citoyens Australiens ou Néo Zélandais soient toujours trés heureux d'avoir en eux, des outils culturels qui leurs ont été ,imposés.Il me parait plus judicieux, de soutenir une population, à choisir sont destin, au risque de son tromper elle même dans ses choix.C"est la démocratie!L'immobilisme des consciences fait retarder le progres en Polynésie,il est dommage qu il n y est pas de leader Polynésien qui incarne,ce progres...

99.Posté par Joman le 24/03/2016 08:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Emere 97 : C'est marrant en début de ton commentaire tu me dis NON, puis après tu affirmes ce que j'ai dit. Bref, sache que le râle vis à vis de l'action politique n'est pas du tout une spécificité française, elle vient du fond des âges et c'est pour ça que dans notre civilisation il y a toujours un pouvoir et un contre-pouvoir. Une majorité et une opposition. C'est le principe même du jeu démocratique. Avec le progrès et le fait que la population est de plus en plus instruite, informée et branchée, la démocratie directe, (l'opinion exprimée par la majorité du peuple), prends de plus en plus d'importance dans l'échiquier politique et c'est là quelque chose de bien, de normal. Le pouvoir au peuple par le peuple pour le peuple.

98.Posté par coyote le 23/03/2016 18:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

p94 Emere,

Quasi-rien c'est pas péjoratif, c'est un constat....quand tu imagines qu'on estime à 80.000-100.000 le nb de marquisiens avant le contact et qu'ils finissent à 2000, pareil pour les populations maoris, beaucoup de mix au final, quand tu connais le ghetto maori de Otara à Auckland, quand tu vois l'histoire des répressions et des combats des maoris en NZ.....tu peux voir la différence avec la colonisation à l'anglaise ( je n'encense pas la Française pour autant) . Pour revenir sur l'histoire, oui c'était bien des tribus qui se foutaient sur la gueule, après on arrive avec nos fusils et comme partout on s'allie avec une tribu qu'on "aide" à prendre le dessus sur les autres avec en fond de toile une rivalité contre les britanniques, du préchi-précha religieux.....même chose pour les Amériques si tu compares...

97.Posté par emere cunning le 23/03/2016 17:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ Trucmuche,
Non, c’est le travail de l’élu qui doit être critiqué, QUAND ça ne va pas. Mais le français (pour la majorité) est tellement râleur qu’il n’est jamais content de rien, toujours prêt à s’attarder sur un détail, quitte à tout foutre en l’air (comme c'est le cas pour vos réformes). Et tout y passe, et ils sont tous pourris. Vous en avez même fait vos guignols. Il n’y a plus ce respect mutuel (de l’autre, de son travail, etc) qu’il y avait auparavant, et il ne faut pas s’étonner après que plus rien n’avance en France.

96.Posté par emere cunning le 23/03/2016 17:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ola Miri, si il y en a qu’on a pris pour de la pâte à modeler, c’est bien les polynésiens, entre autres.
Comme disait Madame Verges (merci à elle), « les Outre Mer sont le dépotoir de la France », de vos dangereux hors-la-loi dont vous vous êtes débarrassés pour commencer, à vos essais mortels, et maintenant vos déchets toxiques. Et il n'est pas dit que c'est fini.
D’une mauvaise foi à toute épreuve, tu refuses de voir que je ne fais que rappeler DES FAITS sur lesquels tu ne t’attardes SURTOUT pas. ET si, ce faisant, je vous dérange au point que vous me prêtiez des sentiments de haine, c’est que, implicitement, vous reconnaissez que ce comportement de la France a été/est haïssable.

95.Posté par emere cunning le 23/03/2016 16:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ Mako,
Je ne confirme rien de ce que tu racontes. As-tu seulement fréquenté des écoles anglaises ? On y enseigne encore les bases d’un civisme nécessaire au vivre ensemble. On y apprend aussi et à toutes les étapes LE RESPECT MUTUEL, le respect de l’autorité, des parents, des enseignants, du patron and so on. Et ce, sans qu’il y ait besoin de coups de triques, or your whip and caning (je ne sais pas où tu es allé chercher ça).
Par contre, l’éducation française n’est plus ce que c’était et c’est vrai qu’il y a un peu trop de libertés (on est encore là demain si je continue).

94.Posté par emere cunning le 23/03/2016 16:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ Coyote
Très vrai pour les aborigènes et les indiens. Ce n’est pas le cas des populations maoris et polynésiennes, réduites à quasi rien (comme tu dis) au départ, mais qui ont réagi et ne se sont pas laissées faire. Peut-être aussi que les mariages "mixtes" ont fait la différence. ET, ET, ET... que nos belles vahine ont, elles aussi, « éduqué » leurs beaux tane blanc qui n’ont pas renoncé, par certains côtés, à certaines manières de sauvages, tout évolués qu’ils croient être.. hahaha.

93.Posté par Trucmuche le 22/03/2016 14:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

P89 : Ce qui est navrant Emere, c’est de constater à quel point vous avez une vision erronée du rôle d’un élu. D’abord sache que c’est normal qu’ils soient critiqués, même parfois vertement, car c’est ça la liberté de parole et le débat démocratique. L’élu doit démontrer son talent durant le temps de son mandat. Pas de talent, pas de résultats probants, pas de réélection. Tu veux nous mettre les points sur les i ? Sur quoi ? Qui c’est qui paye les salaires de nos élus ? C’est nous, le peuple, c’est nous qui payons à travers les taxes. C’est donc nous les employeurs, c’est vous qui nous devez le respect. C’est vous qui avez perdu toute notion des choses à commencer par les i avec les points.

92.Posté par Miri le 22/03/2016 10:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

P89 Emere : A force de prendre tout le monde pour de la pate a modeler, des crétins naïfs durant tant d'années, tu ne te rends plus compte de la façon et du comment tu t'adresses aux gens. C'est bien toi, je te le confirme, qui nous sors régulièrement les pires des propos racistes et xénophobes. La haine que toi et ton équipe ressentez et transpirez vis à vis de la France et des français n'a d'égal que celle ressentie par Tutua et son équipe. C'est d'ailleurs pour cette même raison que vous vous retrouvez tous deux défaits de ce qui était jadis votre corps électoral. Vous pensez sérieusement pouvoir continuer à nous manipuler avec vos interprétations partisanes de l'histoire et de toute chose bonne à prendre ?

91.Posté par Mako le 22/03/2016 10:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

87-88 Emere, Mais bien sur que ça colle, quelle drôle de question ! C'est bien toi qui en à parlé en premier, je te cite : "Et oh surprise, nos voisins, ex-colonies anglo-saxonnes, que sont la NZ et l’Australie caracolent dans le Top ten, respectivement en 8ème et 9ème place. Le Royaume Uni est 23ème et il faut dégringoler de 9 marches pour trouver la France qui est 32ème !!! T’imagines une seconde ? Nous AURIONS été classés, rien que ça, thanks Victoria"...Voilà c'est toi qui confirmes le constat que le whip&caning aura mieux réussi à forger l'excellente éducation et l'essor calme de ces colonies. Tandis que nos excès trop libertaires vous permettent de descendre dans la rue manifester...! C'est bien ça ?

90.Posté par coyote le 21/03/2016 19:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

post 81,
la NZ et l'Australie caracolent en tête..OK..mais quand j'imagine un Australien, la 1ere image qui me vient à l'esprit c'est un surfeur blond et bronzé pas un abo'.quand je pense à un kiwi c'est pareil.....ce sont devenus des nations de blancs où les populations autochtones ont été réduites à quasi rien..la colonisation de sa Majesté ( le remplacement des populations....Pour les amériques, ils distribuaient les couvertures des sanatoriums aux indiens, cool). Je n'encense pas la colonisation à la française mais c'était pas tout à fait le même style ( ok, ok spoliation etc etc normal) mais y'avait ce côté paternaliste d'éduquer les sauvages ( oui ca fait des dégats au niveau culture) mais quand pense à un tahitien et je vois pas un blanc !

89.Posté par emere cunning le 21/03/2016 17:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ Miri, Chaval, Mako (fin)
C’est marrant, vous êtes les premiers à régulièrement critiquer et insulter votre président et vos élus, ici même. Mais nous, nous n’avons que le droit de nous taire. Et cé nous les racistes ? Trop facile. Comment dire, je ne fais que vous remettre les points sur les « i », des fois que ça vous aide à vous remettre en question....hahaha.
Trêve de plaisanteries, vous devriez cesser de tirer sur l’élastique, justement. Arrêtez de tout nier, de chanter à l’innocuité des essais, d'insulter les polynésiens et dire qu’ils mendient votre fric, ILS VOUS LISENT chaque soir. Vous avez jusqu’ici fait le lit des indépendantistes et, là, vous en êtes à les border, bichonner. You’d better STOP IT. And that's all I aim at.

88.Posté par emere cunning le 21/03/2016 17:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ Miri, Chaval (suite),
Non contents de faire l’Histoire, vous avez le toupet de me refaire un portrait à votre convenance. Vous savez mieux que moi ce que je suis (en plus d’être Jacqueline) ? Raciste et haineuse, je détesterais et renierais cette partie de moi ??? N’importe quoi. Je suis bien dans ma peau de polynésienne, française, espagnole, etc, et je suis riche et FIERE d’être tout cela (en plus du reste). Je ne suis pour rien dans la publication de ce magazine anglais et son WH Report, je l’ai lu et j'en parle, and that's it. Et en passant, Mako, être de ces Peuples les plus heureux et se prendre des coups de trique, tu trouves que ça colle? Je crois plutôt qu'ils savent ce qu'ils veulent, s'entendent pour réformer sans se disputer ou descendre dans les rues manifester, etc.

87.Posté par emere cunning le 21/03/2016 17:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ Miri, Chaval,
Qu'est ce que ça m'apporte de « pervertir » l’Histoire ? Et pour ce que je vaux, ma parole est insignifiante, du vent. Par contre, l'Angleterre et la France avaient tout intérêt à nous prêter ces conflits et mœurs pour dissimuler leurs guerres et maladies qui ont anéanti une grande partie de nos populations. La France avait intérêt à mentir que ses essais étaient propres pour les mener à bien, ou que Pouvanaa allait incendier la ville pour l’exiler avant qu’il n’envenime les esprits. C’était lui le pollueur et pas la France et sa radioactivité ! SAUF que, merci Internet, nous savons aujourd’hui ce qu’il en est. Avec luxe de détails, yes Miri.

86.Posté par teiki le 21/03/2016 10:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@Mako
Tes propos sont ce qu'il y a de plus médiocre et réducteur, je pense même que tu le fais exprés afin de provoquer!!
Trouve moi un exemple au l'Angletterre, les USA,ont donnés les moyens aux populations,autochones de s'exprimer, librement, démocratiquement, de socialement l'aider à s'affirmer en tant que citoyen, de lui donner les moyens de choisire son propre chemin...Il n'y a qu'une nation dans le monde, qui à rendue socialement, une place honorable aux populations autochtones,c'est la France!!
Certes il y a encore du chemin à faire...
Tu devrai être déchue de ta nationalité pour de tels propos,car tu es ce qu'il y a de plus basique en matiére de réflexion, pour tenir de tel propose tu nes ni Francais ni Polynésien, tu es ce quil reste dans la population...

85.Posté par Mako le 20/03/2016 20:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

P81 Emere : Non, non ce n'est pas du tout une surprise ! Tout bon observateur honnête ne peut que faire le même constat. Ces bons résultats tendent à démontrer que le système colonial britannique, avec son orthodoxie ségrégationniste et ses coups de trique, avec son rouleau compresseur et ses réserves n'était finalement pas si mauvais. L'éducation Victorienne justement, elle à forgé les caractères qui ont bâti l'empire. D'ailleurs, si l'on à encore besoin d'une preuve, il suffit de voir comment et à quel point, aujourd'hui même, toutes ces anciennes colonies continuent d'aimer et de reconnaître sa très gracieuse majesté la Reine Elizabeth comme leur seule et unique souveraine. Même Emere s'y mets !

84.Posté par Miri le 20/03/2016 15:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Emere, L'histoire, la vraie, ne résiste pas très longtemps les versions édulcorées, mythiques et politiquement partisanes que tu essayes de faire gober. Contrairement a il y à quelque années, aujourd'hui nous avons internet et les gens ont accès à tous les renseignements qu'ils veulent avec luxe des détails. Il suffit de chercher. Difficile donc de raconter des balivernes aux gens et d'imposer l'histoire vue sous la lorgnette d'Emere...Ca me rappelle que tous les dictateurs de la planète, d'aujourd'hui comme d'hier, ont toujours perverti l'histoire à leur avantage. Mais bon, continue si ça te chante à renier et à détester cette partie de toi même qui te fait tant de mal. Au faites...c'est ça cracher au ciel !

83.Posté par teiki le 20/03/2016 14:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@chaval
Je te trouve un peut"hyronique et conquérant" de maniére sournoise dans ta maniére de vouloir, occulter l'esprit Maohi en constatant que tous les Polynésiens sont demi.d'abord ce n est pas une honte d'être un demi, ces derniers représentes à leurs manières la culture Polynesienne, d'une manière légitime à mes yeux.Ton souhait de vouloir faire disparaitre cette appartenance ethnique, trouve naissance dans ta culture fourbe, de voir s'éteindre une civilisation à petit feu..afin de lui donner une seule couleur de peau,des yeux, des cheveux,ton esprit et un handicap pour une société qui vas se construire avec toutes ses composantes culturelles.Tes origines sont si proches des demis , mais si loin des autres...

1 2 3 4 5
Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance