Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Pas de "grandes vacances" pour le gouvernement polynésien



Les membres du gouvernement se retrouvent en pré-conseil des ministres tous les lundis matins et en conseil des ministres le mercredi.
Les membres du gouvernement se retrouvent en pré-conseil des ministres tous les lundis matins et en conseil des ministres le mercredi.
PAPEETE, le 4 août 2015. En métropole, les ministres au grand complet ont démarré, vendredi dernier, une période générale de vacances de 18 jours. Trois semaines de repos "vigilant" à l'affût de l'actualité et de ses rebondissements éventuels. En Polynésie française, cette tradition n'existe pas.

Des vacances générales pour le gouvernement de Polynésie ? Cela n'existe pas, tout simplement. Pendant les grandes vacances scolaires de l'hiver austral, le calendrier du gouvernement reste inchangé avec pré-conseil le lundi matin et conseil des ministres le mercredi. "C'est quelque chose d'établi depuis toujours même si ce n'est écrit nulle part " estime Jean-Christophe Bouissou le porte-parole du gouvernement. En tout cas, dans tous les gouvernements auxquels il a participé la pratique était la même.

Alors que l'assemblée de Polynésie est en activité réduite depuis début juillet, sous la forme de la commission permanente jusqu'à une reprise des travaux en séance plénière à la fin du mois d'août, l'exécutif local continue de travailler sans s'accorder de répit complet.
Toutefois, le fait qu'il n'y ait pas de vacances générales n'est pas synonyme de pas de vacances du tout. Les ministres qui l'ont souhaité ont pu prendre une semaine de congés –pas plus- en fonction de leurs plannings officiels et des rendez-vous pris de longue date. Certains sont partis aux Etats-Unis, d'autres en Nouvelle-Zélande ou en France : rien de franchement exotique et rien qui ne dépasse la semaine, au maximum. Heremoana Maamaatuaiahutapu, le ministre de la culture et de l'environnement a ainsi pu prendre "cinq jours de congés juste après la fin du Heiva", ses premiers vrais jours de vacances depuis un an qu'il a été nommé "ministre en devenir" par le président Edouard Fritch.

Et encore, il ne s'agissait pas vraiment de congés complets puisque le ministre de la culture a profité de ce temps hors du territoire, avec "un petit saut à l'étranger" pour faire avancer des dossiers qui lui tiennent à cœur. Sur ces cinq jours officiellement "off", il n'a véritablement décroché de sa fonction ministérielle que le temps d'un week-end. Au menu de ces deux jours pour soi : balade et visite familiale. "C'est sans doute pour la famille que ce rythme soutenu est le plus difficile. Mes enfants, venus en vacances à la fin de leur année universitaire, auraient sans doute aimé avoir plus de temps avec moi. Car, finalement, on n'arrête jamais d'être ministre". Tout en sachant que la fonction de ministre s'exécute de manière bien différente en Polynésie qu'en France. "On a des cabinets ministériels très restreints. Pour ce qui me concerne je n'ai que deux conseillers techniques et un directeur de cabinet. Au final, on est obligé de s'imprégner de tout personnellement et de s'occuper un peu de tout" témoigne Heremoana Maamaatuaiahutapu. "On est un peu chef de service, un peu secrétaire parfois aussi, un peu chef d'orchestre assurément".

LE MIEUX C'EST DE PARTIR

Cette absence de vacances générales des ministres permet au gouvernement du Pays de répondre présent en toute circonstance pour assurer "la continuité dans le fonctionnement des affaires du Pays" explique Jean-Christophe Bouissou. Quand un ministre est autorisé à quitter le territoire, que ce soit en mission pour le Pays ou en voyage d'agrément, ses fonctions sont temporairement assurées par l'un ou l'autre de ses camarades pour les affaires courantes.

Ce qui a aussi ses avantages. "Les ministres français ne sont pas autorisés à quitter l'Hexagone durant cette période de vacances estivales. Ils doivent être capables de rejoindre Paris rapidement à tout moment. Pour nous c'est différent, on peut s'absenter et même quitter le territoire parce qu'il n'y a pas de cessation d'activité. Il n'est pas question de savoir quelle méthode est la meilleure : de toute manière, il en a toujours été ainsi" développe encore Jean-Christophe Bouissou, chez qui la fatigue "psychologique" surtout commence à se faire sentir. Le porte-parole du gouvernement n'a pas encore réussi à s'absenter de ses fonctions ministérielles pour prendre un peu de repos et "après 12 mois on commence à ressentir un peu de fatigue. Il faut pouvoir se mettre un peu en recul et couper le téléphone. Le mieux pour ça c'est de partir" admet-il, sans savoir quand il pourra lui-même bénéficier enfin de cette saine coupure.

Rédigé par Mireille Loubet le Mardi 4 Août 2015 à 17:58 | Lu 1321 fois







1.Posté par Mathius le 04/08/2015 18:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il faut pas pousser, les ministres ne sont pas des employés, ils ont accepté une mission et doivent l'accomplir.ils auront toujours le temps de rien faire une fois la mission finie.........
Il faut arrêter de raisonner comme des fonctionnaires syndicaleux.
Personne a obligé à un ministre de le devenir, donc qu'ils remplissent leur mission a plein temps comme leurs devoirs les y obligent envers le Pays.

2.Posté par Tôt of le 04/08/2015 21:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Enfin de la a comparer un ministre de métropole a ceux de chez nous, c'est un peu gonflé. Le ministre polynésien est l'équivalent d'un maire en métropole....

3.Posté par Toki le 05/08/2015 09:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Euhh déjà qu'ils ne font pas grand chose le reste de l'année à part les voyages par ci et par là, si en plus ils devaient prendre des "vacances" !!!! ha, ha, ha

4.Posté par gatien le 05/08/2015 09:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

enfin, ils sont toujours en ballade et aux cocktails, s'ils travaillaient vous ne croyez pas que ça se verrait et que notre économie aurait une autre allure !

5.Posté par gaston le 05/08/2015 11:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Moi non plus je ne prend pas de vacances je ne suis pas ministre je suis chef d'entreprise ,Je dois payer mes impôts et mes employés .il n'y a pas grand choses en boulots depuis le début de l'année ,La ville est vide et les magasins mettent la clé sous la porte ,du jamais vu .

6.Posté par gaston le 05/08/2015 11:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

et un Maire en Polynesie il est équivalent a quoi par rapport a la Métropole ?Ahhhhh

7.Posté par POLPOTS le 05/08/2015 14:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Déjà qu'ils font pas grand chose.........................

8.Posté par lune le 05/08/2015 17:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

ah oui le ministre de la culture est parti pour des dossiers dans un pays étranger dis plutôt pour ne payer le billet d'avion, c'est encore nous les contribuables qui allons payés pour leurs déplacements, pauvre de nous, pauvre polynésie qui bientôt sera un pays déficitaire.

9.Posté par PABLO le 05/08/2015 22:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Comme dirait la chanson: "Je m'envole, je m'envole quand on veut m'enfermer (dans la gadoue polynesienne)...on n'emprisonne pas un miiiinistre ..." !!! surtout que parait-il des ministres qui n'ont pas droit aux vacances...pathetique !
Haere i mua Edouard ma, le mele est dans la merde et tout le gouvernement s'en fout c'est bien continuons comme cela.
Faaitoito a nae.

10.Posté par PABLO le 05/08/2015 23:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ils sont deja en vacances tout le temps, et on leur paie encore des conges...c'est le comble tout de meme, ca frise le detournement de fonds cette mauvaise salade russe la ! Et leurs voyages sont en plus payes sans compter les frais de Missions ...quelles missions on ne le saura jamais...on est tout juste bon pour banquer et raquer du flouze pour eux.

11.Posté par droulet le 06/08/2015 03:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Je propose qu'on édifie un monument à la gloire des ministres polynésiens , ces forçats de la politique, qui bossent GRATUITEMENT au service du peuple, et qui sont obligés de faire paraître un article dans la presse afin que tout le monde sache que pendant que les ´´ homologues ´´ metro se la coulent douce, eux peinent à la tâche pour le bien de leurs amis...leur famille, bref pour tout les polynésiens.

12.Posté par emere cunning le 07/08/2015 08:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

"En tout cas, dans tous les gouvernements auxquels il a participé, la pratique était la même. "
YESSS monsieur Bouissou. SAUF que, A L'EPOQUE, tant le président du gouvernement que ses ministres étaient "sur le terrain" sans avoir besoin de médiatiser à tout bout de champ et se faire de la pub à dire que ça bossait sans s'accorder de véritable vacances, hein monsieur Laurey ! J'ai trouvé franchement comique sa réflexion à cet égard (lue par ailleurs), d'autant qu'il était reproché à G Flosse de ne pas assez communiquer. ET alors qu'il ne se passe pas un jour sans que l'actuel gouvernement ne médiatise ses moindres faits et gestes, pour ne pas dire balades et "réceptions" qui n'en finissent plus.

13.Posté par emere cunning le 07/08/2015 08:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ droulet,
t'as pas bien lu la presse métro. Depuis Sarko, président et ministres de la république ne manquent pas de faire savoir qu'ils ne s'accordent pas de vacances loin de leur cabinet pour rester disponibles en cas de problèmes. Ben voilà hoi ia, les nôtres y croiVent hoi que ça marche... ce genre de petite pub. Alors que c'est dans l'ordre normal des choses quand on accepte d'assumer de telles responsabilités. Une petite relâche, ça ne fait pas de mal, mais cinq ans, c'est vite passé, y'a pas de temps à perdre vu tout ce qu'il y a à faire !
A part ça, et si on parlait un peu des vacances des autres là haut (suivez mon regard) ! lol

Signaler un abus

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance