Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Papeari : La maman avait envoyé ses fils braquer deux personnes âgées



La mère de famille aurait manigancé l'agression, selon ses fils, pour trouver l'argent nécessaire à la régularisation de mois de loyers impayés à l'OPH.
La mère de famille aurait manigancé l'agression, selon ses fils, pour trouver l'argent nécessaire à la régularisation de mois de loyers impayés à l'OPH.
PAPEETE, le 8 mars 2017 - Une femme de 44 ans et trois de ses fils, dont deux mineurs, ont été déférés ce mercredi au palais de justice de Papeete dans le cadre de l'enquête ouverte en août 2016 après l'agression crapuleuse et sauvage, de nuit et à leur domicile, d'un vieux couple de commerçants de Papeari.


C'est une affaire vieille de 7 mois et révélée par Tahiti Infos que les gendarmes de la brigade de recherches de Faa'a viennent sans doute de solutionner. Une femme de 44 ans, ses trois fils et un quatrième larron qui aurait joué les guetteurs la nuit de l'agression, ont en effet été interpellés mardi dernier pour leur implication dans la violente agression d'un couple d'octogénaires, en août dernier à Papeari. Tous ont été déférés ce mercredi au palais de justice de Papeete. En début de soirée, deux placements en détention provisoire avaient déjà été ordonnés contre deux des trois fils par le juge des libertés et de la détention. Ils sont mis en examen pour vol aggravé.

Le couple de commerçants était tranquillement à son domicile du PK 53, dans la nuit du 10 au 11 août 2016, quand plusieurs individus avaient fait irruption chez eux, en pleine nuit. Le vieil homme avait été bâillonné avec du ruban adhésif et frappé fort au visage. Les agresseurs s'en étaient ensuite pris à la vieille dame qui tentait pourtant de parlementer avec eux, de les raisonner. Pour la faire taire, ils l'avaient bâillonnée avec un bout de tissu, lui attachant même les mains avec un collier de serrage en plastique de type Serflex.

Pour payer l'OPH

Il ressort des premiers éléments de l'enquête de gendarmerie que la mère des trois garçons serait le commanditaire de cette agression. La quadragénaire, qui accumulait des mois de loyers impayés à l'OPH, n'aurait pas trouvé de meilleure idée pour trouver l'argent nécessaire à la régularisation de sa situation. Menaçant de mettre ses fils à la porte s'ils ne s'exécutaient pas, la maman les auraient convaincu d'aller voler les économies du vieux couple, des voisins dont ils fréquentaient d'ailleurs le commerce et connaissaient la vulnérabilité et les habitudes.
L'enquête se poursuit pour tirer au clair le niveau d'implication de chacun dans les violences infligées aux victimes. L'un des garçons a déclaré s'être inspiré de séries télévisées avant de passer à l'action.

"Ces deux vieilles personnes auraient pu perdre la vie !", a martelé le procureur de la République lors de l'audience publique de présentation des prévenus devant le juge des libertés et de la détention, insistant sur "l'extrême violence" de cette agression "où des coups ont été portés, des liens utilisés pour ligoter les victimes, des personnes âgées qui ne méritaient pas ça". Et le représentant du ministère public de rappeler "l'émoi profond" que cette affaire avait suscité l'année dernière en Polynésie française.

Aucun des protagonistes de cette affaire n'était particulièrement connu de la justice avant les faits. De condition modeste, la famille n'était malgré tout pas sans ressources. L'un des fils aurait proposé à sa mère d'aller demander à son patron de lui prêter de l'argent pour ne pas avoir à commettre cette agression. Ce que la maman aurait refusé. Après avoir fait craindre le pire au vieux couple terrifié, vraisemblablement pendant plus d'une demi-heure entre minuit et une heure du matin, les frangins s'étaient enfuis avec un butin misérable, de l'ordre de 30 000 francs.

Deux des trois fils ont déjà été mis en examen et placés en détention provisoire. Les présentations se poursuivaient en début de soirée.
Deux des trois fils ont déjà été mis en examen et placés en détention provisoire. Les présentations se poursuivaient en début de soirée.

Rédigé par Raphaël Pierre le Mercredi 8 Mars 2017 à 18:35 | Lu 12484 fois







1.Posté par Ura le 08/03/2017 21:24 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le jour de la journée de la Femme est déféré au parquet de papeete une affaire où une Femme envoie ses fils commettre un délit sous prétexte qu''il faut payer le loyer OPH. Ce qu''''il y a de bien avec Nuutania c''''est qu''''il n''''y a pas de loyer à payer.

2.Posté par Pito le 08/03/2017 21:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Qu'il soit tous mis en prison, ce genre de personne n'a rien à faire en liberté.

3.Posté par Fiu le 09/03/2017 04:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Taule à vie.......

4.Posté par Le président de "la Polynésie française", des françaises et des français René, Georges, HOFFER le 09/03/2017 06:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C'est vrai qu'avec quatre allocations de RSA ils auraient pu payer le loyer hohohohohoh rollstahiti@gmail;com
Et toujours, toute ma compassion pour les INNOCENTES victimes.

5.Posté par legalizz fafaru le 09/03/2017 08:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C'est l’éducation a la Maohi

6.Posté par TARTONPION le 09/03/2017 08:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Pour payer le loyer, c'est pour faire joli ! on sait tous très bien que cet argent n'était certainement pas prévu à cet effet ; je parie que les 30 000 f ont servis pour acheter de l'alcool ou autre drogues.
très braves les mecs ! agresser des personnes âgées ! bande de pourriture ! la mère et les fils !

7.Posté par Le Vieux le 09/03/2017 08:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

En Polynésie, on ne devient pas voleur pour s'enrichir non ! En Polynésie faute de revenus de subsistances, on devient voleur pour manger, on devient voleur pour payer son logement. Voila la réalité. Mais d'autres, les nantis reçoivent eux une indemnité de vie chère ! Oui, une sur numération car la vie est chère, très chère. Mais rassurez-vous ils ne sont pas obligés de fournir un supplément de travail, non bien au contraire, leurs résultats sont décevants par rapports aux résultats de leur collègues en métropole. Ils sont même catastrophiques. Mais eux s'enrichissent. Voila une spécificité bien Polynésienne. Si la vie est chère pour les uns au point que l'on soit obligé de les sur-payer pourquoi ne t-elle pas aussi chère pour les autres? Pour ceux qui non rien, ni travail, ni aucun revenu ? Partage, vous ne connaissez pas ce mot. Partage. Vous allez apprendre a le connaitre.

8.Posté par TOM le 09/03/2017 09:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Envoyer ses parents tabasser des personnes âgées ... allez au bûcher !!!

9.Posté par fiu le 09/03/2017 09:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@Le Vieux,
On ne peut pas toujours tout excuser pour un ou non.. Ce n'est pas en tolérant ou en acceptant ces actes de violence, d'agression ou autre que l'on fait avancer une société. Ce n'est pas non plus en cherchant toujours des excuses du type "c'est la faute de la société, des autres, des nantis, des riches, des jaunes, noirs ou autres, que les choses évoluent.
Il faut se débarrasser de tous ces multirécidivistes qui pourrissent la vie quotidienne de milliers de gens honnêtes, qui se lèvent tôt le matin pour s'occuper de leurs enfants, aller travailler etc... Fiu de cette racaille... La taule et rien que la taule...
Le "partage", c'est d'abord le respect du travail des autres et non la jalousie.. Tu veux nous faire croire que cette famille n'avait pas les moyens.... A pleurer... Faut te réveiller, cette racaille vole pour se droguer et se bourrer la gueule, pas pour acheter du pain et de quoi nourrir sa famille.... J'espère que l'on va vite remplir la nouvelle prison et purger nos rues des ces m......

10.Posté par Lebo RORO le 09/03/2017 12:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

lebororo
Il faut respecter les "anciens courageux".
Les jeunes n'ont pas reçu une bonne éducation aussi.
Triste pour le Fenua.

11.Posté par patiarer christophe le 09/03/2017 15:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

CES SUR QUE A NUUTANIA LE LOYER EST GRATUITE TU N'AS A T ' INQUIÉTER POUR LE LOYER TOUT VA BIEN VOUS ËTES LOGER ET NOURRIT QUE DU BONHEUR;
FELICITATION AUX GENDARMES POUR VOTRE ENQUËTTE BRAVO

12.Posté par Diké le 09/03/2017 15:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Vieux" peut-être, mais lucide et clairvoyant. Aucune excuse pour ces déjections de la race"humaine", déjections comme nous en produisons des milliers actuellement. Si tous les endettés auprès de l'OPH perdaient ainsi le sens du BIEN et du MAL , plus de Société possible, la loi de la jungle, loi du plus fort physiquement sur le plus faible. Donc Sanction maximale. Et publicité. Mais combien , parmi les milliers du « hors système », vont lire les journaux, voir les actualités à la TV? Et en tirer des conséquences. Combien vont reproduire cet acte de folie, un jour de colère de misère, imbibés d'alcool et abrutis de paka? 1/2

13.Posté par Diké le 09/03/2017 16:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

2. Voilà des dizaines d'années que la République "Socialiste" entretient , crée un système inégalitaire, alors que c'était son rôle essentiel d'assurer une justice sociale, en particulier au moyen des impôts. 9000 fonctionnaires surpayés, une monnaie sur évaluée, quelques dizaines de millionaires gagnants à la Pol des Jeux, au mépris de la valeur du Travail, des politiques incapables de prendre les mesures nécessaires car préoccupés à placer leur famille et à renouveler leur mandats. Injustice à tous les étages, que ne voient pas ceux qui ne veulent pas voir. Ce n'est pas Que le problème de cette utopique "colonie", mais c’est le problème politique de la France et de nombreux pays. CF rapport du Com. de la Gendarmerie en Polynésie paru il y a un mois.

14.Posté par Taro le 09/03/2017 23:02 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

On fait pas d''''enfants si c''''est pour leur apprendre à voler.Il faut se lever tôt pour aller travailler durement et gagner son argent à la sueur de son front.t''''en a beaucoup de Papeari qui voudraient habiter dans ce lotissement
Hélas!!!c pas l''''ca

15.Posté par Haere hio le 10/03/2017 08:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le vieux, c'est à cause des gens comme toi aussi que la situation empire de jours en jours. Les gens qui cautionnent et qui défendent ce genre d'actes. Mes parents sont issu de famille pauvre, un de mes parent habitait à 8 dans une maison à 1 chambre, aucune aide, c'était vraiment difficile, mais ils n'ont jamais voler, ni tabasser de personnes agées. Il faut arrêter de justifier ces actes de violences par "c'est la faute de la société". Qu'on soit riche ou pauvre, quand on a été élevé avec des valeurs, on ne fait pas ce genre de choses. Si tu défend ces actes, c'est que tu as un GROS problème !

Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance