Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Pancrace – Tahiti Fighting Championship : Raihere Dudes offre sa Coupe à son adversaire


Les amateurs d’arts martiaux ont pu assister à une soirée de combats proposée par Raihere Dudes et la Tahiti Martial Art Academy, samedi soir à Fautaua. La discipline proposée était le pancrace, une sorte de MMA « light » sans les frappes au sol. Tamahau Mc Comb, Teva Paulet et Raihere Dudes lui même ont assuré le show. Depuis ses débuts en MMA en 2012, le public local n’avait pas eu l’occasion de voir Raihere Dudes combattre en « live ». Dudes a offert sa Coupe à son adversaire à l'issue du combat.


Le fair-play avant tout, Dudes a offert sa Coupe à son adversaire
Le fair-play avant tout, Dudes a offert sa Coupe à son adversaire
Une douzaine de combats étaient au programme. Raihere Dudes a eu à déplorer plusieurs désistements, puisqu’au départ 20 combats étaient programmés, mais la soirée a bien eu lieu et les champions annoncés étaient bien présents. La discipline proposée était le pancrace, une sorte de MMA « light » sans les frappes au sol. La panoplie technique utilisée était donc large, les combats de 3 x 2’ ont parfois opposé des combattants issus de diverses disciplines.
 
Loïc Tautu, le rugbyman-lutteur a affronté Enoha Tauraatua, le combat était une revanche du championnat de Polynésie de boxe thaï « Aito Nui », un combat qui a eu lieu fin novembre et qui fut perdu par Loïc. Loïc Tautu s’est montré aussi à l’aise debout qu’au sol, Enoha n’a rien pu faire pour prendre le dessus, se blessant finalement pendant le combat, le combat a donc été remporté par Loïc Tautu par arrêt à la 2e reprise.
 
Le combat suivant a opposé le spécialiste du « strike », (le combat debout), à Tumaui Nordman spécialiste de jiu jitsu et médaillé d’or en lutte libre lors des derniers Océania en mars. Les trois derniers combats étaient des combats « exhibition », sans réel enjeu si ce n’est celui de promouvoir les sports de combat mélangeant les disciplines, qui ont de plus en plus de succès dans le monde.
 
Dans ce combat, les deux hommes n’ont pas trop appuyé leurs coups mais la confrontation est restée intéressante. Lors des deux premiers rounds, Tumaui était supérieur au sol mais pas tant que ça. Il a réussi à y amener Teva Paulet, un combattant coriace et affuté qui a déjà combattu en MMA. Au niveau du combat debout, pas de doute, Teva Paulet aurait pu faire très mal. Le 3e round était un peu plus appuyé.

Tamahau Mc Comb, avec lui le mot aito prend du sens
Tamahau Mc Comb, avec lui le mot aito prend du sens
Un lutteur au sol contre un striker
 
Le combattant de la presqu’île Tumaui Nordman est apparu très essoufflé en fin de combat, il était de toute évidence hors de sa zone de confort, mais à la demande de Raihere Dudes il a joué le jeu et osé affronter Teva Paulet. Les juges ont déclaré finalement le combat ex-aequo, un résultat logique pour un combat d’exhibition entre deux immenses champions qui étaient là pour promouvoir leur passion.
 
Dans le combat suivant, un autre des rares combattants polynésiens ayant tenté leur chance en MMA : Tamahau Mc Comb. Le combattant de Huahine, que l’on a vu récemment s’imposer lors du tournoi de lutte organisé par David Proia, était bien là, opposé au courageux Hoarii Ariitoma. Cette fois-ci, les combattants ont appuyé leurs coups.
 
Hoarii Ariitoma n’a pas démérité et s’est avéré être un bon « striker ». Les deux combattants ont utilisé leur arsenal de coups de pieds, ce qui a plu au public. Finalement, Tamahau Mc Comb a prouvé qu’il restait très tonique également au combat au sol. Tamahau est un guerrier, c’est avec sourire et respect qu’il avouait à demi-mot que les deux combattants s’étaient entendus au préalable pour que le combat d’exhibition soit un vrai combat. Il s’impose aux points face à un bon Hoarii Ariitoma.

Une soirée proposée par Raihere Dudes
Une soirée proposée par Raihere Dudes
Dudes a ravi ses fans
 
Le clou de la soirée était bien sûr, le combat de Raihere Dudes qui n’a quasiment pas combattu en Polynésie depuis ses débuts en MMA en 2012. Il était confronté à Maui Ismaël un combattant de Raiatea qui a été lui aussi bien courageux de tenter d’affronter Raihere Dudes, cet ambassadeur ATN qui a fait des arts martiaux sa raison de vivre, notamment en créant une école à Punaauia.
 
Le public a pu se rendre compte de la panoplie technique mise en place par Raihere Dudes. Dudes se définit lui même comme un striker, un combattant debout. Les deux combattants auront montré de belles choses, mais Here a dédié sa vie à l’entrainement et aux combats internationaux, il était clairement un cran au dessus.
 
Les deux combattants sont allés au sol plusieurs fois et là aussi Dudes a montré son savoir-faire, se relevant à chaque fois pour que le combat puisse continuer. Finalement, lors du 3e round, un middle kick du pied gauche met KO le jeune Maui Ismaël qui se relèvera après deux minutes allongé sur le dos, Dudes se montrant désolé que le coup ait pu passer.
 
Raihere Dudes s’est montré satisfait de l’organisation de cette première édition, remerciant l’ensemble de ses sponsors dont ATN, Vodafone, Sparkgreen, Aito Sport et Cinq Eléments. Différentes personnalités étaient présentes, Dany Gérard le champion de jiu jitsu ou encore Hiro Lemaire, président de la fédération de lutte et disciplines associées. SB

Teva Paulet, spécialiste du Strike et combattant affûté
Teva Paulet, spécialiste du Strike et combattant affûté

Loïc Tautu s'est montré à l'aise au sol également
Loïc Tautu s'est montré à l'aise au sol également

Dudes a sortie une belle panoplie de coups différents
Dudes a sortie une belle panoplie de coups différents

Rédigé par SB le Dimanche 11 Décembre 2016 à 14:25 | Lu 6173 fois






1.Posté par Avaro NEAGLE le 12/12/2016 07:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Heureusement qu'il y a encore des gens comme Dudes pour organiser ce genre de soirées .
Merci à lui. Il faut que ça continu et que les club suivent. Un show à l'américaine et tous les combats super.

GROS BEMOL de l'article: ne pas parler une seule fois du seul combat féminin de la soirée qui était super, les filles ont fait le show en exhibition car leurs adversaires respectives ne sont pas même pas présentées et elles ont décidé malgré tout de combattre alors qu'elles ont 2 catégories d'écart. Le public à aimé et elles étaient douées. Au top

2.Posté par Tahiti AVA le 13/12/2016 13:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Je n'oublie pas bien sure les filles , Tekeani et Deva ki , qui devaient combattre mais qui n'ont pas pu le faire justement à cause des désistements . Les adversaires n'ont même pas pris la peine de se présenter ou de s'excuser . Se désister une semaine avant c'est une chose mais ne dire que l'on fait un combat et ne pas se présenter le JOUR J c'est juste de l'irrespect.
Personne ne peu imaginer la déception , la frustration des combattants . Des semaines de préparations, d'entrainement, une vie réglée, une diet, le mental pour ne rien avoir au bout. Les sportifs avec de vrai objectifs sont obligés de partir car ici il n'y a aucun respect de l'autre. Que du blabla et personne sur le ring!

Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Sports | Les jeux | Présidentielles 2017 | Va'a 2017 | Parau Ha'uti | La tribune politique | La video de la semaine | OPEN | En exclu sur TAHITI INFOS | Faire-parts | Décès | Entrepreneurs du fenua | Mieux comprendre | SportLive | Expression libre | CCISM | Le savez-vous? | SERVICES | Archives | TIFO, la monarquenovela | programme TV | Hawai Nui va'a 2016 | Observatoire des Prix | Tiki | Legislatives 2017