Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Ouverture d’un séminaire sur l’éducation



PAPEETE, le 12 février 2016. (COMMUNIQUE DE LA PRESIDENCE) La ministre de l’Education et de l’enseignement supérieur, de la jeunesse et des sports, Nicole Sanquer-Fareata, s’est rendue, jeudi matin, à l’université de la Polynésie française pour l’ouverture du séminaire animé par Gilles Petreault, inspecteur général de l’éducation nationale, en mission en Polynésie française.

Gilles Petreault est intervenu sur des thématiques relatives à la réforme du collège, notamment sur la gouvernance des instances du nouveau cycle 3, mais aussi sur la validation du socle commun de connaissances, de compétences et de culture.

La ministre de l’Education s’est également exprimée sur la récente publication du rapport de la Cour des comptes : « la Polynésie française doit améliorer l’efficience de son système éducatif, c’est certain. Et elle le fait déjà. La proportion d’une classe d’âge atteignant le niveau Bac est de 54,79% en Polynésie française en 2015, qu’il convient de comparer aux chiffres du ministère de l’éducation nationale, de l’enseignement supérieur et de la recherche qui a officiellement publié un taux de 77,2% de bacheliers d’une classe d’âge au baccalauréat en 2015 », a-t-elle indiqué.

La ministre a ajouté : « Le ministère de l’éducation nationale, de l’enseignement supérieur et de la recherche a également publié un taux global de 87,8% d’admis au baccalauréat en 2015 contre 83,3% en 2007, soit une progression de +4,5. En Polynésie française, le taux global d’admis au baccalauréat en 2015 est de 79,1% contre en 71,8% 2007, soit une progression de +7,3. Si les résultats restent en deçà des références métropolitaines, ils s’en rapprochent peu à peu depuis ces dernières années, montrant par la même une progression de l’efficience du système éducatif polynésien. D’autre part, c’est en 1965 que la Polynésie française a connu son premier bachelier. Et en 2015, 2630 élèves ont obtenu leur baccalauréat, soit 82 de plus qu’en 2014 ».

Rédigé par Présidence de la Polynésie Française le Vendredi 12 Février 2016 à 13:19 | Lu 751 fois






1.Posté par il faut… le 13/02/2016 14:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ici, c'est la paradis… Pas besoin d'avoir son BAC pour être ministre, hein, Mme SANQUER !

J'ai une suggestion, les Ministres devraient afficher chaque année leur patrimoine et leur niveau d'étude :)

Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance