TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
Newsletter
Widgetbox
I phone App
Androïd

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Où est Fiona ? Une avocate affirme avoir reçu des informations




Riom, France | AFP | mercredi 16/11/2016 - Une avocate des parties civiles au procès Fiona a affirmé mercredi avoir reçu dans la nuit un témoignage, qu'elle juge crédible, sur l'endroit où pourrait avoir été enterrée la fillette disparue.

Ces éléments, à prendre avec prudence, produiront-ils un coup de théâtre ou seront-ils un signalement infructueux de plus?

Au troisième jour du procès de la mère de Fiona et de son ancien compagnon, Me Marie Grimaud a profité d'une interruption de séance pour indiquer à la presse que ces éléments seront fournis au tribunal en début d'après-midi.

"Il y a des éléments qui pourraient laisser penser que Fiona est éventuellement à un endroit déterminé", a expliqué Me Grimaud, qui représente l'association "Innocence en danger".

Elle a demandé au juge de pouvoir fournir à la Cour "l'ensemble des éléments qui (lui) ont été transmis, parmi lesquels des photos" inédites.

L'auteur du témoignage a laissé ses coordonnées, a précisé l'avocate.

Cécile Bourgeon et Berkane Makhlouf, tous les deux anciens toxicomanes, n'ont jamais été en mesure d'indiquer l'endroit où a été enterrée la fillette, disparue en mai 2013. Plusieurs campagnes de fouilles autour de Clermont-Ferrand n'ont rien donné.

Mercredi matin, la Cour est entrée dans le vif du sujet: les jours précédant le drame.

Insaisissable et inconstante dans ses réponses, la mère de la fillette s'est noyée dans ses contradictions, affirmant avoir vu son concubin porter des coups à sa fille, avant de se rétracter.

Les questions fermées du président, le ton incisif de l'avocat général, l'empathie d'un avocat, rien n'y a fait. Cécile Bourgeon varie et semble protéger Berkane Makhlouf.

"Les accidents, ça arrive", a-t-elle dit mettant en avant l'hypothèse de l'ingurgitation de médicament.

"Ca va être très compliqué, Cécile. Il faudra à un moment donné choisir ", a soupiré Me Khanifar, avocat de Berkane Makhlouf.

De son côté, Makhlouf a nié fermement avoir frappé Fiona. Il a seulement reconnu "quelques fessées" et chargé son ancienne compagne qui "se victimise" selon lui.

kal-fga/san/fm

Rédigé par () le Mercredi 16 Novembre 2016 à 06:05 | Lu 285 fois


Notez


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

800 caractères maxi autorisés.
Les dispositifs mis en œuvre pour lutter contre les contenus illicites, s'agissant des contenus publiés sur les espaces de contribution personnelle des internautes , exposés par le 10° de l'article 1er du décret du 29 octobre 2009 , autorisent toute personne à signaler la présence de tels contenus et à l'éditeur de les retirer promptement ou d'en rendre l'accès impossible". Merci de nous signaler tout contenu illicites à contact@tahiti-infos.com. D'autre part, l'équipe de Tahiti-infos ne peut être tenue pour responsable de la valeur des propos qui seront entretenus dans les commentaires. Elle attire cependant votre attention sur le fait qu'elle ne pourra tolérer aucun commentaire à caractère insultant,diffamatoire, raciste, discriminatoire, infamant, pornographique ou ne respectant pas l'éthique de la personne ou les bonnes mœurs de quelque manière qu'il soit. Tahiti Infos se réserve le droit de supprimer immédiatement ce type de message s'il devait se présenter. Tahiti Infos se réserve le droit de supprimer l'adresse d'un site internet dans un message s'il est estimé qu'il dissimule un caractère publicitaire ou s'il a été "emprunté" de manière malveillante. Merci de votre compréhension.

Signaler un abus

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance