Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


"On ne comprend pas pourquoi les politiques ne réagissent pas"



Le rendez-vous est donné à partir de 4 heures du matin au rond-point Chirac.
Le rendez-vous est donné à partir de 4 heures du matin au rond-point Chirac.
PAPEETE, le 29/08/2015 - Les associations de protection de l'environnement appellent à un rassemblement pacifique autour du rond-point Chirac, à partir de lundi matin. Durant trois jours, elles tenteront de sensibiliser le gouvernement à leur principale requête, à savoir, la mise en place de comités de suivi, dans les communes de Tahiti.

"Venez nombreux autour du rond-point du Pacifique, lundi à partir de 4 heures du matin, pour soutenir les causes que défendent les associations de protection de l'environnement", le message de Denis Helme est clair.

Durant trois jours, elles organisent un rassemblement pacifique afin de faire entendre leur voix auprès du gouvernement du Pays, qui depuis plusieurs semaines, est resté dans l'ombre malgré les nombreuses sollicitations de ces associations.

Elles demandent la mise en place de comités de suivi dans l'ensemble des communes de Tahiti afin d'éviter les extractions sauvages, dans les rivières notamment.

Aujourd'hui, ces associations s'étonnent du silence du gouvernement. "On veut comprendre pourquoi, ils nous laissent comme cela. (…) Le Président du Pays préfère s'occuper de ses problèmes politiques, alors que ce n'est pas le plus important. Le secteur primaire est laissé à l'abandon", déplore Denis Helme, président du syndicat "Te Aru Tai Mareva".

Pas question, pour autant de bloquer les routes. "Nous resterons autour du rond-point et si au bout de trois jours, le gouvernement ne réagit pas et bien nous irons demander au haut-commissaire de prolonger notre manifestation. On espère que cela ne sera pas nécessaire", explique Denis Helme. Pour ces manifestations, les participants sont appelés à mettre un tricot noir, "cette couleur rappelle les souffrances que subissent nos rivières".

De son côté, le syndicat des métiers du génie civil et des travaux publics donnera une conférence de presse, lundi matin afin de donner sa version des faits concernant les curages dans les rivières, "nous ne sommes pas d'accord avec ces associations", assure son président Heirangi Nouveau.


Rédigé par Corinne Tehetia le Dimanche 30 Août 2015 à 01:59 | Lu 2441 fois







1.Posté par circonspect le 30/08/2015 05:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Les politiques ne réagissent à rien et depuis longtemps,
Voir le dépotoir de Faa'a ! ( + de 40 ans d'existence ) avec la rivière Piafau qui était et reste le caniveau du dépotoir se déversant dans le lagon.
Voir les vrais problèmes cela les obligeraient a être sur le terrain quotidiennement entourés de vrais spécialistes avec des moyens financiers ! afin d'améliorer la qualité de vie des citoyens au lieux de les empoisonner avec de l'air très polluée.
Dans les années 90 les fumées du dépotoir envahissaient notre quartier de Heirie tous les soirs ! ...

2.Posté par Hiro le 30/08/2015 07:40 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Deja commencer par surveiller soit meme son environnement et gueuler sur les gens qui jettent impunement...ca va bien avancer deja...les politiques s en foutent totalement...c est vous qui salissez..c est a vous de nettoyer... arretez de pleurer...

3.Posté par tari le 30/08/2015 08:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

vous avez raison de manifester pacifiquement...les politiques comme bien des personnes ne voient que leurs intérêts financiers avec des projets de grande envergure...ils construisent, s'en mettent plein les poches, polluent puis ferment par manque d'usagers. la préservation de l'environnement n'a jamais été leur priorité !
la population vous soutien !

4.Posté par habitant de mahina le 30/08/2015 09:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

tu as raison mr denis helme protégeons nos rivière

5.Posté par coyote le 30/08/2015 09:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@CIRCONSPECT,

il y a déjà peu de gens qui respecte l'environnement alors les politiques.....

6.Posté par TAAHOA le 30/08/2015 10:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Pour calmer les ardeurs de Denis helme il faut lui donner un bonbon. TAAHOA ROA I'A OE. Tu n'a jamais rien fait même au niveau de ta commune. Que du blabla.

7.Posté par Mathius le 30/08/2015 13:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ils sont fous ces écolos, les politiques ne réagissent même pas a l'intérêt général, par exemple, aux structures inexistantes en matiere d'hygiène mentale infantile , et les verts ne comprennent toujours pas l'égoïsme des élus ?
Comme le ridicule ne tue pas il doit être sans doute etre écologiste.....
Mine de rien je remarque que les écolos ont le même ego que les politiques.
Allez, un point partout.

8.Posté par steph le 30/08/2015 13:33 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

De tout coeur avec vous ensemble pour un même combat pacifique . Pensons à nos générations futures !

9.Posté par Tiarelantana le 30/08/2015 18:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Les défenseurs écologistes, du moins ceux qui parlent au nom de leurs partis, opposent toujours le PIB et l'environnement. Ils n'ont de solutions pour faire prévaloir l'écologie que de brimer l'économie, par la contrainte et la bureaucratie, au lieu de se vouloir les inventeurs concrets d'une nouvelle économie frugale.
Pour servir leurs justes thèses, les écologistes devraient s'interroger au fond et admettre que, tant que leurs représentants ne se réconcilient pas avec le progrès, avec l'économie et avec la science, ils continueront à pester contre le cours de l'histoire sans parvenir à le modifier.

10.Posté par jefh le 30/08/2015 19:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il faudrait que le pays mettre en place un véritable code de l'environnement, avec controles et sanctions qui vont avec,.
Dans beaucoup de régions et territoires français l'extraction de sable et de gravier est interdit et le curage de creek pour des raisons de sécurité (inondations ou autres)est très réglementé

11.Posté par tom83 le 30/08/2015 19:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Et PAIHORO c'est pour toute les communes,, pourquoi le maire de faaa ne cotise pas comme tout le monde ,,,, ça c'est politique,,,, c'est encore la population qui est toujours dans la ligne de mire,,,façon d'y pensé,,
Je suis d'accord pour protéger les vallées et les rivières,,L' extratction sauvage des tout-venants
Pour l'envirennement ,, je pense chacun est responsable de la propreté,,, ( ne pas balancer ses détritus de la voiture) on apprend à nos enfants à l'école la propreté,, suivre l'exemple

Et les gars pas de secret,,, chacun est responsable !!!!!!!

12.Posté par Tahiatini le 30/08/2015 20:17 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Je ne serais pas avec vous demain mais au travail je porterai le tricot de la manifestation en solidarité ... 😊 à bientôt

13.Posté par Hirinake le 30/08/2015 21:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Posez-vous la question quelles sont les societes qui vont beneficier de ces marches publics...c'est la bande du sinistre Albert Solia...comme au bon vieux temps avec Bruno Marty c'est la meme bande.
Faaitoito Denis Helme tu es un casse-burettes il faut l'avouer, mais tu es convaincu de ton combat c'est cela le plus important. Manifestez bien mais faites en sorte de ne pas penaliser la population qui vous soutient.
Allez bloquer plutot le ministere de l'Equipement la cle est la et foutez les dehors!
Faaitoito a nae e parahi a toa.

14.Posté par Fast le 30/08/2015 23:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

La réponse est au maheva beach ;des milliers de camions de terre de remblais y sont deverses depuis un an ,cherchez a qui ça profite

15.Posté par Georg Hoppenstedt le 31/08/2015 07:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

après la destruction de la société indigène océanienne par les missionnaires et les colonialistes, après la création de ce faux mythe de Tahiti comme paradis, aujourd'hui bien périmé, c'est maintenant la destruction de l'environnement, fragile et précieux. La seule attraction qui reste pour attirer les touristes éclairés du 21eme siècle va être sacrifiée par des aveugles et des sourds, accrochés à une idée de progrès totalement dépassée. Ce ne sont pas des écologistes qui sont contre le vrai progrès, ce sont ces têtes de pioche qui bloques parce que ils vont être les perdantes.

16.Posté par TOM le 31/08/2015 09:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Hiro a 100% raison, c'est la population qui est sale. Ce weekend, un pick est venu dans un lotissement, les gars on mangé MC DO et tout laissé sur le bord de la route. Quelle honte pour ce pays !!!!!!!!

17.Posté par tutua le 31/08/2015 10:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Paihoro devait être LA solution, en fait c'est encore plus dégueu que Faa'a, faites un détour et vous verrez. Faa'a a tenu à conserver sa décharge, mais la pression devient forte et devrait conduire la commune à faire comme tout le monde, à un prix bien plus élevé que ce que ça coûte aux résidents de Faa'a ...
encore le fruit d'une magouille de Gasgas qui a manoeuvré pour l'achat du terrain d'un proche, déclenchant toutes les manifs hostiles des gens de la presqu'île

18.Posté par areva le 31/08/2015 14:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C'est vrai que les gens sont sales. C'est beaucoup plus propre à Hawaii, en NZ ou en métropole. Prenez-en de la graine.

19.Posté par Vaiti le 31/08/2015 16:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Nous sommes tous responsables du massacre programmé de nos rivières, tant que nous continuons à construire nos maisons en béton (extraction d'agrégats à Punaruu, Taharuu notamment) et tant que nous mettons la clim en marche dans nos bureaux (projet d'hydroélctricité à Vaiiha).
Alors, construisons en bois et bambou, et nous sauverons nos rivières,
Alors, exigeons des propriétaires d'immeubles qu'ils posent des panneaux solaires sur les toits pour la clim, économisons l'énergie, et nous sauverons Vaiiha, la dernière grande vallée de Tahiti restée à l'état naturel.

Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance