Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Okeanos Marshall : un voyage à travers le Pacifique et le temps



PAPEETE, le 11 mai 2017 - La pirogue à voile traditionnelle Okeanos Marshall est arrivée hier matin à Tahiti. À son bord, un équipage de six personnes qui a plusieurs messages pour les Polynésiens.

Il était aux environs de 7 heures, hier matin, quand la double pirogue à voile Okeanos Marshall, a accosté au quai de Paofai, à Papeete. Construite cette année par les navigateurs de la fondation Okeanos, la pirogue a été mise à l'eau pour la première fois le 15 avril dernier, à Auckland, en Nouvelle-Zélande. Onze jours plus tard, elle a mis les voiles pour son premier voyage. Cap sur Tahiti.

Quinze jours ont été nécessaires pour rejoindre le fenua. "Le voyage s'est bien passé", se réjouit le capitaine de l'Okeanos Marshall, Peia Patai. "C'était son premier voyage et c'est là qu'on avait vraiment pu la tester, elle est totalement faite pour la mer. Pour les matelots aussi, ils ont pu apprécier la mer et le voyage. Ils sont tous jeunes et passionnés par ce que nous faisons, c'est le plus important."

Le Rarotongien est à la tête d'une équipe de six personnes, toutes originaires de pays différents. Fidji, les îles Cook, Hawaii, Aotearoa, l'Angleterre et Tahiti... les membres d'équipage viennent d'horizons différents mais ils suivent tous la même direction.

À travers ce voyage, les membres de l'Okeanos Marshall souhaitent diffuser plusieurs messages. "Chez nous, en Polynésie, la navigation traditionnelle, celle que faisaient nos ancêtres a presque disparu. Là, avec le voyage de Hōkūle'a, ce pan de notre culture est en train de revivre. Nous ne faisions plus qu'en parler et chanter, mais là, au moins, nous naviguons !", s'enthousiasme le capitaine, Peia Patai. Le savoir-faire et l'apprentissage de la navigation et de la construction de ce type de pirogues font aussi partie de l'aventure.

Il s'agit également d'aider les populations du Pacifique à prendre conscience du joyau qui les entoure : l'océan. "Avec Hōkūle'a et les autres vakas, nous essayons de dire aux gens qu'il faut faire attention à notre environnement qui est très fragile. Il faut en prendre soin pour que l'on continue à vivre", continue Peia Patai.

La pirogue, conçue de manière traditionnelle avec des matériaux modernes, est propulsée grâce à des technologies qui n'utilisent pas d'énergies fossiles. À bord, se trouve seulement de l'huile de coco. "Celle-ci vient du Vanuatu, mais nous pouvons en trouver ailleurs dans le Pacifique comme en Nouvelle-Calédonie ou à Tahiti par exemple." Au milieu des grandes voiles, au-dessus de la rame, les constructeurs de la pirogue ont installé des panneaux solaires qui permettent de répondre aux besoins en électricité.

Après quelques jours de nettoyage, de rangement et de repos sur l'île de Tahiti, l'équipage prendra à nouveau la mer pour se rendre à Hawaii. Dans cette dernière partie de son voyage initiatique, le vaka accompagnera Hōkūle'a pour son voyage retour.

L'équipage naviguera une dernière fois avec l'Okeanos Marshall jusqu'aux îles éponymes. La fondation fera don de la pirogue aux habitants. Ils pourront l'utiliser pour différentes motifs : transport, éducation, recherche ou encore à des fins commerciales. De son côté, le capitaine repartira vers de nouvelles aventures avec un nouveau vaka à construire. Il se réjouit : "Le futur des Polynésiens est entre de bonnes mains. Maintenant, nous avons des navigateurs partout dans le monde. Les Polynésiens savent que la navigation fait partie d'eux."


Parole à Maurai, 25 ans, membre de l'équipage originaire de Tahiti

"J'ai fait le tour du Pacifique"

"Je n'ai pas mis les pieds à Tahiti depuis quatre ans ! Il fait chaud, je ne suis plus habitué… Je voyage depuis 2014 sur des vakas comme celui-ci. J'ai fait le tour du Pacifique grâce à ces expéditions. Quand j'étais aux îles Cook, j'ai entendu dire qu'ils cherchaient des membres d'équipage pour ce vaisseau, alors j'ai postulé. J'ai été pris dès le début donc j'ai pu participer à la construction de cette pirogue. C'était une super expérience ! J'ai fait la rame, la hoe, qui est là, à l'arrière, c'est quelque chose dont je suis assez fier ! Après le voyage à Hawaii, je vais rentrer aux îles Cook et nous allons démarrer la construction d'une réplique de l'Okeanos Marshall mais elle sera destinée aux îles Marianne. Ensuite, j'espère pouvoir participer à la construction de celle pour Tahiti et pourquoi pas revenir ici, et continuer dans la navigation."

Bientôt un vaka à Tahiti

Après un vaka pour les îles Marshall et les îles Mariannes, c'est pour Tahiti que la fondation Okeanos espère construire sa prochaine pirogue traditionnelle. La fondation souhaite confier la construction au chantier naval de Tahiti. Le début des travaux est prévu pour septembre prochain et la mise à l'eau en janvier 2018. Cette pirogue sera destinée dans un premier temps à relier les îles des Tuamotu entre elles.

Après-midi portes ouvertes ce dimanche

A partir de 14 heures ce dimanche 14 mai, l'équipage accueillera les visiteurs.

Le vaka se trouve quai de Paofai, au parc Paofai, à Papeete.

Visite guidée...


Rédigé par Amelie David le Jeudi 11 Mai 2017 à 17:26 | Lu 3300 fois





Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 23 Juin 2017 - 10:13 Réforme des taxis, le Pays peut mieux faire

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance