Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Nuihau Laurey souhaite créer une commission d'enquête de l'énergie pour "plus de transparence"



Nuihau Laurey, le vice-président et le ministre de l'Energie espère créer une commission d'enquête pour faire la lumière sur de nombreuses polémiques.
Nuihau Laurey, le vice-président et le ministre de l'Energie espère créer une commission d'enquête pour faire la lumière sur de nombreuses polémiques.
PAPEETE, le 10 juin 2016 - Le vice-président de la Polynésie Française espère qu'une commission d'enquête sur l'énergie verra bientôt le jour. Elle aurait pour but de passer à la loupe tous les dossiers du Pays concernant l'énergie.

Pourquoi souhaitez-vous créer une commission d'enquête sur l'énergie?
Compte tenu d'un certain nombre de polémiques dans le domaine de l'énergie et d'un certain nombre de dysfonctionnements anciens dans le secteur de l'énergie, j'aimerais avoir une totale transparence sur ces sujets. C'est pourquoi j'ai proposé à notre majorité la création d'une commission d'enquête ce matin (NDLR: jeudi 9 juin) devant notre comité, composé du gouvernement et de notre groupe de majorité à l'Assemblée.

Quel serait son rôle?
Cette commission sera chargée de rendre un avis sur tous les points qui, à mon sens, ont posé ou continuent à poser des problèmes. Notamment, le point qui a été initialement évoqué par Madame Tina Cross : le renouvellement de la concession de distribution de Secosud. Il s'agit d'une concession qui aurait dû être renouvelée depuis janvier 2014 et qui a été repoussée à quatre reprises. Il y a un vrai problème sur ce renouvellement donc je pense qu'il faut éclaircir les choses. Le deuxième problème est celui de l'annulation partielle de la formule tarifaire de l'électricité suite à un jugement du tribunal administratif qui a été rendu le 3 juillet 2013. Depuis cette date, manifestement, rien n'avait été fait par les ministres de l'énergie qui se sont succédé. J'aimerais savoir pourquoi, compte tenu de cette décision de justice, rien n'a été fait depuis. Autre problème auquel je pense est celui de la Te Mau Ito Api, société productrice d'énergie éolienne de l'île de Makemo (NDLR : aux Tuamotu). Là, les avis objectifs sont unanimes pour dire que c'est un fiasco : financier, technique, juridique. Il y a aussi le sujet de la TEP (Transport d'énergie électrique) et Marama Nui. Il y a un sujet ancien en Polynésie : on accuse beaucoup EDT d'être hégémonique dans le secteur de l'énergie. Je pense que c'est le cas. En effet, ils sont présents dans la production d'électricité thermique, dans la production d'hydroélectricité, dans le transport d'électricité et ils sont concessionnaires d'électricité, de Tahiti Nord et d'un certain nombre d'îles. A l'évidence, ils sont hégémoniques. Avant 1998, Marama'nui était une société indépendante de EDT. Les actionnaires privés ont vendu leurs parts à l'entreprise. Là aussi, j'aimerais que la commission fasse toute la lumières sur cette histoire. Enfin, il y a le Swac (Sea water air conditionning) de l'hôpital, où rien n'a été fait depuis 2008. Je pense que c'est le bon moment pour créer cette commission d'enquête.

Qui seraient les membres de cette commission d'enquête?
Il y aurait environ une dizaine de membres qui auront le loisir d'auditionner l'ensemble des acteurs de l'énergie et des représentants de la société civile. Il ne faut pas qu'il y ait une politisation de cette commission d'enquête. Je ne veux pas que chacun vienne y défendre ses petits intérêts partisans. Je pense que la meilleure manière pour y arriver reste de faire en sorte que la presse puisse apprécier objectivement la qualité ou la non-qualité des débats et les réponses qui seront apportées aux questions, posées par l'ensemble des membres de la commission.

Vous dîtes que "c'est le bon moment" pour créer cette commission, pourquoi?
Cela fait un peu plus d'un an que le Président du gouvernement m'a confié le ministère de l'Énergie. Nous avons mis en place un Plan de transition énergétique avec plusieurs dizaines de mesures. Nous avons créé un comité de suivi de ce plan énergétique qui accueille en son sein tous les acteurs de l'énergie et nous avons mis en œuvre un certain nombre de mesures. Je mets au défi le président de cette commission, si elle est créée, de me donner un gouvernement qui a pris autant de mesures dans le secteur de l'énergie que celui qui est aujourd'hui présidé par Édouard Fritch.

Et si cette commission n'était pas créée?
Ce serait une grande déception. Toutefois, j'ai le sentiment que tout le monde a une volonté d'aboutir à une plus grande transparence. Je pense que l'on se rejoint au moins sur ce sujet. La commission d'enquête doit faire son travail en toute indépendance. Je n'ai rien à cacher dans ce domaine et très franchement, je suis assez fier du travail qui a été fait par mes collaborateurs.

Comme c'est votre idée, de créer cette commission, on pourrait vous reprocher de le faire uniquement dans votre propre intérêt. Qu'en pensez-vous?
Oui, on peut le faire. Je me dis que la composition de cette commission a pour vocation d'en faire un organe neutre et indépendant. Si à l'issue des auditions, la commission considère que le travail qui est mené sur la transition énergétique est mauvais, et bien ils le diront avec des arguments objectifs.

S'il n'y avait pas eu ces polémiques, auriez-vous tout de même proposé la création de cette commission?

J'aurais continué à travailler le plus discrètement possible. J'aurais continué à faire avancer les sujets : l'installation de panneaux photovoltaïques sur les bâtiments administratifs, le lancement d'un certain nombre d'audits dans ce secteur… Actuellement nous travaillons sur le dossier de la TEP, nous proposons que EDT sorte du capital de cette société. C'est la première fois que nous allons mettre en œuvre une évaluation de la valeur des parts de EDT dans la TEP. Donc les sujets avancent, même les sujets les plus difficiles.

Est-ce que l'on pourrait craindre que la création de cette commission retarde certains projets?
Ce serait vraiment dommage! Je ne pense pas que la commission bloque l'avancée de certains dossiers. Mais je pense que nous avons besoin de cette transparence.

Les prochaines étapes de la création

La proposition de Nuihau Laurey sera présentée à l'Assemblée de la Polynésie Française. A partir de ce moment-là, les élus devront voter, afin de dire s'ils sont d'accord avec cette création ou non. Ensuite, le président de la commission puis ses membres seront désignés et pourront commencer à travailler sur les différents dossiers. Le vice-président espère que la commission, si elle doit l'être, soit créée le plus rapidement possible : " Dès la semaine prochaine pour commencer à travailler sur les dossiers sans attendre."


Des dossiers brûlants (les articles sont à retrouver sur notre site)

Le renouvellement de la concession de la Secosud : Le Syndicat pour l'électrification des communes du sud de Tahiti (Secosud) a, depuis 2013, l'obligation de trouver un fournisseur d'électricité pour le territoire qu'elle couvre (600km2 et une population de 35 110 habitants). Mais depuis plus de 6 ans, le dossier piétine. En 2014, quatre entreprises ont répondu à l'appel d'offres qui avait été lancé. Toutes les candidatures ont été déclaré infructueuses. En 2015, un nouvel appel à candidatures a été lancé, en vain. C'est notamment sur ce point qu'une polémique est née et que Nihau Laurey et Valentina Cross se sont de nombreuses fois écharpés verbalement.
La production d'énergie à Makemo : la SEM Te Mau Ito Api, en charge de la production d'énergie éolienne à Makemo, recherche un nouvel investisseur depuis 2009. Ce projet qui devait servir de pilote en matière énergétique pour les autres piles reste au point mort. Les habitants de l'île sont alimentés en électricité par des groupes électrogènes. Faute de repreneur, ils pourraient bientôt se retrouver dans le noir.
La Swac de l'hôpital : Depuis la fin de l'année 2012, le Pays souhaite équiper le Centre hospitalier de Polynésie française d'un système de climatisation utilisant l'eau de mer froide des profondeurs. Un système de Swac qui a fait ses preuves en Polynésie dans des structures hôtelières. Mais depuis plus de trois ans et demi, le Swac de l'hôpital n'avance pas.

Rédigé par Amelie David le Vendredi 10 Juin 2016 à 15:18 | Lu 1765 fois






1.Posté par Mathius le 13/06/2016 06:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Si Tina EBB épouse cross avait réclamé cette commission d'enquête au lieu de pratiquer l'injure ou le diffamation envers le ministre elle aurait eu raisons. Mais voila l'insulte en politique cache toujours une magouille en POLYNESIE, demonstration ou est sa plainte envers le ministre comme elle n'a pas arrêté de l'annonce?
Oscar Temaru il faut le dénoncer à l'ONU 😜😛

2.Posté par bob le 13/06/2016 07:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

si on met une équipe de copain grassement payé pour contrôler ça sert à rien faut arrêter de prendre le peuple pour des idiots

3.Posté par ta le 13/06/2016 08:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ben voyons; juste au moment où la commission de l'énergie de l'assemblée a déposé des résolutions dans ce sens. Pour couper l'herbe sous les pieds, on n'est pas dupe.

4.Posté par manureva le 13/06/2016 10:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

il n'y a pas déjà une commission la dessus???il me semble que oui...

5.Posté par fiu le 13/06/2016 10:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

POSTE 1 c'est grâce à Mme Tina CROSS qu'on voit que le territoire n'est pas claire dans cette affaire et arrêtes de critiquer Oscar Temaru, il ne t'a rien fait.

6.Posté par gologolo le 13/06/2016 11:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le problème c'est qu'on commence à avoir beaucoup de mal à lui faire confiance au vu de ses arrangements avec EDT ...

7.Posté par Mathius le 13/06/2016 11:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Fiu, ne dit pas cela à cheval de bois, il te donnerait un coup de pied. C'est le père de Tina EBB épouse cross qui est un de ceux qui a mis en place les magouilles dont elle dénonce en insultant un ministre qui n'est pour rien dans l'affaire qu'elle montre du doigt.. Par contre tina EBB épouse cross a bien hérité de papa président directeur général de maramanui nui , non ?
Preuve, tout le monde attend sa plainte, d'ailleurs pourquoi qu'elle ne le fait pas?
Elle ne viendra jamais sous peine de se faire condamner pour dénonciation calomnieuse. Par contre elle est bien devant le tribunal pour diffamation. Dur dur la vérité, n'est ce pas?

8.Posté par mauizz le 13/06/2016 11:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Si la commission est réellement multipartite, il n'y a pas de raison de ne pas lui faire confiance.

9.Posté par Pascal ALBERT le 13/06/2016 14:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Mais de quoi tu parles (ri)gologolo.....?

De quels arrangements ? de la baisse des tarifs de l'électricité ?

Fiu de ses gens qui parlent dans le vide, sans substance, qui ont un avis sur tout , notamment sur ce qu'ils ne connaissent pas.

10.Posté par Ariitaia le 13/06/2016 15:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il existe déjà une commission de l'énergie à l'assemblée qui de plus à décidé d'agir et de travailler sur les mêmes questions que se posent le ministre.... Etrange ministre n'est ce pas, à moins que …..

…. C'est après que nous ayons saisit la commission de l'énergie de l'assemblée et que nous ayons obtenu de cette commission y comprit des membres de majorité qu'elle fasse une demande de saisit de l'autorité INDEPENDANTE de la concurrence que monsieur le sinistre ministre de l'énergie veut créer son machin !!!!

Pas la peine puisque va arriver dans l'hémycicle la demande de saisit de l'autorité INDEPENDANTE de la concurrence.

11.Posté par Ariitaia le 13/06/2016 15:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Mathius tu es bien mal informé, il y a prescription pour la tentative de corruption, il y avait deux témoins quand même et ce qui a été proposé à madame Cross et exactement ce qu'à reçut la mairesse d'a coté qui ne s'est pas opposé au monopole d'EdT ... Mathius tu as le même argumentaire qu'un enfant prit en flag de voler un chocolat et qui nie .. Sauf qu'on apprend aux enfants à assumer

12.Posté par Mathius le 13/06/2016 17:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ariitaia, a re re? Comment le ministre peut être prescrit du délit que ti indique?
Mais tu ne réponds toujours pas de la plainte de Tina EBB épouse cross car les conseilleurs ne sont pas les payeurs, alors qu'est ce que tu attends pour déposer plainte à sa place? La lâcheté est un suicide permanent. Ã re re😋👻😘

13.Posté par Ariitaia le 14/06/2016 09:00 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Je pensais que le débat serait ou pourrait être d'une certaine maturité ici aussi, apparement ce n'est pas le support qui fait l'intelligence d'un débat même passionné mais les intervenants, dont acte nana

14.Posté par emere cunning le 14/06/2016 09:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Susceptible notre ministre ! C'est EDT et pas lui que Tina Cross a accusé de tentatives malhonnêtes.
Pourquoi ne se rapproche-t-il pas de l'actuelle commission de l'AT pour tenter ENFIN de travailler ensemble ? Pourquoi l'Autorité de la concurrence (qui a le pouvoir de s'auto saisir, il me semble) ne fait rien??? Elle a là une occasion en or de nous démontrer qu'elle nous est utile, surtout si nous allons devoir assumer 13 nouveaux fonctionnaires pour son seul fonctionnement. Des ententes entre assureurs aux labos de médicaments hors de prix et qui font que les gens ne s'assurent plus et se soignent à l'économie, ce n'est pas le boulot qui manque.

Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Samedi 21 Octobre 2017 - 15:28 Ohana Tahiti, c’est reparti !

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance