Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Nouvelles concessions maritimes accordées à Tahiti Nui Ocean Foods



HAO, le 24 août 2016. Après avoir obtenu des autorisations du Pays pour l’occupation de divers emplacements du domaine public maritime à Hao, pour la phase chantier, la société Tahiti Nui Ocean Foods (TNOF) a sollicité une emprise du domaine public océanique pour une superficie de 400 mètres carrés sur une longueur de 400 mètres pour le rejet, par un émissaire, des eaux usées de la station d’épuration et de la saumure issues de la station d’osmoseurs.

"La nouvelle autorisation porte sur le rejet, dans cet émissaire, des eaux issues de l’écloserie et des bassins extérieurs d’élevage, ainsi que le rejet des eaux issues de l’usine de fabrication d’aliments, de l’usine de conditionnement du poisson, du centre de recherche et des autres bâtiments techniques présents sur le site, qui doivent être traitées préalablement dans la station d’épuration"
, indique un communiqué de la présidence.

Parallèlement à cette autorisation du conseil des ministres, le ministre en charge de l’Economie bleue va accorder également une concession maritime de 840 m² pour le captage d’eau de mer pour les besoins de l’exploitation aquacole de TNOF. Une zone de sécurité sera envisagée autour des émissaires de rejet et de captage d’eau de mer, en concertation entre les services compétents, la population et la commune, afin de prévenir tout risque d’accident. Une campagne d’information sur la réglementation applicable dans cette zone, complétée par des panneaux de signalisation implantés à terre, proches des émissaires, sera également mise en place.


Rédigé par D'après un communiqué de la présidence le Mercredi 24 Août 2016 à 16:35 | Lu 1256 fois

Tags : AQUACULTURE, HAO






1.Posté par LEGROS le 24/08/2016 20:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

ALLEZ C'EST PARTI POUR DEVERSER LEURS MERDES DANS LE LAGON !!! HAO MANGEZ VOS DERNIERS POISSONS BIENTOT CE SERA FINI .... MERCI QUI ......

2.Posté par circonspect le 25/08/2016 04:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ça progresse !
Nous avons l'impression que ce projet prend forme et qui se réalisera.
Soyons intelligents en essayant au mieux par des personnes compétentes et sérieuses dans les services pour contrôler et limiter les dégâts,
ne pas laisser faire comme pour l'agriculture, apiculture, perles etc ... ou nous respectons pas les règles élémentaires de protections.

3.Posté par mathius le 25/08/2016 07:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Circonspect, tu penses vraiment qu'ils respectent la règle intelligente qui consiste à ne pas refaire les erreurs des fermes piscicole en Norvège? sois tu es un rêveur ou alors tu n'a rien compris à l'incompétence maladive des dirigeant polynesiens.
Je prend le pari que dans 20 ans hao sera un atoll sinistré par la pollution de cette industrie.Pourquoi, les autorités refusent d'expliquer comment par magie les eaux de cet île deviendra riche pour faire grandir les poissons aussi vite qu'en océan atlantique? Pourquoi les journalistes n'interroge ta pas de vrais jscientifiques? Pourquoi, le pays n'a pas demandé à ifremer une étude à ce sujet. Oui les politiques prennent les polynesiens pour des imbéciles.

4.Posté par Lydie le 25/08/2016 16:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Les investisseurs chinois ont les dents longues. Maintenant que le projet aquacole est acté, le Pays leur déroule le tapis rouge, afin de les satisfaire .Quant aux conséquences directes, indirectes sur l'environnement, que ce soit d'un côté comme de l'autre, pas vraiment de communication ou si peu .Un tel projet sur du long terme, ça craint.

Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance